Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Taux fixe ou variable pour son dossier rachat de crédit à la consommation ?

Pour choisir un taux fixe ou un taux variable pour le rachat de crédit conso, il est nécessaire de maîtriser certaines règles. Pour ce faire, il faut d’abord revoir les raisons pour lesquelles on doit faire un rachat de crédit conso. Il convient ainsi de méditer sur le fonctionnement respectif du taux fixe et du taux variable afin de pouvoir déterminer le meilleur taux pour un meilleur rachat de crédit à la consommation.

Un rachat de crédit conso est une opération bancaire qui représente une aide importante, quel que soit l’objectif de l’emprunteur. Cette opération consiste à regrouper divers crédits à la consommation en cours et éventuellement un crédit immobilier dont le montant est inférieur à 60% du montant total de l’opération. Le rachat de crédit permet de regrouper les dettes en un seul et nouveau prêt aux mensualités réduites.

Parfois, l’emprunteur est contraint de réaliser un rachat de crédit à la consommation lorsque le taux d’endettement risque de dépasser le taux acceptable, c’est-à-dire un taux de 33% au maximum, et par voie de conséquence, le reste à vivre risque de ne plus satisfaire les besoins fondamentaux du ménage. Par principe, le rachat de crédit à la consommation doit pouvoir réduire jusqu’à moins de 60% le montant de la nouvelle mensualité. Bien évidemment, le coût du crédit va être révisé à la hausse et la durée du remboursement prolongée.

Le rachat de crédit à la consommation permet à l’emprunteur de gérer facilement son nouvel emprunt. Sans doute, c’est une solution efficace pour se libérer des stress mensuels vis-à-vis des différents crédits tels que le crédit renouvelable, les crédits personnels sans justificatifs, le crédit-bail, le crédit auto, le crédit étudiant, voire le découvert bancaire répétitif et aussi les dettes familiales et les dettes entre particuliers.

Dans un rachat de crédit à la consommation, l’emprunteur peut choisir entre un taux fixe et un taux variable. Avant de choisir, il est important de connaître le b.a.ba de ces différents taux.

Couramment, le taux fixe est utilisé lorsque l’emprunteur fait une demande de prêt perso non affecté, c’est-à-dire sans justificatif. Lorsque le crédit perso demandé est obtenu, la somme est mise à sa disposition par un versement sur son compte-courant ou dans un compte selon sa convenance.

L’emprunteur est donc libre d’utiliser l’argent pour acheter ce qui lui plaît, tout en connaissant que le taux du crédit est fixe dont il ne pourra pas modifier jusqu’à fin du remboursement. Pour tel type de crédit, la durée de remboursement doit être égale ou supérieure à trois mois. En ce qui concerne le fonctionnement du crédit à taux fixe, l’emprunteur peut négocier au départ le montant de mensualités et il peut comparer le capital emprunté avec les mensualités à verser et les frais de dossier, peut-être même les frais d’assurance.

Certains organismes de financement n’acceptent pas un remboursement anticipé si le montant est inférieur à 3 mensualités. C’est une question de principe et de calcul financier. Néanmoins, le remboursement anticipé peut entraîner un versement de pénalités si le contrat prévoit une telle clause, à moins qu’il s’agisse d’un crédit renouvelable.

En général, un rachat de crédit à taux fixe se réalise avec un taux uniforme durant la durée de remboursement du nouveau crédit. Il n’y aura pas de hausse du montant des mensualités quelle que soit la fluctuation des taux sur le marché. Et il n’y aura pas non plus de diminution de mensualités même si la baisse des indices de marché est expressive.

Le processus de mise en place d’un rachat de crédit à taux fixe dure en moyenne un mois. La durée peut être plus longue ou plus courte selon la complexité ou la facilité des situations patrimoniales de l’emprunteur.

Si le taux est inchangé durant la période de remboursement pour un rachat de crédit à taux fixe, le rachat de crédit à taux variable permet un nouveau crédit à taux d’intérêt qui peut être réévalué sur la base d’un indice de référence.

En effet, un crédit renouvelable ou un rachat de crédit à taux variable est un crédit qui se constitue par rapport aux remboursements effectués par l’emprunteur.

Un exemple concret pour expliquer ce qu’est un taux variable :
Le montant du crédit est de 2000€, le remboursement mensuel doit être supérieur à 80€. Chaque mois, l’emprunteur peut faire un versement complémentaire d’un montant quelconque ou bien il peut rembourser la totalité du restant dû. L’emprunteur connaît déjà le taux applicable lors de la souscription du rachat de crédit à la consommation, en sachant que ce taux est susceptible d’évoluer durant la période de remboursement (à la hausse ou à la baisse).

Par principe, le taux d’intérêt d’un rachat de crédit à taux variable est révisé périodiquement, en fonction de la situation du marché monétaire. Toutefois, la révision s’effectue tous les ans, c’est-à-dire à la date d’anniversaire du rachat de crédit à la consommation. Le taux est augmenté d’une marge de 1% à3% selon la situation personnelle de l’emprunteur, sans négliger les dispositions d’Euribor. En tout cas, une situation satisfaisante permet une marge faible.

Les avantages plausibles d’un rachat de crédit à taux variable sont entre autres :

  • la répercussion de la baisse conjoncturelle des taux sur les mensualités de l’emprunteur,
  • le paiement d’un remboursement anticipé de crédit afin d’éviter d’éventuelle hausse des taux.
  • la possibilité de transformer le rachat de crédit à taux variable à un rachat de crédit à taux fixe, si l’emprunteur y trouve des bénéfices. Sous réserve qu’une clause du contrat stipule cette éventualité.

En revanche, le taux variable peut entraîner des effets néfastes si les taux augmentent. En effet, l’emprunteur peut se trouver dans une difficulté de paiement des mensualités qui augmentent proportionnellement avec les taux d’intérêt.

Logiquement, un rachat de crédit à la consommation le plus rentable est l’opération bancaire la moins chère possible, avec un taux le plus bas qui se concrétise par la baisse du taux d’endettement. Le meilleur taux de rachat de crédit conso ne peut s’acquérir qu’avec un meilleur profil. Suite à l’analyse du dossier, l’organisme propose un financement en fonction du profil et surtout en fonction du degré de risque. Selon ces critères, l’organisme propose une durée du rachat de crédit ainsi que le montant des mensualités.

Après avoir simulé le rachat de crédit à la consommation, tout en fournissant les informations nécessaires en ligne, l’emprunteur peut recevoir plusieurs offres. Puis, il peut choisir celle qui lui convient. Lors des simulations, il peut demander des résultats basés sur les taux fixes et les taux variables. Cependant, l’emprunteur doit pouvoir déterminer au préalable le montant de mensualités idéal et/ou la durée de remboursement convenable et/ou le taux d’intérêt acceptable.

Si l’emprunteur n’est pas capable de discerner les bonnes et les mauvaises conditions de crédit, un courtier spécialiste en rachat de crédit est indispensable pour l’orienter vers un taux fixe ou un taux variable. Plusieurs sont les paramètres à considérer pour que le rachat de crédit soit rentable.

Retour