Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Rachat de crédit SCPI comment ça marche ?

Le placement dans un SCPI a connu un flagrant succès ces dernières années notamment à cause des conditions d’emprunt attractives. En effet, les associés de certaines SCPI bénéficient de fiscalités avantageuses. Mais est-il possible de regrouper les crédits incluant ce type d’investissement ? Dans l’article suivant, nous allons expliquer le fonctionnement de SCPI et répondre à la question sur le rachat de crédit SCPI.

Les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) s’occupent de l’acquisition et de l’occupation des immeubles à vocation locative. Les plus-values dans ces investissements seront payées aux investisseurs. Ce placement peut avoir la forme classique, Robien, Besson, Borloo, Marlaux, Européenne… ou la forme des plus-values (pour les structures dont la dissolution est prévue au bout de quelques années). Les parcs immobiliers à vocation locative peuvent être des locaux commerciaux, des immeubles à usage de bureau, des murs de boutique, des magasins ou des immeubles tertiaires. L’objectif de ce placement est d’en obtenir des rendements. Ces derniers sont sensiblement plus élevés que la moyenne. Ce qui interpelle les investisseurs à la recherche de placement pour optimiser leur gain. Les avantages dans cet investissement sont nombreux : en premier lieu, tout investisseur peut accéder à cette opération d’autant plus que les montants à investir sont moins élevés que dans l’immobilier. Les rendements sont aussi alléchants (pour l’année 2015, les chiffres affichent une moyenne de 4,85 %). Cette opération permet également de mettre de côté des revenus pour la retraite et elle peut ne pas exiger aussi de trésorerie. En outre, l’épargnant peut être en partie propriétaire d’un immeuble ou d’un logement ou d’une habitation qui génère des bons rendements. Enfin, le principe mutuel de l’investissement locatif permet de diminuer les risques de l’investissement.
Mais il faut noter que la vente de la part SCPI est assez difficile. En effet, les établissements bancaires ne prêtent pas en général un crédit personnel ou un emprunt immobilier affecté à l’achat de cette part. Certains acceptent le financement des SCPI s’il s’agit de l’acquisition de leur propre crédit. D’autres ne souhaitent pas travailler avec les épargnants qui ne figurent pas encore dans leur base de données clients. Par ailleurs, la souscription à un prêt à la consommation n’est pas aussi la bonne solution. En fait, pour ce type d’investissement, il ne se fait ordinairement que par un particulier qui dispose d’une épargne personnelle ou par le rachat de crédit. Même si au point de vue légal, il est possible d’acquérir des parts SCPI bien qu’on ne détient pas un capital conséquent en les faisant acheter à crédit en tant que placement locatif. Dans ce cas, puisque la société civile de placement immobilier est considérée comme un patrimoine immobilier, le remboursement du financement de l’achat de parts peut se faire sur une durée longue comme un crédit immobilier. Cela est surtout envisageable dans le cas d’un crédit supérieur à 75 000 euros.
Cependant, l’opération de rachat est le plus sollicitée dans ce projet de financement de parts SCPI. Cette situation touche les emprunteurs qui ont déjà de difficulté à honorer le remboursement de leurs crédits. Elle concerne également les épargnants qui trouvent que le taux du crédit qu’ils ont fait quelques années auparavant est devenu trop élevé comparé au taux actuel pratiqué sur le marché. Il leur est alors possible de faire soit une renégociation de crédit soit un rachat de crédit. Pour cette dernière solution, l’épargnant ajoute la part SCPI avec les autres crédits qu’il a contracté (à titre d’exemple, le prêt immobilier, le prêt à la consommation, le crédit travaux, le crédit revolving etc.).

La consolidation de dettes ou le rachat de crédit consiste à regrouper les crédits ou une partie des prêts d’un emprunteur en un seul. La nouvelle mensualité de ce nouveau crédit est calculée en fonction de la capacité de remboursement du bénéficiaire du rachat. Cette mensualité allégée l’aide à assainir son budget s’il a des difficultés à honorer son remboursement. Cela l’aide également à mieux gérer ses crédits car il aurait un seul crédit à rembourser au lieu de plusieurs. Dans ce regroupement des parts SCPI, l’emprunteur peut ajouter ces parts dans le rachat, avec les autres prêts qu’il a faits.
La possibilité de cette solution de regroupement de dettes des divers crédits avec les parts SCPI dépend naturellement des conditions d’éligibilité de l’emprunteur. Parce que les établissements bancaires analysent non seulement le profil de l’emprunteur et son scoring bancaire, mais aussi ils peuvent demander une capacité d’emprunt satisfaisante.
Pour faire le rachat de crédit SCPI, il faut toujours commencer par l’estimation de l’investissement. Comme il a fait la simulation de revenus provenant de ce placement, il peut également optimiser son regroupement de dettes en se servant d’un outil de calcul en ligne. Il existe plusieurs calculettes sur internet. Ces outils aident a avoir une idée approximative du coût du rachat avec les intérêts, du montant de la mensualité à payer ainsi que d’autres détails sur l’investissement. En simulant son rachat, l’emprunteur peut également faire la mise à la concurrence des diverses propositions sur le marché afin de sélectionner l’offre la plus prometteuse. L’utilisation de ces simulateurs est gratuite et n’engage pas l’internaute.
Le candidat au rachat peut également compléter la simulation avec l’expertise d’un spécialiste en gestion de patrimoine ou d’un courtier. Le recours à ces professionnels l’aide à avoir une idée sur l’optimisation de son actif et à trouver la solution efficace pour faire racheter son crédit. Car le courtier ou l’intermédiaire en opération bancaire peut dénicher l’établissement de rachat qui propose le meilleur taux d’intérêt et les meilleures conditions du rachat.
Après avoir comparé les diverses offres qui lui sont parvenues, il peut choisir celle qui convient mieux à son budget. Il aurait par la suite à compléter le dossier et les pièces de justification nécessaires à cet effet. Après réception de son contrat de rachat, il dispose encore d’un délai d’une dizaine de jours pour rétracter sa demande.

La solution de regroupement de dettes ne s’adresse pas uniquement aux emprunteurs en situation d’endettement même si la plupart des gens qui se souscrivent à cette solution ont des difficultés financières. En effet, si l’emprunteur a trouvé un taux de SCPI plus compétitif ou s’il a souscrit à plusieurs autres crédits et il souhaite aussi investir dans les SCPI, le regroupement de dettes peut lui être optimal. Parce qu’en diminuant le montant de remboursement de mensualité, il lui est également possible de bénéficier d’une somme supplémentaire pour financer un projet. Ce dernier peut être tout aussi l’achat d’une part de SCPI, les travaux de son bien immobilier, l’acquisition d’un équipement solaire etc. Il faut noter cependant que le remboursement de mensualités s’étalera dans une plus longue durée dans cette opération. Ce qui signifie que les intérêts vont aussi courir. D’où l’importance de la simulation de rachat avant de choisir l’établissement bancaire qui va regrouper ses crédits. Pour résumer les procédures de regroupement de dettes dans ce placement, soulignons que la revente d’une part SCPI est quelquefois assez difficile. En revanche, l’investisseur peut regrouper sa part avec les autres crédits qu’il a souscrits ou il peut demander un financement pour l’achat d’une part SCPI.

Retour