Rachat de crédit

Comparatif des taux de crédit & Simulateur de regroupement de prêt

Relevé de compte bancaire c’est quoi sa définition ?

L’établissement bancaire aurait à enregistrer les opérations que son client fait ou qu’une autre personne a fait pour le compte de son client. Que ce soit le dépôt de chèques, le virement, le retrait d’argent, les prestations sociales, les sommes remises par d’autres personnes etc. Le relevé bancaire contient l’ensemble de ces opérations financières. Il retrace le libellé, le montant, la valeur et les dates des opérations faites sur le compte de son client. Dans la colonne débit se trouvent les sommes qui sont prélevées d’un compte, soit par le retrait d’espèces au guichet, soit par l’émission de chèque, l’utilisation de la carte bancaire, ou le virement. Dans la colonne crédit sont inscrits le virement en espèces et le virement reçu par le titulaire du compte. Le relevé peut contenir aussi de messages ou des publicités pour le client. Le point sur l’utilité de relevé de compte bancaire.

L’extrait de compte bancaire résume donc les opérations effectuées sur un compte géré par un établissement bancaire ou un établissement financier pendant une certaine période. En règle générale, il se fait par mois. Mais il peut aussi se faire par trimestre, par an ou par jour. Le titulaire de compte reçoit habituellement un relevé bancaire par la poste. Mais avec la technologie et par souci d’économie, les banques proposent également son téléchargement en ligne pour les clients qui le consultent. L’automate permet également l’édition d’un relevé. Le relevé bancaire permet au titulaire

du compte de mieux gérer sa trésorerie. Cela l’aide à éviter les découverts bancaires. A noter qu’un compte en découvert représente un indicateur négatif si le client souhaite contracter un crédit. Le client peut recevoir le relevé de compte de différentes façons. Son établissement bancaire peut lui envoyer par courrier de poste chaque mois. L’établissement financier facture en général les frais d’envois. Les distributeurs d’argent permettent également l’impression de solde du compte. Et enfin, le client de la banque peut le demander sur internet et il peut le stocker sur son ordinateur ou tablette ou encore l’imprimer.

Dans l’en-tête de ce papier imprimé ou du support électronique, on retrouve l’identification de la banque, son adresse et son identification Bic. Il y a également des renseignements sur la domiciliation du compte, les références bancaires (la banque, l’agence, le numéro de compte, la clé) et l’identification internationale du client ou l’IBAN. A cela s’ajoutent le nom du titulaire du compte, son adresse ainsi que le numéro de l’extrait et la date du début et de la fin du relevé.
Dans le corps de l’imprimé, on peut notamment lire le solde initial, les opérations de retrait et de virement, l’agio, les opérations annulées, la description de l’opération incluant les numéros de chèques, des références de bordereaux, le nom de l’émetteur de virement etc. On y retrouve également la date où l’opération a été effectuée, la date de valeur , les frais et les commissions pris par la banque, le cours de devise et la conversion éventuelles et enfin la solde finale. Dans certains pays, le client peut bénéficier d’une rémunération pour la solde finale.
Concernant le format de relevé de compte électronique, cela diffère d’un pays à l’autre. En France, le format AFB120 est de rigueur, aux Etats-Unis, le format BAI est couramment utilisé, en Allemagne, c’est plutôt le format Benelux ou le MT 940 qui s’impose.
Pour la société, l’entreprise ou le particulier, les données inscrites sur l’extrait de compte peuvent être contestées par son titulaire. S’il y a un cas d’éventuelle erreur et son titulaire n’a pas jugé bon de la corriger, l’erreur sera maintenue. Lors de la réception ou de l’impression d’un relevé de compte bancaire, il est alors judicieux de bien lire les mouvements de compte inscrits sur l’imprimé.

Dans le corps du relevé, il y a donc deux colonnes. Au débit du compte, on lit le montant d’argent qui a été prélevé du compte et dans la colonne crédit, on peut consulter les sommes qu’on a remis à son compte ou qu’un tiers lui a remis. Le solde de départ dans la colonne crédit montre le montant d’argent disponible sur un compte en début de la période et dans le débit le montant débité sur le compte. S’il y a un signe moins dans cette colonne, cela indique que le titulaire du compte est à découvert. Le solde est créditeur lorsque les crédits excédent les débits. Il est débiteur lorsqu’il ne dépasse pas les débits. Le suivi régulier d’un relevé bancaire permet donc de tenir à jour son budget afin d’éviter une prévision qui vire au rouge. L’envoi d’un relevé mensuel gratuit est obligatoire pour la banque. Par ailleurs, depuis le 30 juin 2011, le total de prélèvement fait pendant le mois écoulé

doit être clairement visible sur chaque relevé bancaire. L’imprimé doit aussi contenir le plafond de l’autorisation de découvert dont le titulaire du compte peut bénéficier, soit dans le cadre d’un découvert bancaire autorisé ou automatique.

Comme on l’a déjà dit plus haut, cet extrait de compte permet de vérifier légalement les opérations qui sont enregistrées chaque mois sur son compte. Il est nécessaire de vérifier l’exactitude des données qui y sont inscrites lorsqu’on le reçoit Cela permet de s’adresser immédiatement à l’agence bancaire dès lors qu’on découvre une opération qui ne correspond pas à celle qu’on a effectué A noter que le délai de prescription pour la contestation d’une opération bancaire est de 5 ans. La conservation de ses anciens relevés est aussi conseillée lorsque les opérations se portent sur des paiements dont la prescription s’étale dans une durée plus longue. Tel est par exemple le cas de paiement des dépenses qui incombent à la propriété entre plusieurs personnes.

Dans le cas d’une entreprise qui fait elle-même sa comptabilité, les relevés bancaires sont des pièces comptables que le comptable doit saisir dans un logiciel de comptabilité. L’enregistrement de cette saisie de relevé s’appelle écriture. Le comptable aurait alors à créer un journal de banque spécial dédié à cet effet. Celui-ci contient le jour, le moyen de paiement, le numéro de compte, le libellé, le débit et le crédit. Le comptable aurait à s’assurer que les données saisies dans la colonne de débit sont bien égales à celles dans la colonne crédit. Sinon, cela va générer une balance comptable déséquilibrée. S’il y a un écart dans le traitement de mouvement de comptes, l’entreprise doit faire un rapprochement bancaire. Les extraits bancaires d’une entreprise doivent être ainsi conservés pendant un certain temps. Il est même judicieux de les classer dans un classeur « Banque ». La saisie de relevé bancaire dans le cadre d’une entreprise facilite la révision du compte et la préparation du bilan comptable.

Un relevé de compte récapitule les mouvements intervenus sur le compte d’un client. On y consulte les entrées et les sorties d’argent ainsi que les frais du mois. Ce document fait par la banque reprend en général les opérations faites sur le compte pendant un mois. La consultation de ce relevé est indispensable pour un titulaire de compte.

Retour