Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Rachat de crédit et taux en France : Banque de Bretagne SA

Cette banque a été fondée en 1909 avant de devenir filiale de BNP en 2012. Elle disposait de 70 agences et de 3 centres d’affaires d’entreprises et des pôles de banque privée dans quelques départements. Ses prestations concernent les services traditionnels bancaires, l’assurance vie et le conseil client. Ces agences et ses services bancaires et financiers sont absorbés par la société-mère après sa disparition.

La Banque de France a eu l’idée de créer une société de réescompte de Bretagne. La société se développe et en 1968, elle joigne la banque de gestion et d’escompte à Paris. Le gouvernement sous François Mitterrand décide de la nationaliser en 1982. 7 ans plus tard, elle est rachetée par BNP Paribas. L’année 1999 est marquée par le lancement de l’offre carte de Bretagne qui facilite l’accès au prêt à la consommation. Elle poursuit sa croissance en instaurant le service bancaire en ligne le BdB-NET. Les derniers chiffres de son exercice comptable deux ans après sa dissolution affichent un excédent de 14 millions d’euros environ et un CA de plus de 40 millions d’euros. Le 01 octobre 2011, BNP Paribas a rendu officielle son absorption de sa banque régionale, la fusion de leurs deux clientèles et la survie de la marque Banque de Bretagne dans la nouvelle enseigne. Suite à la fusion, la nouvelle enseigne a une centaine d’agences dont 7 nouvellement créées. La nouvelle structure en profite aussi pour moderniser son réseau et attirer plus de clientèle. En guise de rappel, BNP Paribas-Banque de Bretagne s’arroge aujourd’hui 10 % du part du marché.

La nouvelle enseigne qui fait partie du groupe bancaire français BNP Paribas met en vente une gamme complète de produits incluant les services bancaires traditionnels, des solutions de financement et des solutions de placement. Ses offres de financement s’articulent autour du crédit (prêt d’investissement, prêt d’équipement, prêt à la consommation, rachat de crédit), leasing financier et opérationnel etc.
Concernant l’opération de rachat de crédits ou regroupement de dettes, la société-mère possède même une filiale spécialisée dans ce montage : le Cetelem. Le prêt consolidation de dettes de BNP Paribas-Banque de Bretagne permet aux emprunteurs de consolider au moins deux prêts à la consommation et un autre projet (immobilier par exemple) au sein d’un seul crédit. Le nouveau prêt dispose d’un taux unique fixe et d’un seul interlocuteur. Ce qui signifie que l’emprunteur aurait à honorer une seule mensualité dont il connaît déjà la date, la durée du remboursement et le montant total. Le montant de la mensualité peut être ajusté en fonction de la capacité de remboursement du souscripteur au rachat. La banque peut racheter des crédits d’une valeur de 1000 euros à 75 000 euros que l’emprunteur pourrait rembourser entre 4 à 108 mois. S’il s’agit d’un regroupement de dettes immobilières, l’emprunteur peut rembourser jusqu’à 15 ans. Le candidat au rachat peut contacter le conseiller qui proposera un taux fixe ou variable du regroupement de dettes. L’assurance emprunteur, les frais de dossier et de gestion ne sont pas compris dans le taux. Les frais de dossier peuvent être négociés. Comme la plupart des établissements financiers qui commercialisent cette offre financière, le regroupement de crédit chez cette banque permet également à l’emprunteur d’avoir une trésorerie. Ce financement peut l’aider à monter d’autres projets. Il dispose également d’un espace client en ligne qui l’aide à suivre le remboursement de son rachat. Enfin, pour avoir une première idée du coût de cette opération, BNP Paribas met en ligne un outil de simulation de crédit. La comparaison via un outil de comparateur de crédit est aussi indispensable avant la souscription à un rachat.

Retour