Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Regroupement de prêts : en savoir plus sur le sujet

Vous avez toujours pensé que le regroupement de prêts est une solution dédiée aux personnes surendettées ? Détrompez-vous puisque cette opération vous ouvre voie à la réalisation d’un nouveau projet. Elle vous permet de regagner votre capacité d’investissement. Explications.

Le regroupement de crédit est une opération bancaire encadré par la Loi 2010-837 du 10 Juillet 2010 faisant suite à la Directive Européenne sur le crédit à la consommation. En général, on identifie deux types de regroupement de crédit, à savoir le LS1 ou regroupement de crédit à la consommation et le LS2 ou regroupement de crédit immobilier. Le type de regroupement dépend essentiellement de la part des encours immobiliers si les crédits à regrouper concernent plusieurs types de crédits cumulés depuis un certain temps.

La banque concurrente qui accepte la demande de regroupement de crédits d’un emprunteur lui fait payer les frais de dossier. C’est inévitable. S’il doit y avoir l’intégration de caution ou d’hypothèque, des frais de garantie sont taxés à l’emprunteur. Le notaire aussi doit être indemnisé. Si le courtier ou l’intermédiaire n’est pas indemnisé par sa banque partenaire, l’emprunteur qui lui demande les services doit régler les frais d’intermédiation, sous réserve que le projet est réussi, matérialisé par le déblocage de fonds.

La banque d’origine de l’emprunteur taxe habituellement, sauf exception, les frais de remboursement anticipé. La majoration du coût total du crédit entraînée par l’allongement de la durée de remboursement équivaut à un frais à la charge de l’emprunteur. Peut-être, il y a des frais imprévus, et donc l’emprunteur doit se préparer en l’occurrence.

Après avoir cumulé plusieurs types de crédits à la consommation avec un crédit immobilier, l’emprunteur se sent étouffé. A la fin de mois – c’est le chaos, car le reste à vivre ne suffit plus pour affronter les dépenses au quotidien. C’est une des principales raisons du regroupement de crédit.

Les dates d’échéances se répartissent tout au long du mois. L’emprunteur est stressé aux vues des différents crédits dont les uns sont plus exigibles que les autres. La réduction du nombre de crédit, autant que possible, est une autre raison du regroupement. Si techniquement possible, il faut les réduire en un seul crédit, en une seule mensualité. Il ne faut pas nier que le cumul des crédits à la consommation se fait très vite actuellement, presque inaperçu, réalisé dans l’inconscience. C’est la réalité dans une société de consommation.

A chaque contrat de crédit contracté, l’emprunteur a accepté différents taux d’intérêt, presque inimaginables et exorbitants. Le regroupent de crédit réalisé, avec sérénité, au bon moment de la baisse des taux d’intérêt est acceptable malgré la durée d’emprunt normalement allongée. La baisse du taux d’intérêt sur le marché est donc une raison valable pour le regroupement de crédit, et ce serait de préférence un taux unique.

Pour sortir de l’étouffement, pour améliorer le reste à vivre, la possibilité de réduire les montants des mensualités est une raison généreuse pour un regroupement des crédits. La famille peut retrouver une vie normale, moins stressée.

Le montant des mensualités peut réduire jusqu’à moins de 60%. Il faut reconnaître que le regroupement de crédits équivaut à un nouveau prêt en remplacement des crédits en cours. L’emprunteur peut faire des économies, puis le budget familial reprend son souffle.

Les avantages :
Avec un seul remboursement mensuel, significativement réduit, l’emprunteur peut envisager un nouveau projet lucratif et/ou complémentaire à ses ressources. Il faut néanmoins être très prudent, et si nécessaire, faire appel à un courtier spécialiste ou à un financier de confiance.
Le risque de surendettement est évité : c’est un avantage aussi bien économique que psychologique, car le surendettement est un fait qui perturbe la vie de famille et la vie professionnelle, avec le risque de fichage à la Banque de France. La réduction des charges due au regroupement des crédits est une raison non négligeable.

Les démarches pour régler, tous les mois, les plusieurs dettes, sont simplifiées, voire les frais de déplacement et de communication sont réduits et le fichage bancaire est évité. C’est un soulagement avantageux, car 5 ans d’empêchement à un quelconque contrat de crédit est assez long.

Les remboursements sont facilités, car les mensualités sont rassemblées en une seule. Vous n’aurez plus affaire avec plusieurs organismes auprès desquels vous avez contracté vos multiples crédits. Le regroupement est effectué chez un unique établissement de votre choix après simulation et comparaison des offres en ligne.

Les contraintes :
Allongement de la durée de l’emprunt et le montant total pourrait être en fin de compte plus élevé.
De ce fait, cette solution n’est pas conseillée si vous avez en cours un crédit immobilier dont il ne reste plus à rembourser qu’une proportion assez faible par rapport à l’emprunt initial. Il est toutefois recommandé si vous avez encore un reliquat assez important de crédits à la consommation, surtout des crédits revolving, à rembourser.

En simulant les différents cas de figure de regroupements de prêts, en ne tenant pas compte des crédits dont les montants sont assez insignifiants, comme un crédit vacances par exemple, vous parviendrez à trouver la forme d’opération idéale adaptée à votre budget.

Tout d’abord, vous ne devez pas confondre le regroupement de prêts avec la renégociation de crédit qui s’applique uniquement à un emprunt immobilier. Dans le cas dont nous parlons, l’opération consiste à fusionner tous les crédits en une seule enveloppe globale de prêt qui vous sera accordée à un taux réduit. Par contre, la durée de remboursement sera rallongée.

Vous pouvez regrouper tous les prêts en cours : crédit automobile, travaux, équipement, consommation et immobilier. Dans le langage bancaire, il s’agit d’un regroupement de crédits hypothécaires. Si vous souhaitez que l’opération porte uniquement sur vos prêts à la consommation, vous allez donc recourir à un “regroupement de crédits à la consommation”. Il convient de signaler que les organismes de financement proposent des conditions différentes.

Quant à la renégociation qui est applicable au crédit immobilier, elle consiste à souscrire à un nouveau prêt qui prendra la place du précédent, mais à des conditions plus avantageuses. Vous pouvez ainsi réaliser des économies pour envisager un nouveau projet.

Que vous optiez pour un regroupement de prêts ou n’ayez qu’un seul crédit immobilier à renégocier, l’opération vise un même objectif : la réduction du niveau de vos mensualités. Cette baisse du montant de chaque échéance peut être très significative pour un regroupement de prêts, car elle peut aller jusqu’à -60% !

Vous pouvez profiter du regroupement de prêts pour soumettre une demande d’un nouveau crédit afin de disposer d’une trésorerie supplémentaire pour réaliser un projet, tel que l’achat d’un véhicule ou la réhabilitation de votre habitat. Au final, vous regagnez votre sérénité financière et votre aptitude à investir de nouveau grâce à l’enveloppe supplémentaire de prêt et à la diminution des mensualités.

Retour