Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Rachat de crédit immobilier avec rallonge travaux salle de bain

Beaucoup de souscripteurs à un prêt immobilier ayant une capacité de remboursement de dettes limités envisagent de mettre en route une procédure de rachat de crédit immobilier. Cette solution les permet aussi d’avoir une liquidité permettant de faire les travaux de réhabilitation ou d’embellissement dans leur maison comme les travaux de rénovation salle de bain. Cela entre dans le cadre d’un crédit supplémentaire de rallonge appelé « trésorerie ». Zoom sur le fonctionnement de ce dispositif financier.

Les personnes ayant souscrit plusieurs emprunts dont l’un un prêt immobilier et qui souhaitent réduire le poids de leur remboursement de dettes optent souvent pour cette opération. Le rachat de crédit immobilier s’adresse, comme son nom l’indique aux propriétaires accédant dont le prêt immobilier constitue 60 % des dettes à racheter. Elle consiste à réunir les prêts existants de l’emprunteur (prêts conso, crédit immobilier, prêt LOA, crédits renouvelables…) en un seul afin de bénéficier d’une diminution de montant de mensualités et d’un rééchelonnement de la durée du remboursement de la nouvelle dette. En effet, la durée de remboursement du crédit immobilier sur 12 ans et des prêts consos sur 7 ans sera rallongée avec une durée d’amortissement sur 15 ans. Le montant empruntable pour ce nouveau plan est limité à 200 000 euros sans garantie et jusqu’à plus de 400 000 euros avec la mise en avant d’une sûreté réelle ou d’une garantie hypothécaire. A noter que le souscripteur peut également ajouter dans le montant à regrouper ses dettes fiscales et sociales.
Ce dispositif financier présente aussi l’avantage de proposer un prêt supplémentaire qui permettra au propriétaire de faire face à ses besoins. Parmi les besoins les plus urgents pour un propriétaire accédant, on peut citer les travaux de rénovation de son bien immobilier s’il a fait un achat dans l’ancien. Cela inclut les travaux de rénovation de la salle de bain, la réfection de la peinture, le changement du carrelage de la cuisine et des sanitaires, le changement des tuyauteries etc.
L’avantage de cette trésorerie c’est qu’elle ne requiert pas de paiement de frais de dossier ni d’assurance-emprunteur. De plus, si l’emprunteur sollicite un prêt personnel ou un crédit renouvelable, cela risque d’augmenter son taux d’endettement. Or, avec cette solution, il peut maîtriser son endettement grâce à la baisse de mensualités et le prolongement de la période d’amortissement de son crédit.
Le montant de cette enveloppe supplémentaire peut être aussi plus conséquent que le seuil de 15 % octroyé par les banques. L’emprunteur peut obtenir jusqu’à 50 000 euros ou plus or, avec un prêt personnel, son crédit est plus limité.

Il s’agit d’une trésorerie affectée aux travaux de sa maison. Pour obtenir ce montant, l’emprunteur aurait à fournir un justificatif comme le devis ou la facture acquittée des travaux à réaliser. Pour rappel, le tarif de rénovation d’une partie de la salle de bain avec le remplacement de la douche et de lavabo environne 500 à 2 000 euros TTC. Le devis de remplacement d’une baignoire, quant à lui est dans l’ordre de 100 euros à 2 500 euros selon le modèle choisi et sa qualité. Une baignoire classique coûte 10 fois moins chère qu’un modèle balnéo. La trésorerie octroyée dans le cadre de cette rallonge travaux salle de bain permet aussi de remplacer les tuyauteries. Le coût d’un tuyau s’échelonne entre 15 euros TTC par 4m à 50 euros environ. Ce crédit peut financer également les petits éléments comme les luminaires, la prise électrique, le changement du carrelage de la chambre. Le coût de la rénovation de carrelage est compris entre 20 euros à 60 euros TTC par m2. Et si on souhaite poser des carreaux de ciment, le coût est plus important avec un montant de 100 euros par m2 en moyenne.
Par ailleurs, si on souhaite créer une salle de bain haut de gamme avec du marbre par exemple, il faut mettre de côté au moins 700 euros à 1 000 euros par m2.
Evidemment, en rénovant sa salle de bain et son patrimoine immobilier, le propriétaire accédant peut réaliser une plus-value en cas de revente de son bien. Une maison ayant subi de rénovation dans la salle de bain et dans les autres chambres ainsi qu’un coup de jeune à l’extérieur se vend plus facilement surtout si elle est bien placée.
Le souscripteur aurait donc à saisir ce montant lors de la simulation gratuite du rachat de crédit immobilier. Si l’organisme financier estime que son projet est réalisable, le montant demandé sera débloqué lors de l’acceptation définitive de sa demande. Le taux d’intérêt de cette trésorerie aura bien entendu le taux renégocié du crédit car il sera ajouté dans le montant total du rachat.

Pour regrouper ses dettes tout en bénéficiant de cette trésorerie supplémentaire, il convient d’abord de réaliser une simulation de rachat sur notre site. La simulation est d’ailleurs une démarche obligatoire chez tous les courtiers en rachat de prêt. Pour la petite info, nous sommes en partenariat avec des banques concurrentes. Ce qui nous permet d’avoir plusieurs offres de rachat de crédit.
Pour en revenir à la simulation, l’emprunteur aurait seulement à saisir les données comme le montant de son capital restant dû, le montant de ses encours de prêt immobilier et de crédits consos, ses revenus et charges mensuels fixes… Notre analyste étudiera ces données financières puis il contactera nos banques partenaires afin d’obtenir leurs propositions de rachat. Si le projet de l’emprunteur peut être réalisé, il peut obtenir par la suite une offre de rachat sans engagement. Nous soulignons encore que cette démarche est complètement gratuite et n’engage en rien le candidat à l’emprunt. En d’autres termes, il peut donc accepter ou décliner l’offre selon ses besoins et ce pendant la validité de l’offre.

Il ne faut pas occulter que la mise en place de cette opération n’est pas simple. Un candidat au rachat mal avisé pourrait conclure un contrat onéreux s’il n’a pas pris le temps de comparer les propositions de regroupement de dettes sur le marché. De plus, il peut même obtenir un refus si son dossier ne répond pas aux normes bancaires. Par exemple, si ses ressources financières ne sont pas stables, ou si son taux d’endettement excède 33 % de ses revenus ou encore si son compte bancaire affiche des découverts. Les souscripteurs ayant un reste à vivre insuffisant se voient également refuser cette demande de refinancement.
Pour optimiser ses chances d’accéder à ce refinancement tout en obtenant un taux d’intérêt compétitif et des modalités de remboursement avantageuses, il convient ainsi de passer par un courtier lors d’une demande de regroupement de dettes avec trésorerie pour les travaux salle de bain. Le courtier peut également mettre en place une demande de trésorerie importante dans le cadre d’un rachat de crédit hypothécaire. Enfin, son intervention permet également à un propriétaire surendetté et fiché FICP d’accéder à cette solution financière de regroupement de dettes.

Retour