Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Comment un courtier fait-il le calcul du taux d’un prêt hypothécaire ?

Si l’emprunteur, en quête d’une offre de prêt hypothécaire la plus avantageuse, n’est pas expérimenté dans le domaine, il lui est conseillé vivement d’engager un courtier spécialisé, quitte à payer une commission qui varie entre 1% et 5% du montant du prêt. Il est d’abord nécessaire de faire un petit rappel de définition et de fonctionnement d’un prêt hypothécaire avant de survoler le rôle d’un courtier spécialisé en prêt hypothécaire. Il importe aussi de connaître le mode de calcul du taux utilisé par le courtier pour parvenir à un prêt hypothécaire avantageux pour son client.

La particularité du prêt hypothécaire, parmi tant d’autres, est le moyen par lequel la garantie s’accomplit. Pratiquement, le prêt hypothécaire requiert la mise en hypothèque d’un bien immobilier. Ce bien peut être un appartement ou une maison, un terrain ou d’autres biens immobiliers acceptables. La condition sine qua non du prêt hypothécaire est que l’emprunteur doit être le propriétaire du bien à mettre en hypothèque.

Effectivement, la mise en hypothèque d’un bien immobilier est une opération de transfert de droit du propriétaire sur le bien à un organisme de crédit. Cependant, il n’est pas dépossédé de son bien immobilier, mais juste du titre de propriété durant le contrat de prêt. Il n’a pas le droit de l’utiliser pour d’autre garantie, ni le vendre, mais il peut l’utiliser comme résidence ou le mettre en location.

Le prêt hypothécaire, pour se concrétiser, fait appel à nombreux acteurs, à savoir l’emprunteur, l’organisme prêteur et éventuellement le courtier, le notaire, etc. C’est l’emprunteur qui amorce l’opération de prêt hypothécaire et constitue un dossier de prêt qu’il adresse à l’organisme prêteur. Celui-ci se charge d’accorder le capital sollicité à l’emprunteur si le dossier est recevable et acceptable. A noter que la somme accordée par l’organisme est fonction de la valeur du bien immobilier mis en hypothèque. Dans l’opération de prêt hypothécaire, le courtier joue un rôle non négligeable aux yeux de l’établissement bancaire (question de confiance, réseau de courtier, etc.), et surtout pour accompagner l’emprunteur.

A réitérer que le prêt hypothécaire est une des solutions pour sortir des difficultés financières, lorsqu’on est propriétaire d’un bien immobilier. Pour réaliser avec succès le prêt hypothécaire, il faut maîtriser le domaine, ce qui n’est pas évident pour tous les emprunteurs. A cet effet, si l’emprunteur se sent incompétent techniquement pour le processus et la négociation des conditions de prêt, il est conseillé de faire appel à un courtier. Les interventions du courtier sont d’une importance capitale, par exemple : les établissements bancaires lui font confiance, il peut déterminer le taux du prêt sur la base des astuces qu’il maîtrise parfaitement, etc.

En effet, le courtier sert d’intermédiaire entre l’établissement bancaire et l’emprunteur qui fait une demande de prêt hypothécaire. En général, le courtier noue des relations professionnelles sérieuses avec plusieurs banques. Il a donc la possibilité de choisir la banque qui convient à la situation de l’emprunteur qui peut en bénéficier des avantages, y compris un meilleur taux de crédit hypothécaire.

Comme avantages en faveur de l’emprunteur, il y a les conseils du courtier et son accompagnement durant tout le processus de l’opération. Des courtiers très consciencieux et professionnels sont à même d’assister son client en dehors des heures de travail. Dans la pratique, le courtier se met à la place de l’emprunteur afin de trouver l’offre de prêt hypothécaire la plus avantageuse. Il est amené à faire plusieurs calculs pour trouver le prêt hypothécaire le plus parfait possible.

Le courtier ne néglige pas le calcul du taux d’intérêt pour savoir s’il répond aux attentes de son client ou non. A noter qu’il existe déjà sur le marché différents taux d’intérêt pour un prêt hypothécaire. Le mode de calcul est identique pour un taux d’intérêt fixe et un taux d’intérêt variable.

Le courtier prend en compte plusieurs paramètres pour bien déterminer la valeur du taux. Parmi ces paramètres, il y a :

  • la durée de vie du prêt hypothécaire ;
  • le calendrier de remboursement,
  • les modalités de remboursement des intérêts et du capital,
  • la qualité de l’emprunteur ;
  • l’objet du prêt hypothécaire.

Le courtier peut utiliser, lui aussi, l’outil de simulation à la place de son client pour comparer les offres et trouver le meilleur taux qui avoisine ou qui diffère des résultats de ses calculs.

Retour