Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Besoin d’argent rapidement : l’alternative du prêt familial ou amical

Pouvoir se passer du financement d’une institution bancaire ou d’un organisme de crédit est l’idéal si on cherche à faire un emprunt. Quelquefois cela est possible si on a une connaissance qui peut le secourir en cas de coup dur. Cette solution a l’avantage d’offrir peu de contraintes administratives, et quelquefois il n’est même pas nécessaire de payer d’intérêts ni du cautionnement du système. Il y a par exemple le prêt entre particuliers ou PAP qui ne nécessite pas de frais de dossiers. Mais il y a également le prêt familial ou amical. Par exemple, un ami de longue date qui est prêt à donner un sacré coup de main financier si besoin est. Quels sont les pièges à éviter ? Existe-t-il des formalités pour cette alternative ?

D’abord la raison d’un prêt est simple. Il y a premièrement la crise économique qui a un impact sur la finance des Français. On peine à payer le loyer, les charges mensuelles, et on cherche un financement pour faire une autre activité rentable. Il arrive également qu’on ait un besoin urgent, mais on n’a pas le profil éligible pour se voir octroyer un crédit bancaire (retard de prélèvement, situation professionnelle précaire, absence de trésorerie, revenus insuffisants etc.). Effectivement, les banques refusent de financer les personnes non solvables car elles ne veulent pas courir le risque de non-remboursement. Mentionnons également le cas de surendettement suite à un chômage ou au fait d’avoir contracté trop de crédits. Ou le cas d’une personne qui veut monter une start-up. Dans ce dernier cas, les banquiers n’ont pas confiance à des jeunes entrepreneurs qui ne disposent pas assez de garanties le paiement. Toutes ces situations s’avèrent pénibles à gérer.
Or, en cherchant à contracter un prêt entre particuliers, il faut comprendre que les particuliers vérifient également la capacité de remboursement de la personne qui fait l’emprunt. Une personne non solvable aura les mêmes problèmes qu’avec les institutions bancaires. En d’autres termes, un particulier ne prête pas à aussi à une personne à qui il n’a pas confiance. Parmi les sites de particuliers, il y a par exemple United info. Les sites de PAP proposent un TAEG entre 3,60% à 13,69% du montant total du prêt qui s’échelonne entre 1000 à 4000 euros. Ce montant est à rembourser en 3 ans. La sécurité de la transaction est assurée. En revanche, quand on fait un prêt entre famille ou amis, souvent, il n’y a pas de taux d’intérêt. Le prêteur peut donner de l’argent à son neveu, à sa nièce ou à un membre de sa famille, même si ce dernier n’a pas de garanties ou d’objet à gager. Et même s’il est un interdit bancaire. Mais il pourrait aussi que l’ami demande un dépôt d’objet de valeur telle qu’un bijou serti d’une gemme précieuse, un mobilier antique etc. Cependant, à la différence de PAP, cette solution n’inclut pas souvent de taux d’intérêt. Le gage sert seulement à récupérer les sommes dues en d’impossibilité de remboursement.

Le prêt sans frais caractérise souvent le prêt au sein d’un cercle familial ou le prêt à un ami. Via ce moyen il est également possible d’avoir de l’argent dans de bonnes conditions. Cependant, le prêteur doit imposer certaines règles afin que l’emprunteur ne soit pas amené à abuser de la générosité de son bienfaiteur. Cela permet en même temps d’éviter la brouille. Pour ce, il faut rédiger un contrat pour un prêt entre famille ou amis en guise de contrat de dettes. Ce contrat peut être fait devant le notaire. Cela est même conseillé, mais comme le coût pourrait être assez important, la signature privée est aussi acceptable. La lettre de reconnaissance de dettes doit comporter le montant du prêt en chiffres et en lettres, les mensualités à payer, la date d’échéance du remboursement, ainsi que les intérêts si le prêteur a décidé ainsi. Il est judicieux de passer devant un enregistrement au service des impôts pour valider ce contrat en bonne et due forme. Car le contrat entre membres de famille peut causer des tensions, surtout si l’emprunteur se fiche de faire le remboursement. Dans ce cas, la formalité devant l’administration fiscale servira de preuve s’il y a un litige. Bref, la vigilance est de mise dans cette alternative rapide et la plupart du temps sans frais.

  • Quand on n’a pas une assise financière acceptable, la sollicitation auprès de sa famille est le moyen rapide pour obtenir un financement. Cette solution marche si on ‘est pas très fier et si les siens disposent de la somme envisagée.
  • Les personnes en très mauvaise situation financière, inscrites au FICP ou entièrement surendettées peuvent obtenir de l’argent en dépannage via ce moyen.
  • Le remboursement d’un prêt familial ou amical est souvent de courte durée car il n’y a pas d’intérêts.
  • Le prêt entre familles peut devenir source de disputes allant jusqu’à un procès judiciaire.
  • Pour le prêt dépassant 760 euros, la rédaction d’un acte de dettes est impérative mais n’exige pas le passage devant un avocat ou un notaire. Il faut toutefois penser également à la démarche administrative.

Comme on a dit précédemment, il y a le prêt entre particuliers. Bien que cette source de financement fonctionne, on enregistre quelquefois aussi des plaintes pour arnaque dans les sites PAP. Ce sont des gens qui s’improvisent prêteurs et qui proposent des taux d’intérêts exorbitants, différents de ce qu’ils ont avancé lors du premier contact. Les gens qui prêtent à taux zéro éveillent également le soupçon, car d’ordinaire ils imposent un frais de dossier alors qu’ils n’accordent même pas le prêt. Il vaut mieux se méfier des sites de petites annonces de prêt d’argent en Suisse, Belgique ou en France. On peut citer également les prêteurs sur gage. Mais ces derniers proposent souvent un taux d’usure conséquent.
Citons également la CAF, organisme proposant un prêt financièr sans intérêt en fonction de son besoin : que ce soit pour acheter une voiture, ou pour l’achat des appareils électroménager etc. Bien que le fond soit assez faible-1250 euros, cette somme a l’intérêt au moins de couvrir les dettes minimes. Cette aide est destinée aux chômeurs au RSA, à ceux qui ont un revenu très faible, qui ont des enfants à charge et qui se trouvent dans l’urgent. Quant à ceux qui cherchent de l’aide pour acquérir une maison et ce sans débourser de l’argent pour l’intérêt, on n’oublie pas également le prêt PTZ+. Ce prêt à taux zéro est soumis à des conditions de ressources maximales et de nombres de personnes composant la famille. A guise d’info, une personne sans charge ayant un revenu imposable de plus de 3600 euros n’est pas éligible à ce PTZ+. Car celui-ci ne s’adresse qu’aux personnes vraiment à bout de leur rouleau. Des pièces justificatives sont requises lors de remplissage de la demande PTZ+ en ligne. Il y a également les micro-finance et les micro-crédit.
En résumé, le prêt au sein de son cercle familial ou entre amis est la meilleure idée d’avoir un peu de financement sans devoir payer des intérêts. Pour ce, il est prudent de faire un contrat par écrit et de venir devant l’administration fiscale pour légaliser cet acte.

Retour