Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Gérer son budget : avec ou sans le rachat de crédit ?

En général, le rachat de crédit est connu comme étant une opération financière très courante. On peut appeler le rachat de crédit autrement, comme regroupement de crédit, consolidation de crédits. Les résultats attendus d’un rachat de crédit visent à « une seule et unique mensualité » au lieu de « plusieurs mensualités », puis une mensualité plus légère accordée avec un taux d’intérêt plus faible. En général, la diminution de la mensualité entraîne une prolongation de la durée de remboursement, c’est un fait inéluctable.

Quoi que le rachat de crédit apporte une solution dans l’immédiat, à long terme, cette opération qui s’apparente avec un allongement de la durée de remboursement provoque inévitablement la hausse du coût total du crédit.

Pour bénéficier d’un rachat de crédit, il faut en faire la demande auprès d’une institution de financement. Lorsqu’une famille, un foyer ou une personne morale est dans l’obligation de rembourser tous les mois six ou sept mensualités différentes, quels que soient les types de crédit, elle a intérêt à demander un rachat de crédit. La question est de savoir s’il en a le droit ? En effet, tout emprunteur a le droit de demander un rachat de crédit, car il n’y a aucune réglementation qui l’interdit à cet effet. Cependant, l’essentiel est d’obtenir une réponse positive avec toutes les conditions favorables évitant ainsi l’empirement de la situation.

En général, ont droit au rachat de crédit les personnes qui peuvent justifier un revenu stable et suffisant pour rembourser les dettes contractées, mais il faut également étudier les charges. Les propriétaires de biens immobiliers sont couramment en bonne position et considérés comme des bons dossiers. Les emprunteurs qui font la demande sont acceptés si le taux d’endettement va être réduit à la suite du rachat de crédit, selon les résultats de l’étude de dossier qui concerne également l’étude d’impact sur le budget familial.

A tout profil d’emprunteur, il existe toujours une catégorie de rachat de crédit correspondant. Une offre adaptée permet à l’emprunteur de mieux vivre la situation. Grosso modo, on peut énumérer les rachats de crédits immobiliers, les rachats de crédit conso et ne pas oublier qu’il existe le rachat des rachats de crédits. Une catégorie plus singulière est peut-être le rachat de soulte, c’est un rachat de crédit en cas de divorce d’un couple dans le but de diminuer simultanément le taux d’endettement des anciens conjoints et de régler la prestation compensatoire. D’autres catégories de rachat de crédit sont les rachats de crédits des fonctionnaires, des personnes âgées, des retraités, le rachat de crédit travaux, etc.

Parmi ces catégories de rachat de crédit, le rachat de crédit immobilier est singulièrement intéressant. En effet, les taux d’intérêts qui montent/descendent de manière incontrôlable sont significativement inférieurs au taux auquel est contracté l’emprunt en cours. L’objectif est de profiter de la réduction du crédit en termes de coût et de durée. Quant au rachat de crédit automobile, ceci s’avère particulier en cas de vol ou de détérioration du véhicule car le rachat est renforcé par le remboursement effectué par l’assureur, et l’on peut améliorer le parc des matériels.

En ce qui concerne le rachat de crédit à la consommation, ceci est peut-être intéressant si la famille a accumulé plusieurs emprunts, voire des emprunts à petit montant afin de bénéficier d’un taux global possiblement plus faible par rapport aux crédits revolving. Aux vues de ces différents types de rachats de crédits, qui ont donc droit à cette opération financière ?

Il s’agit d’étaler l’étude d’impact du rachat de crédit dans l’immédiat et aussi à long terme. Dans tous les cas, le regroupement de crédit avec un taux variable n’est pas très conseillé au risque de voir les mensualités variées à la hausse provocant d’impacts ennuyeux sur le budget de la famille.

Normalement, à court terme, le rachat de crédit permet de simplifier la gestion de la dette, par exemple échanger une dette à court terme contre une dette à long terme avec un montant moindre mensuellement. La situation de surendettement est alors évitée et éventuellement, l’emprunteur peut retrouver la capacité d’investissement dans un nouveau projet profitable. A court terme également, pour les futurs retraités, le rachat de crédit permet d’ajuster les mensualités au niveau de revenu en tant que pensionné.

A long terme, le rachat de crédit va augmenter le coût global du crédit, car le montant des intérêts augmente au fur à mesure dans le temps. Si possible, et selon la capacité de remboursement, il s’agit de diminuer la durée de remboursement du rachat de crédit, avec une hypothèse de gonfler un peu le montant des mensualités. A long terme, l’emprunteur peut être incité à contracter de nouveaux crédits en se basant sur la baisse du taux d’endettement, alors que tel comportement risque de dégrader une nouvelle fois la situation financière dans les mois qui viennent.

Toutes les dettes de l’emprunteur peuvent être rassemblées dans le cadre d’un rachat de crédit. Dans la pratique, la banque – choisie selon ses conditions de prêts – rachète les dettes de l’emprunteur. Ce dernier bénéficiera d’un nouveau prêt avec un nouveau taux plus faible. Comme avantages en faveur de l’emprunteur, il y a la réduction des mensualités et aussi la possibilité de choisir les meilleures conditions. En tout cas, aujourd’hui, les courtiers en crédits font en sortes que leurs clients bénéficient des meilleurs taux et des conditions de prêts les plus avantageuses. En conséquence, à tous les emprunteurs réalisant la demande de rachat de crédit seront proposés une durée et un montant de mensualité conforme à leurs capacités de remboursement. La famille peut bénéficier d’une bouffée d’oxygène financier, c’est-à-dire un pouvoir d’achat convenable.

Si les avantages du rachat de crédit sont palpables dans l’immédiat, il faut tenir compte des impacts à long terme. Ce qui revient à dire que le seul avantage du rachat de crédit est la mensualité réduite à condition d’adopter un taux d’endettement raisonnable. À long terme, il y a beaucoup de risques à éviter, ne serait qu’un nouveau projet, un nouveau crédit ou un rachat de rachats de crédits provoquant une spirale d’endettement.

La question peut être retournée de cette façon : quel comportement budgétaire familial pour éviter le rachat de crédit ? D’abord, il faut éviter de cumuler des crédits, surtout les crédits à la consommation à petit montant qui peuvent devenir très inconfortables lorsqu’ils s’accumulent. A titre illustratif, on peut liquider certains crédits conso en mettant en ventes les surplus d’affaires. Les mensualités vont ainsi réduire significativement et la tentation de demander le rachat de crédit est atténuée.

Retour