Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Rachat de crédit viager comment ça marche ?

Le rachat de crédit est une solution financière qui permet d’assainir le budget d’un emprunteur asphyxié par l’endettement à cause des crédits qu’il a souscrits. La consolidation des créances consiste à regrouper les crédits en cours en un seul et unique prêt avec une mensualité réduite et une durée de remboursement plus longue. Les prêts regroupés peuvent inclure des dettes fiscales, de découvert bancaire, crédit à la consommation, prêt travaux, crédit voiture, prêt immobilier ou encore le prêt viager. Concernant ce dernier prêt qui est souvent utilisé par les seniors âgés, il peut être aussi racheté. Dans l’article suivant, nous allons faire un petit tour d’horizon sur le prêt viager et la procédure du regroupement de ce type de crédit.

Le crédit viager hypothécaire est une opération financière qui interpelle le plus souvent les personnes âgées. Elle consiste à emprunter une certaine somme d’argent auprès d’un établissement bancaire en contrepartie d’une garantie de son bien immobilier. Les emprunteurs peuvent emprunter jusqu’à plus de 100 000 euros en fonction de l’estimation de la valeur de leur logement ou résidence. De nombreux seniors ont ainsi recours à ce type de crédit. De leur côté, les banques les accordent la demande de prêt à cause de la possibilité de l’allongement de la longévité de vie des Français. La somme empruntée leur sert du financement pour leurs projets ou besoins personnels (paiement de leurs soins médicaux, aide de leurs enfants ou grands enfants, budget pour leur dépendance etc). La différence avec un prêt viager classique est que l’emprunteur n’aurait pas à verser de mensualité pendant la durée du contrat. Il reçoit en une seule fois le montant demandé à la signature du contrat. Lorsque l’emprunteur décède ou il a vendu son bien avec un remboursement anticipé, le contrat prend fin. Dans ce cas, les héritiers peuvent rembourser eux-mêmes le capital emprunté par le défunt ainsi que les intérêts ou ils peuvent vendre le bien mis en garantie. Les seniors de plus de 60 ans adoptent ce type de prêt hypothéqué.
Dans le cas d’un prêt viager classique, l’établissement acheteur du bien immobilier verse une somme appelée bouquet (30 à 40 % de la valeur du bien) et une rente au vendeur. Le bénéficiaire touche cette rente par trimestre, par semestre ou par an pendant toute sa vie. A noter que cette rente est comptabilisée dans ses rentrées d’argent, ce qui a un effet sur son taux d’imposition. Pour l’acheteur, cette technique lui permet d’être propriétaire d’une maison sans être obligé de payer la totalité du montant de vente le jour de l’achat. Mais il ne peut occuper la maison ou le logement qu’au décès du vendeur. Aussi, lors du décès de l’emprunteur qui a fait le prêt viager, les héritiers n’auront pas à rembourser le prêt. C’est le fruit de la vente du bien qui rembourse la charge du prêt. Le surplus de la vente sera partagé entre les héritiers. Si le produit de la vente de la maison n’arrive pas à couvrir les dettes, les héritiers n’ont rien à payer.
Bon à savoir : les réparations et les travaux de réhabilitation du logement sont comptabilisés dans la facture du vendeur. Ce dernier paie également la taxe d’habitation ainsi que les cotisations de propriété. Si le local est mal entretenu, l’organisme prêteur a le droit de demander un remboursement anticipé du prêt en viager. Rappelons également que le bien mis en hypothèque ne peut pas être utilisé pour un usage commercial. Un bien affecté pour l’habitation et l’usage commercial ne peut donc pas servir de garantie pour un prêt viager hypothécaire.
Par ailleurs, dans le cas d’une vente en viager, l’annulation de l’achat est aussi possible si le vendeur est mort dans les 20 jours de la conclusion du contrat. Si l’acheteur ne verse pas la rente, la vente pourrait également être annulée.

Dans le cas d’une vente en viager, le rachat de crédit intéresse le débirentier, ou l’acheteur du bien immobilier. Au cours du paiement de la rente, il pourrait avoir de difficulté à honorer ses engagements. Il pourrait s’agir par exemple d’un arrêt de travail, un passage à la retraite, d’un problème de santé ou d’autres aléas qui menacent le paiement de la rente obligatoire. Cela pourrait être passager mais cela aurait un impact sur la validité du contrat. Le problème financier du débirentier pourrait s’aggraver s’il doit également honorer les échéances mensuelles d’autres crédits. Si ses revenus n’arrivent pas à boucler la rente et les mensualités, le regroupement de crédit ou la consolidation de dettes pourrait venir au secours de son budget. Le rassemblement de dettes lui permet également de bénéficier d’une trésorerie supplémentaire qui l’aide au financement d’un autre projet. Lors de la demande du rachat de crédit, l’acheteur du bien en viager devrait mettre en priorité la charge viagère. Il lui est conseillé de ne pas inclure les autres crédits moins importants si cela est possible au profit de cette vente en viager car si le paiement de la rente fait défaut, il pourrait y perdre tout son capital. La solution de rachat de crédit est conseillée dès qu’il y ait un problème budgétaire à l’horizon afin d’éviter que les choses s’empirent.

Notons d’abord que tous les établissements financiers n’acceptent pas de racheter un prêt viager. L’acheteur du bien en viager devrait ainsi faire quelques demandes de devis afin de mettre en concurrence les diverses offres qui lui sont parvenues. Le remplissage de formulaire en ligne sur les sites de rachat n’engage pas le candidat au regroupement de dettes et cette opération est non payante. La demande de devis aide à trouver le meilleur taux d’intérêt pour le rachat. Il est évidemment possible aussi de se faire assister par un courtier ou un intermédiaire en crédits qui pourrait conseiller au mieux les intérêts de l’emprunteur. Cet intermédiaire peut aussi trouver une offre adaptée à ses besoins avec un taux d’intérêt attractif. Sitôt que la demande de rachat de l’emprunteur est acceptée, ses anciens prêts seront soldés et il aura à la place un seul prêt avec une mensualité réduite. La réduction de cette mensualité de prêt peut aller jusqu’à 60 % mais en contrepartie, le nouveau crédit s’étalera dans une durée de remboursement plus longue. L’avantage de la consolidation de dettes, c’est qu’elle permet au débirentier de restaurer son pouvoir de rachat tout en réduisant son taux d’endettement. Ce dernier peut également payer dans les temps la rente du vendeur immobilier dans le cadre du prêt viager. Outre la simplification de la gestion de son budget, le rachat de crédit permet aussi le déblocage d’une trésorerie supplémentaire intégrée dans cette opération, si le débirentier répond aux conditions d’octroi de financement de l’établissement financier.

Lorsque des problèmes financiers déséquilibrent le budget mensuel d’un débirentier, il doit réagir au plus vite. Le rachat de crédit viager lui permet de faciliter le paiement de la rente et des autres crédits qu’il a souscrit. En contrepartie, la baisse de la mensualité dans le rachat s’accompagne de la modulation de la durée du remboursement.

Retour