Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Les pièges a éviter sur les offres rachat de crédit a taux fixes et très bas

Simplifier son budget, faire des économies, diminuer son taux d’endettement, baisser le montant des mensualités, etc. Ce sont les buts et objectifs d’un emprunteur qui veut réaliser un rachat de crédit. Si l’emprunteur est novice, il peut rencontrer des embûches durant les étapes. Il y a donc quelques conseils à donner dans les paragraphes subséquents.

Sur le marché financier, un emprunteur peut trouver une offre de crédit immobilier à un taux plus bas par rapport aux anciens crédits en cours, et peut être tenté à changer d’établissement bancaire en voulant profiter de nouvelles conditions de remboursement plus avantageuses. Il faut faire attention, car un rachat de crédit ne peut être intéressant que si les gains générés par l’opération sont inférieurs au coût du rachat. Il faut comprendre que les frais sont exorbitants.

Il faut être conscient qu’une opération de rachat de crédit réalisée auprès d’un autre établissement bancaire n’est jamais gratuit, il y a toujours des frais, dont il faut faire attention. En effet, les frais à payer dépendent de quelques paramètres, à savoir : le montant du capital restant dû, le taux initial du crédit, le type de garantie et tout dépend également de la politique commerciale de l’établissement bancaire.

Il faut tenir compte de tous ces paramètres car, il y a parfois des pièges dans des propositions alléchantes parmi les offres de rachat de crédit immobilier. En analysant en profondeur les indicateurs des offres, il peut arriver que l’emprunteur s’aperçoive que tous les emprunts ne sont pas bons à être rachetés. Sinon, certains choix sont plus avantageux que d’autres, pour que le nouveau crédit soit bénéfique.

Le premier acte qui suit la conclusion du contrat, c’est-à-dire le déblocage du fonds, est le remboursement de l’ancienne banque avec l’argent du nouveau crédit. Un rachat de crédit revient à ouvrir un nouveau crédit dans un autre établissement bancaire qui a proposé les meilleures conditions de prêt. Pour trouver cet établissement, il y a des étapes à suivre selon les règles de l’art.

Pour profiter de ce nouveau crédit, dans un autre établissement, il faut s’attendre à payer de nouveaux frais. Le nouvel établissement bancaire peut demander différents frais dont les frais de constitution de dossier du nouveau crédit immobilier, autrement-dit les frais de banques qui peuvent aller jusqu’à 500€. Il y a aussi les frais de nouvelle garantie car, c’est un nouveau crédit. Le montant est calculé selon le type de garantie et selon le montant du rachat de crédit, c’est-à-dire le montant total des crédits regroupés. En général, le montant des frais de garantie de rachat de crédit est inférieur par rapport à celui du crédit, donc il faut tenir compte de ce fait pour éviter les pièges.

Il y a également les pénalités relatives au rachat de crédit, c’est-à-dire les IRA car, l’ancien établissement bancaire ne va pas laisser son client partir sans avoir payé ce qu’il lui doit. Il faut vérifier que le montant de la pénalité ne doit pas excéder 3% du capital restant dû, ou 6 mois d’intérêt. C’est stipulé par la loi.

Outre la vérification de ces différents frais, il faut tenir compte du nouveau taux d’emprunt et aussi du coût de l’assurance emprunteur car, il est mieux de changer d’assurance pour trouver une meilleure offre. Il faut aussi porter attention à la durée de remboursement. Le fait est qu’une durée plus longue engendre un coût total du rachat de crédit plus élevé. Il faut éviter les pièges étant donné que l’emprunteur risque de payer gros en acceptant une durée relativement longue.

Il faut toujours se référer au TAEG, et en général le premier réflexe doit être la comparaison des TAEG avant de passer aux autres paramètres qui ne sont pas inclus dans ce taux annuel effectif global, parmi lesquels le taux d’intérêt parfois très bas mais contenant des pièges par rapport aux services annexes indispensables à l’opération et durant les périodes de remboursement.


Connaissez-vous la définition de Garantie intrinseque ?

Quand vous achetez un produit, vous devez profiter automatiquement d’une garantie intrinseque. C’est une couverture qui s’assure de la qualité et de la bonne marche, mais surtout de la performance des appareils ou des produits de santé, des dispositifs médicaux, etc. Cela dépend des caractéristiques invisibles à l’œil nu de ces accessoires – d’où justement ce titre. Cette couverture est obligatoire pour les fabricants, les constructeurs, mais aussi pour les fournisseurs et les vendeurs. Elle est rarement précisée dans les contrats de vente. Pour cause, elle est assimilée aux différentes garanties proposées sur le produit en question.

Retour