Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Définition d’un dossier refinancement

Certaines personnes estiment que le refinancement est une opération de dernier recours, la dernière solution possible pour un emprunteur insolvable avant qu’il doive déposer un dossier auprès de la commission de surendettement. Cette impression n’est pas unanime, du fait que le refinancement peut aider à rembourser un prêt par anticipation, à contracter un nouveau prêt à taux plus bas, etc. L’important dans cette opération est de présenter un bon dossier de refinancement qui correspond au profil du demandeur. Dans les paragraphes subséquents, il convient de bien définir ce qu’est le refinancement. Puis, il convient également de connaître les caractéristiques du dossier de refinancement et enfin les avantages procurés par cette opération.

Il est à noter que le refinancement est applicable notamment aux prêts immobiliers à taux fixe, du fait que les prêts immobiliers à taux variable peuvent subir des baisses de taux au cours du remboursement. Le refinancement est une opération financière permettant l’allègement des charges mensuelles de l’emprunteur qui rencontre des complications de solvabilité. Par principe, il permet à un organisme financier de racheter en tout ou partie les crédits d’un emprunteur et proposer à celui-ci un nouveau et unique crédit à taux réduit. Le refinancement permet alors à l’emprunteur d’abaisser son taux d’endettement et de sortir de la difficulté financière. A noter que tout prêt peut faire l’objet de refinancement, d’où l’appellation refinancement de crédit à la consommation ou refinancement immobilier où spécifiquement une société de refinancement rachète les crédits immobiliers. Quel que soit le type du refinancement, l’opération n’est pas intéressante que si l’emprunteur n’obtienne un taux beaucoup plus bas, afin qu’il vive une situation financière nettement améliorée.

Le dossier de refinancement est plus ou moins compliqué selon la situation personnelle de l’emprunteur. Par exemple : si un emprunteur veut réaliser le refinancement de son hypothèque, cela implique qu’il veut réemprunter une partie de la valeur de son bien immobilier et des remboursements déjà réalisés sur son prêt hypothécaire, et ce, jusqu’à 80% de la valeur du bien. Selon le dossier présenté, la banque ne va accorder qu’un pourcentage moindre. Aux vues de ces procédés plus ou moins compliqués, un emprunteur non avisé ne peut pas négocier à l’optimum le dossier. C’est une raison majeure pour consulter un courtier spécialisé en prêt hypothécaire et en refinancement afin de pouvoir discuter à propos des produits adaptés à la situation financière. Comme produit qui peut influencer le dossier de refinancement est la marge de crédit hypothécaire. C’est un produit flexible qui permet à l’emprunteur d’accéder au montant demandé au moment opportun, à un moment qui arrange l’emprunteur sans qu’il n’ait plus à faire une nouvelle demande, en sus de ne payer que les intérêts sur le montant utilisé. Pour monter un tel dossier, il faut être astucieux et un courtier spécialisé et chevronné en est capable, surtout pour encadrer son client emprunteur. Aux vues de ces astuces, le refinancement peut concéder des avantages à l’emprunteur.

Un refinancement hypothécaire présente toujours de bonnes solutions que ce soit un refinancement pour rembourser des dettes ou un refinancement pour réaliser un autre projet. La polyvalence du refinancement est un atout procurant d’autres avantages, à savoir entre autres l’achat d’un bien immobilier, la renégociation des crédits en cours à un taux plus bas, la rénovation de bien immobilier, la combinaison de marge de prêt, la contribution au REER, etc. Quoi qu’il en soit, un refinancement hypothécaire peut permettre à l’emprunteur de décrocher une somme importante, certainement jusqu’à 2/3 de la valeur de l’hypothèque, avec une possibilité de déduction de frais. Tout avantage issu du refinancement dépend du dossier, du profil et des pièces justificatives fournies.

L’emprunteur propriétaire de bien immobilier a souscrit un prêt hypothécaire, il y a quelques années. Le prêt hypothécaire en cours n’est plus adapté à sa situation financière actuelle. Il a le droit de renégocier ce prêt hypothécaire, autant de fois que nécessaire. Pour que la renégociation soit intéressante, l’emprunteur doit trouver des taux plus bas, et que la baisse soit significative, par exemple un écart de 0,70 point, voire de 1 point par rapport au taux de crédit actuel. L’objectif est de bénéficier davantage de la réduction des échéances. En effet, si la capacité de remboursement de l’emprunteur propriétaire s’accroit, il a intérêt à rembourser plus rapidement son crédit hypothécaire. La renégociation du prêt hypothécaire est plus intéressante lorsque ce prêt est au début du remboursement, c’est-à-dire durant la période où l’on rembourse plus d’intérêts. A noter que l’emprunteur peut renégocier durant toute la période de remboursement, en espérant que l’établissement bancaire ne refuse pas la demande, car il a le droit de refuser. Par ailleurs, l’emprunteur doit être conscient que la renégociation du prêt hypothécaire n’est pas toujours avantageuse, à cause des éventuels frais appliqués par l’établissement bancaire. Il faut donc faire une étude au préalable.   L’emprunteur a le choix quant aux modalités de remboursement de son prêt hypothécaire, en fonction de sa capacité financière, à savoir :

  • rembourser le prêt hypothécaire jusqu’à sa dernière échéance, où il n’a pas à payer de mainlevée d’hypothèque,
  • opter pour le rachat de son prêt hypothèque par une banque concurrente, à condition de trouver un taux plus avantageux, sous réserve de payer les frais de mainlevée.

La plus intéressante est la renégociation du prêt hypothécaire auprès de la banque initiale afin d’amoindrir les frais et de faciliter les procédures.

Retour