Rachat de crédit

Comparatif des taux de crédit & Simulateur de regroupement de prêt

Le rachat de crédit est-il toujours aussi attractif ?

Au cours des premiers mois de l’année 2015, les professionnels du crédit ont vivement incité les particuliers à procéder à un rachat de crédit ou à renégocier leurs emprunts en cours pour profiter de la conjoncture favorable. Le rachat de crédit est-il toujours aussi attractif plusieurs mois après ?

Le contexte

Le nombre d’emprunteurs sollicitant un rachat de crédit ou une renégociation de leurs encours a sensiblement diminué au cours de ces derniers mois. C’est un constat établi par l’Observatoire Crédit Logement et la Banque de France. Si ces deux types d’opération représentaient environ 50% des demandes traitées par les organismes de financement au début de l’année 2015, actuellement ce pourcentage n’est plus que de 19%.

Toutefois, les analystes misent sur une amélioration de la situation vers la fin de l’année et affirment que le rachat de crédit garde son attractivité.

Une stabilisation des taux

Une légère remontée des taux d’intérêt a été certes constatée au début de l’été, mais au cours de ces dernières semaines, ils ont tendance à se stabiliser. Ils reprennent même leur courbe descendante dans certains établissements pour les crédits octroyés sur une longue durée, les emprunts dont la période de remboursement est étalée sur 20 à 25 ans.

Ces organismes préfèrent travailler sur une marge réduite afin d’attirer une nouvelle clientèle. Ils ciblent également les particuliers qui veulent réaliser un regroupement de prêts. Le contexte reste donc toujours favorable pour ceux qui souhaitent procéder à un rachat de crédit à condition de bien s’informer sur les offres suggérées et les critères imposés par les banques.

Le rachat de crédit reste attractif

Les professionnels du crédit et les observateurs ont tablé, au cours du premier semestre 2015, sur une augmentation des taux d’intérêt en se basant sur la hausse généralisée des principaux indices, comme l’Euribor et l’OAT (taux d’emprunt d’État) sur 10 ans. C’est pour cette raison qu’ils ont vivement encouragé les particuliers à regrouper leurs prêts avant une éventuelle remontée des taux.

Leurs prévisions n’étaient pas complètement fausses. Effectivement, une hausse a été constatée, mais elle a été très limitée, en moyenne de 0,10 point. Les coûts des crédits n’ont donc presque pas évolué. Les conditions de financement sont même plus intéressantes par rapport à celles appliquées en 2013 et 2014.

Par ailleurs, la vive concurrence qui règne dans le secteur bancaire joue en faveur des emprunteurs. Certains établissements sont débordés par les demandes de regroupement de prêts et profitent de ce contexte pour réviser leurs taux à la hausse. D’autres proposent des barèmes très attractifs pour attirer de nouveaux clients et se positionner sur le marché.

Malgré la légère remontée des taux d’intérêt, le rachat de crédit reste intéressant. Les particuliers qui souhaitent renégocier leur crédit ou regrouper de nombreux prêts (automobile, travaux ou consommation) peuvent toujours bénéficier de modalités avantageuses. Il suffit de faire une comparaison des offres suggérées par les différents organismes spécialisés dans ce domaine et de faire une simulation de rachat de crédit pour cibler celui qui propose les meilleures conditions.

Retour