Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Rachat de crédit financement travaux comment ça marche ?

Le rachat de crédit ou le regroupement de dettes est une pratique financière qui permet de renégocier les crédits en cours en les regroupant en un seul afin de diminuer les mensualités. Elle permet en même temps d’étaler le remboursement sur une durée plus longue. Cette technique a vu le jour dans les pays anglo-saxons il y a plus de deux décennies. Elle a débarqué en France et est devenue maintenant un moyen connu pour alléger le taux d’endettement d’un foyer ou pour se procurer un financement supplémentaire. Dans ce dernier cas, les emprunteurs qui souscrivent à cette solution ne sont pas forcément en situation de surendettement. Décryptage.

Lorsqu’un ménage a de difficulté à honorer les échéances des divers crédits qu’il a souscrits, il lui est possible de regrouper ces dettes en un seul via le rachat de crédit. Cela lui permet de sortir la tête dans l’eau et de repartir sur de bonnes bases. Les crédits concernés peuvent inclure les prêts à la consommation, le crédit immobilier, le crédit auto, le découvert bancaire etc. Grâce à cette solution, son taux de surendettement sera au-dessous du seuil de 33%.
Mais les personnes qui ont recours au regroupement de dettes peuvent également avoir un équilibre financier. C’est à-dire que leur reste à vivre est toujours suffisant et qu’elles n’ont pas du mal à rembourser les crédits. Cependant, elles ont un projet de reconstruction ou de rénovation de leur logement. Or, la somme affectée à de tels travaux n’est pas minime. C’est pourquoi, elles cherchent à se faire racheter leurs anciens crédits afin d’alléger leurs échéances et de disposer en même temps d’une trésorerie pour les travaux.
Il y a également des cas des emprunteurs qui ont fait une souscription d’un taux de crédit immobilier de 3,5% par exemple. Au bout de dix ans, ils ont remarqué que la construction a besoin d’agrandissement et que le taux actuel est plus avantageux. Ils décident ainsi de regrouper leurs crédits en cours tout en demandant un apport financier pour la réalisation des travaux.

Dans tous ces cas, l’établissement de rachat peut racheter une partie ou la totalité des dettes. La mensualité du nouveau prêt qui englobe les prêts en cours s’adapte à la capacité du remboursement du ménage. En règle générale, le montant du remboursement à payer chaque mois est toujours allégé dans le cadre du rachat de crédit. En revanche, le coût du nouveau crédit revient plus cher et sa durée du remboursement est plus longue. Pour que le rachat a un intérêt ; le nouveau prêt doit être consenti à un taux d’intérêt moins élevé que les autres crédits comme le prêt renouvelable ou les découverts bancaires. D’où l’importance de comparer le taux du rachat sur internet avant de choisir l’établissement financier qui va regrouper ses crédits. Ce qu’il faut retenir aussi avec cette solution, c’est le montant du taux d’endettement. Si ce montant dépasse 35% alors que le ménage ne dispose pas de revenus financiers stables et élevés, l’établissement de rachat peut seulement opter pour une renégociation de taux mais elle n’accepte pas l’étalement de dettes. Par contre, si le foyer a une bonne ressource financière stable, la banque pourrait accepter de regrouper ses crédits même au-delà du taux de 35 %.
Bon à savoir : le rachat de prêt exige le paiement de frais de remboursement anticipé auprès des organismes du crédit et d’autres frais supplémentaires. Pour que cette technique soit rentable, le souscripteur au rachat devrait s’assurer la durée du remboursement du crédit restant doit être aussi supérieur à 10 ans et le montant du capital restant dû doit être au moins 100 000 euros.

Ainsi, dans une opération de regroupement de dettes, l’organisme de rachat peut allouer une somme en plus pour le financement de travaux de rénovation d’une maison. Un projet de réhabilitation coûte toujours cher pour un ménage même s’il n’a pas du mal à honorer le remboursement de ses créances. Or, en faisant un prêt à la consommation pour réaliser les travaux de sa maison, il peut faire ses travaux dans l’immédiat sans dépenser un centime. Mais bien évidemment, cette possibilité de mettre dans le montant du prêt global à racheter le montant du financement de travaux ne lui permet plus de faire une économie sur ses mensualités. Cela pourrait aussi étaler à une durée plus longue le remboursement de son crédit car le nouveau prêt sera intégré au montant du rachat.
Les travaux pourront concerner par exemple l’aménagement du grenier ou de la mezzanine, la construction de garage ou de piscine, l’installation d’une cuisine encastrée, la construction d’une véranda ou d’une terrasse, l’agrandissement d’une maison etc. Dans le cas d’agrandissement d’un logement par exemple, le propriétaire de la maison peut la louer une fois les travaux achevés, et ce tout en faisant le remboursement du fonds emprunté. Si la somme supplétive est bien gérée, elle permet ainsi au foyer surendetté de rééquilibrer sa finance à long terme. L’autre avantage de ce prêt financement travaux, c’est que l’emprunteur peut réaliser son projet même s’il n’a pas de liquidité disponible pour le moment. C’est l’organisme de rachat qui avance cette somme mais il ne devrait pas oublier que le nouveau crédit l’engage tout comme les anciens et il doit le rembourser.

Notons d’abord que l’établissement de rachat n’accepte pas toutes les demandes de financement. Il étudie toujours le scoring bancaire de la personne, sa capacité de remboursement, la stabilité de ses ressources, son comportement bancaire etc. Si tous ces points répondent aux critères qu’il a posés, il peut accepter de financer le projet du candidat au rachat. Parmi les projets de financement de travaux, ce dernier peut demander de fonds pour l’agrandissement de sa maison avec une véranda, l’achat d’un kit solaire photovoltaïque, la construction d’une pièce supplémentaire qui ouvre sur le jardin, la construction d’une pergola où il fait bon de se reposer. L’agrandissement de sa maison avec une terrasse lui permet aussi de développer un espace de bien-être. Tous ces projets de travaux nécessitent un fonds non négligeable. Mais si l’établissement de rachat accepte de regrouper la dette du candidat au rachat tout en lui octroyant un fonds supplémentaire, l’emprunteur peut réaliser son projet sans attendre beaucoup du temps pour passer à la concrétisation.

Avant d’entreprendre les travaux de réalisation, le propriétaire de la maison doit se renseigner sur les autorisations nécessaires pour la réhabilitation. Cela concerne notamment la construction de véranda ou l’agrandissement d’une maison. Il aurait à s’informer s’il devrait déclarer les travaux ou non. Ensuite, il aurait à bien définir son projet en s’informant sur les spécialistes dans le domaine pour demander un devis. Une fois son devis en main, il lui est possible d’indiquer la trésorerie dont il a besoin et de procéder à une demande de financement de travaux sur le site du rachat. Le montant de ce financement sera évidemment intégré à la totalité du regroupement de dettes et il ne doit pas passer au-delà d’un certain seuil. L’obtention de rachat de crédit avec travaux compris dépend donc du taux d’endettement et du scoring bancaire de l’emprunteur. L’endettement sera jugé sur le montant total de l’emprunt.
En bref, les tracas de remboursement de plusieurs crédits peuvent disparaître grâce au regroupement de dettes. Ce type d’emprunt permet aussi à un emprunteur solvable de bénéficier d’un taux plus avantageux au cours du remboursement de son nouveau crédit. Les modalités du rachat dépendent de la capacité de remboursement de l’emprunteur. Il en est de même de l’obtention d’un apport financier dans le cadre du financement de travaux de son logement.

Se lancer à tête baissée dans ce type de contrat est totalement à déconseiller. Avant la signature de l’offre, il faut bien étudier le coût et la durée d’un rachat de crédit. En effet, une proposition de regroupement de dettes onéreuse risque fort d’accroître l’endettement de l’emprunteur surtout s’il sera confronté à un imprévu de la vie pendant la durée du remboursement. D’où l’utilité de passer par un simulateur de regroupement de crédits. Cet outil gratuit présent en haut de ce site aide les candidats à cette opération à simuler le coût de ce montage tout en ajustant leur budget en fonction des résultats.
Voici quelques avantages de cette démarche gratuite :

  • l’emprunteur n’aura pas à se déplacer de chez lui pour se renseigner et s’informer sur le coût de cette opération. La simulation l’aide en effet à établir ce que sera le montant de sa future mensualité affaiblie, le taux d’intérêt de l’opération, la durée de ce refinancement en un minimum de temps. Cette étape lui fera savoir aussi s’il est éligible à la trésorerie complémentaire de ce montage.
  • cet outil gratuit et accessible à tous profils permet non seulement d’évaluer son éligibilité à ce regroupement de dettes mais aussi de comparer différentes propositions si son projet est réalisable. Ces offres de rachat provenant des banques concurrentes sont libres d’engagement. Le demandeur du rachat peut accepter ou refuser une de ces offres en fonction de ses besoins et des contraintes de son budget. S’il souhaite rembourser le moins possible, nous lui conseillons seulement de comparer le TAEG et le coût de deux offres ayant la même durée de rééchelonnement du prêt.
  • s’il décroche une offre avantageuse en termes de taux et de modalités de remboursement, il peut économiser des milliers d’euros grâce à cette simulation gratuite.
  • enfin, cette démarche est complètement confidentielle. Les données financières recueillies et récoltées ne seront utilisées que dans le cadre de la recherche de ce refinancement.

Retour