Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Simulation des remboursements d’un rachat de crédit

Un rachat de crédit vous permet d’alléger vos mensualités en regroupant tous les prêts auxquels vous avez souscrit. Avant de contacter un établissement spécialisé, il est vivement conseillé de faire une simulation des remboursements pour trouver la meilleure voie pour la restructuration de crédit. Pour éviter le surendettement ou réduire autant que faire se peut les risques, on vous conseille le rachat de crédit. C’est une prestation bancaire qui consiste simplement à vendre votre emprunt actuel à une autre banque afin de profiter de mensualités et de taux moindres. Le point.

Il existe 3 formules de regroupement de prêts :

  • Réduire les mensualités,
  • Prolonger la durée de remboursement,
  • Opter pour un taux d’intérêt plus attractif.

Une simulation de rachat de crédit vous aidera à choisir celle qui vous conviendra le mieux en tenant compte de plusieurs critères : la situation fiscale, financière, familiale et votre taux d’endettement. Ce dernier facteur est déterminant pour la recevabilité de votre dossier. Il s’agit en effet d’un élément discriminatoire pour de nombreux établissements. Si vous constatez que votre taux d’endettement dépasse 40% de vos sources de revenus durant la simulation, vous éprouverez beaucoup de difficultés pour trouver un organisme acceptant de réaliser l’opération souhaitée. En plus, vous devez avoir au moins 1.000 euros par mois pour votre reste à vivre, soustraction faite du paiement de vos mensualités.

Vous souhaitez restructurer vos dettes et bénéficier ainsi d’une diminution des mensualités grâce à une prorogation de la date d’échéance ? Une simulation vous donnera un aperçu détaillé de vos remboursements à venir. N’hésitez pas à recourir à cet outil de calcul, facile à utiliser et disponible gratuitement sur Internet.

Pour obtenir des résultats instantanés, il vous suffit :

  • D’indiquer dans la case dédiée la somme totale de vos prêts en cours,
  • De déterminer le montant souhaité pour les nouvelles échéances (en fonction de vos sources de revenus).

Vous verrez par la suite une proposition détaillée. Vous n’aurez plus à faire face qu’à une seule mensualité dont le montant est inférieur par rapport au cumul de vos précédentes échéances. Le remboursement sera étalé sur une période plus longue.

Très prisé pour la renégociation des contrats de prêt, le rachat de crédit a le vent en poupe ces dernières années. C’est le genre de prestation bancaire qui s’adresse à tous les emprunteurs, et notamment aux petits revenus qui risquent le surendettement. Le principe est simple : demander à une autre banque de vous avancer l’argent pour le remboursement anticipé d’un emprunt contre des recouvrements que vous allez lui verser par mois.

Mais attention, aussi attractive que soit cette offre, elle ne s’adresse pas à tout le monde. Il y a des conditions d’éligibilité. Notamment, les établissements bancaires n’acceptent de rembourser que les crédits qui ont été recouvrés à 60 % minimum. Cela vaut pour les crédits affectés ou les prêts personnels.

Vous lancez dans ce genre de procédure revient en quelque sorte à faire une nouvelle demande de crédit. Vous allez devoir non seulement vous engager dans une nouvelle assurance rachat de crédit, mais aussi présenter de nouvelles garanties de parfait remboursement. Pour les banques, le rachat de crédit reste un investissement. Elles ne l’accordent qu’aux bons payeurs et à ceux qui peuvent garantir le respect de la dette et des mensualités.

Avec un rachat de crédit, vous pouvez négocier vos mensualités et vos taux. Ce qui vous permettra non seulement de réduire les risques de surendettement, mais aussi de dégager des fonds pour un nouvel emprunt ou un nouveau projet. Le rachat de crédit peut aussi vous permettre de regrouper vos emprunts pour des mensualités plus faciles à gérer.

Mais avec cette prestation, vous allez devoir changer la banque de domiciliation de votre emprunt. C’est-à-dire que les virements pour les mensualités vont changer. Les banques ne demandent pas spécialement la domiciliation des comptes après un rachat de crédit. Il n’en demeure pas moins que le prélèvement automatique des échéanciers sera plus simple si la banque de votre emprunt et celle de votre compte sont la même. Grâce au principe de mobilité bancaire, changer d’établissement bancaire est facile.

À l’instar du recouvrement d’un prêt classique, celui d’un rachat de crédit se fait par prélèvement automatique. Questions de sécurité obligent. Les échéanciers sont précis. Vous devez les respecter au risque de perdre votre caution ou vos objets mis en gage.

Le rachat de crédit peut ouvrir droit à des rééchelonnements. Tout dépend des banques et des conditions de remboursement inscrites dans le contrat. Si tel est le cas, vous devez en faire la demande auprès de votre banquier. Généralement, les rééchelonnements des remboursements peuvent être accordés deux fois et durer quelques semaines. Ils s’appliquent uniquement pour les imprévus : pertes d’emploi, pertes de revenus partiels, etc.

Il faut noter qu’un rachat de crédit vous engage jusqu’à son parfait remboursement comme pour le crédit classique. Le non-respect des remboursements peut vous faire ficher dans la liste des incidents et des interdits bancaires. Pour éviter justement les problèmes de ce genre, et notamment le surendettement, vous devez bien choisir votre rachat de crédit. Les comparateurs en ligne sont là pour vous aider en ce sens. Ils font en quelques clics le tour de toutes les offres pour vous proposer les meilleures.

Retour