Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Plateforme de crédit entre particuliers la Kisskissbankbank

Cette entreprise est une plateforme qui aide les particuliers ou les entrepreneurs à réaliser leurs projets innovants. Le principe est la collecte de fonds via le financement participatif. Mais il faut noter que la plateforme ne devient ni coproducteurs, ni actionnaires du projet. Son intervention tourne essentiellement autour de l’étude de la faisabilité des projets qu’on lui présente. En général elle en accepte un sur 4. Puis, après le triage, elle en fait la publication en ligne. Ce qui permet aux internautes de faire le financement en effectuant un don. La Kisskissbankbank se rémunère ensuite en touchant 5 % sur les sommes récoltées.

Ce site de financement collaboratif dont le siège principal est à Paris est crée en 2010. Il reprend le modèle de Kickstarter. 3 Français sont à l’origine de la création de cette société. A son lancement officiel, il propose déjà différentes catégories de création de projets innovants proposés par les artistes, cinéastes, sportifs, designers etc. Deux ans après son lancement, la totalité de fonds fournis par XAnge atteint 2 100 000 euros. Mais c’est au cours de l’année 2013 que l’entreprise a connu une hausse conséquente dans la collecte de dons. Cela est causé par l’engouement des Français sur ce principe de financement pendant cette année. Le site enregistre alors 8 millions de dons. La musique, le film et le spectacle sont les trois catégories qui perçoivent le plus gros montant de dons. Parallèlement, les fondateurs ont aussi créé Hellomerci, site de prêts solidaires entre particuliers. Leur motivation dans la création de cette nouvelle plateforme est que de nombreux projets des petits entrepreneurs comme l’extension d’un commerce, le financement d’un permis… ne sont pas qualifiés pour le Kissbank. Voilà pourquoi, ils ont proposé aux particuliers le prêt d’argent sans taux d’intérêt via leur plateforme.

L’année 2017 est une année importante pour la Kisskissbankbank car elle a été rachetée à hauteur de 100 % par la Banque postale. Ce dernier figure d’ailleurs parmi les partenaires du site depuis plusieurs années. Cela suit la tendance de rachat de fintech en France car le crédit mutuel Arkéa vient aussi d’acquérir Leetchi et il en est de même pour le groupe Paribas qui effectuait le rachat du compte Nickel l’année dernière. L’un des créateurs de la jeune pousse de l’année 2010 n’a pas voulu quitter ce secteur de financement collaboratif, et il a créé encore une autre plateforme destinée aux petites et moyennes entreprises baptisée Lendopolis.

Le crowdfunding consiste à soutenir collectivement et financièrement un projet qui l’attire. Un exemple de ce type de financement est la campagne présidentielle de Barack Obama à l’époque qui lui a fait obtenir les dons de 150 millions de dollars américains du public. Sans ce principe de financement participatif, il ne serait donc pas élu à la tête de l’Amérique. Concernant le fonctionnement de cette plateforme, le porteur du projet commence d’abord par présenter son projet. Le responsable du site trie au volet celui qu’il trouve créatif, et le publie par la suite sur la plateforme. Les contributeurs intéressés ont la possibilité de choisir une contrepartie de son don ou sans contrepartie. A titre d’exemple, le porteur de projet peut lui promettre un produit dédicacé ou une visite personnalisé de son exposition. Il peut aussi d’ailleurs entrer en contact avec les kisskissbankers via la messagerie interne. Si la collecte de fonds sera réussie, il peut aussi avoir les coordonnées de ses contributeurs. Par ailleurs, le projet est présenté avec un budget et un temps pour la durée de la collecte. Pour lui permettre de suivre la durée de sa collecte, il dispose d’un tableau où est affiché le montant collecté et d’un graphique montrant les informations sur les contreparties. La durée maximum est de 60 jours mais le créateur du projet peut indiquer la durée qui lui convient. Le montant du financement peut être dépassé après le temps du délai butoir, mais si le fonds récolté n’est pas suffisant, les comptes des contributeurs ne seront pas prélevés. Concernant la rémunération, la société prend 5 % de rémunération sur les collectes réussies.
Enfin le porteur de projet ne peut récupérer les sommes récoltées qu’à la fin de la date butoir. S’il dépasse l’objectif avant cette date, le fonds ne sera pas disponible. Après la réussite de son projet, il peut toujours aussi communiquer avec les contributeurs pour leur informer de la suite de son entreprise.
Remarque : les projets susceptibles d’être publiés sur la plateforme doivent être innovants, créatifs. Les internautes sont prêts à financer un projet qu’ils trouvent intéressant même si l’artiste ou le musicien ne leur promet qu’une invitation au vernissage. A noter que la plateforme a enregistré plus de 15 000 projets depuis 2010.

Pour rappel, on retrouve trois sortes de plateformes de crowdfunding. Il y a les sites qui aident au financement des projets entrepreneuriaux. Dans ce cas, les prêteurs peuvent acquérir les titres de la structure et détenir par la suite un fonds dans la société. On retrouve également les sites de crowdfunding qui récoltent les dons. Enfin, il y a les sites comme Kisskissbankbank qui financent des projets sans intérêts. Les avantages de ce principe de financement collaboratif sont nombreux : en premier lieu, pour le créateur du projet, il s’agit d’un excellent moyen pour se faire connaître sans débourser l’argent dans les publicités. En effet, l’idée est bonne dans le cas d’un artiste qui commence à être apprécié par le public, mais qui manque de ressources pour le financement de son album. L’investissement est rentable pour lui et les contributeurs en seront également contents d’avoir participé dans le lancement de son album. En guise de rappel, les internautes peuvent offrir en guise de dons quelques euros jusqu’à 1000 euros. Plus les fonds récoltés sont, plus il a moins de difficultés financières dans le lancement de son projet. Par ailleurs, les projets sont variés. L’internaute peut par exemple financer un documentaire sur l’avenir de notre planète, financer la deuxième édition d’un film etc. Le financement peut être désintéressé ou non (avec contrepartie).
L’autre avantage de Kisskissbankbank, c’est qu’il interpelle également les fichés bancaires qui ne peuvent pas obtenir de crédit ni contracter un prêt. Si ces derniers ont un projet innovant qui répond aux conditions de la plateforme, ils ont la chance de se voir octroyer un financement pour concrétiser leur rêve.
Par contre, ce site ne permet qu’aux artistes, designers , écologistes, sportifs, explorateurs , humanistes etc, donc toute personne qui ont une cause innovante pour bénéficier du financement participatif. Les entrepreneurs en quête de ressources financières, les personnes qui souhaitent réaliser leurs rêves (par exemple, voyager à une île lointaine) etc. n’ont pas de chance de se voir accepter leur projet dans le site.
Pour les surendettés qui ne peuvent pas accéder à ce financement, alors qu’ils souhaitent trouver une trésorerie pour faire les travaux de leur maison par exemple, ils peuvent regrouper les crédits qu’ils ont souscrits via l’opération de rachat de crédit. Le regroupement de dettes permet de bénéficier d’une trésorerie tout en regroupant les crédits en un seul dont le remboursement s’étalera dans une durée plus longue.

Retour