Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Rachat de crédit cautionnaire d’un parent

En parlant de caution et de cautionnaire dans le cas d’un rachat de crédit, il ne s’agit pas de se référer à l’âge du garant. Il s’agit plutôt de se référer à son patrimoine et à sa capacité de garantir le prêt en cas de défaillance de l’emprunteur. En effet, aucun texte ne mentionne l’âge limite d’un garant d’où l’opportunité d’un retraité pour se porter garant lorsqu’un membre de sa progéniture procède à un rachat de crédit avec garant.

Lorsqu’une jeune personne négocie un crédit pour la première fois, sa capacité de remboursement peut garantir exclusivement son prêt, en considérant également son contrat d’assurance. Si elle a contracté plusieurs crédits et arrive à un point culminant limitant sa capacité de régler les mensualités, elle doit chercher une solution dont le rachat de crédit. À cet effet, la banque rembourse tous les crédits de ce client très endetté se trouvant au bord du gouffre financier : c’est le principe du rachat de crédit. A partir de ce moment, si la demande de rachat de crédit est accordée, le client n’a plus qu’un seul interlocuteur financier dont la banque qui lui a accordé le rachat de crédit. Cette opération allège en conséquence les mensualités du client. En contrepartie, la durée du remboursement s’allonge logiquement et le taux est négocié selon la possibilité du client.

Dans certains cas, l’emprunteur profite pour demander auprès de la banque de rachat de crédit une trésorerie avec ou sans justificatif, s’il a un projet valable ou s’il a juste besoin de liquidité pour d’autres raisons. Le rachat de crédit est une échappatoire pour un emprunteur en passe de devenir surendetté. C’est également une opportunité pour rehausser sa situation financière. L’opération de rachat de crédit a besoin d’une caution car le bénéficiaire n’est plus très solvable vis-à-vis de l’établissement de crédit, vue sa situation.

Le rachat de crédit fait allusion à une grande somme d’argent, car c’est le regroupement de plusieurs crédits perso, de consommation, etc. sauf le crédit immobilier. En effet, autant le montant du regroupement de crédits augmente, les cautions ou les garanties requises s’allongent également. Il est tout à fait possible que l’emprunteur demandant le rachat de crédit n’est plus en position d’assumer seul les garanties, d’où la requête de l’établissement de crédit d’une garantie supplémentaire. La garantie supplémentaire est concrétisée par un garant qui dispose de ressources suffisantes à titre de caution, y compris le niveau de revenus, la mise à disposition d’un bien immobilier et toute autre garantie. A ce propos, seule la banque qui a accepté d’étudier le dossier peut trancher pour accorder ou non le rachat de crédit en faveur du client.

Comme il a été précisé ci-haut, l’âge du garant se trouve postérieurement aux garanties proposées susceptibles de rembourser les emprunts réunis en un seul dossier. Si un retraité accepte de se porter garant d’un jeune emprunteur, il doit disposer de revenus suffisants d’un. De deux, il doit prouver sa bonne santé. En tout cas, la durée du remboursement du rachat de crédit ne doit pas à cet effet dépasser 10 ans.

Si la caution solidaire proposée de commun accord avec un retraité semble assez compliqué pour différentes causes, c’est tout de même facilement admissible s’il met à disposition un patrimoine en guise de garantie. Il peut s’agir d’un bien immobilier significatif. Le lien de parenté entre l’emprunteur et le garant n’est pas très important, mais le dossier passe plus aisément si le garant est un grands-parents ou un parent très proche. Mis à part les cautions et les garanties, l’emprunteur a intérêt à souscrire un contrat d’assurance pour couvrir les éventuels sinistres.

Dans une opération financière comme le rachat de crédit, il est toujours prudent de souscrire une assurance emprunteur. D’ailleurs, c’est valable pour les autres prêts ordinaires. C’est à vous de chercher les formules pour trouver les meilleurs avantages. Si vous êtes jeune, vous avez la chance d’obtenir un taux intéressant. Sur Internet, il y a des plateformes qui proposent des offres alléchantes, mais il faut comparer afin de pouvoir réaliser des économies sur les coûts de la cotisation en assurance. En tout cas, le principe de l’assurance emprunteur est presque similaire d’une offre de rachat de prêt à un autre.

Pour tout dossier de crédit présenté à une banque, que ce soit un prêt ordinaire ou un rachat de crédit, la situation financière de l’emprunteur est analysée en profondeur. C’est le moment crucial d’intervention d’un courtier chevronné, en faveur de l’emprunteur. Dans plusieurs cas étudiés, la banque procède perpétuellement à la demande de garantie de prêt ou une caution pertinente, à la hauteur du montant demandé. C’est le cas d’un rachat de crédit avec garant.

La caution de parent appelée techniquement caution hypothécaire familiale représente une garantie valable et pertinente aux yeux de la banque prêteur. Le dossier de demande de rachat de crédit du client est ainsi renforcé par la présentation d’une telle caution. Pour un membre de la famille de l’emprunteur, l’essentiel est la disponibilité de biens immobiliers à mettre en hypothèque, que ce soit ses parents biologiques, ses collatéraux ou encore ses grands-parents en position de retraite. Cet élément hypothécaire peut rendre solide un mauvais dossier. Un mauvais dossier signifie que l’emprunteur n’est pas en bonne position en termes de garanties personnelles. C’est-à-dire que l’évaluation effectuée par la banque conclut une insuffisance manifeste du bien personnel proposé en hypothèque pour rembourser le montant du rachat de crédit demandé.

Les cautions de parents sont intéressantes aux yeux de l’organisme de prêt si l’on mentionne que l’hypothèque se trouve au premier rang. En effet, le rachat de crédit est accordé si le bien hypothéqué vaut le coût, et surtout que l’établissement de prêt soit le premier bénéficiaire en remboursement en cas vente aux enchères. Qui d’autres que les parents de l’emprunteur vont se porter garants dans une telle hypothèse ?

D’autres catégories de garant peuvent se substituer aux parents de l’emprunteur, mais à des conditions qui ne sont pas très commodes. Il existe effectivement des organismes de cautionnement qui peuvent se mettre à la place des parents. L’organisme accepte cette position contre une rémunération de l’ordre de 2% ou même 3% du montant du rachat de crédit. Cette profession est reconnue par l’ensemble des professionnels dans les finances. Par ailleurs, il n’y a aucun texte qui interdit cette transaction. Des personnes physiques qui n’ont aucun lien de parenté avec l’emprunteur peuvent également se porter garant vis-à-vis d’un rachat de crédit. La personne s’engage ainsi à payer si l’emprunteur n’arrive plus à régler ses mensualités. Une caution hypothécaire familiale peut entrer en jeu d’une manière ou d’une autre pour conclure le dossier.

Si vous êtes à court d’idée pour rendre votre dossier de demande de rachat de crédit recevable et réussi, il vous faut vous adresser à un courtier spécialisé en la matière. Celui-ci trouve toujours les moyens pour convaincre la banque. Autant que possible, la caution de parents est sollicitée, car c’est la plus simple et la plus avantageuse lorsque la banque impose ses principes de garantie de rachat de crédit.

Il convient de faire quelques rappels de définitions : une hypothèque revient à dire qu’une personne morale ou physique apporte un ou plusieurs biens immobiliers en garantie d’un crédit. Il s’agit d’une caution hypothécaire si le bien mis en hypothèque va garantir un crédit contracté par une autre personne. Le bien immobilier apporté en garantie est alors hypothéqué et va être saisi légalement par l’organisme prêteur en cas de non-paiement des échéances. Pour le cautionnement, il s’agit d’un acte où une personne appelée caution se porte garant et s’engage à rembourser l’organisme prêteur en lieu et place d’un emprunteur en défaillance. L’acte contractuel est applicable directement entre l’organisme prêteur et la personne appelée caution, après avoir consulté l’emprunteur qui n’est plus capable de rembourser. C’est ce qu’on appelle couramment caution bancaire.

En général, une caution ne peut garantir qu’un montant de prêt inférieur ou égal à 15 000€, pour un PAS ou Prêt à l’Accession Sociale. Tandis que l’hypothèque est requise obligatoirement pour un PTZ ou Prêt à Taux Zéro, bien qu’un PAS est associé dans le plan de financement. En effet, il faut bien choisir le mode de garantie selon le type de crédit envisagé et selon le projet, donc on peut choisir entre hypothèque et cautionnement.

Plus explicitement, recourir à l’hypothèque est mieux lorsque le bien immobilier dans le cadre du crédit immobilier en cours de négociation n’est pas destiné à la vente. A la fin du remboursement, l’emprunteur n’aura pas à payer des frais de main levée. Quant au cautionnement, cette garantie est plus simple à mettre en place, contrairement à l’hypothèque, mais le montant du crédit cautionné est limité.

A noter qu’il existe des cas où l’emprunteur n’a pas le choix entre l’hypothèque et le cautionnement, par exemple pour un type de crédit qui exige obligatoirement une hypothèque, y compris le crédit immobilier sans apport ou d’autres situations où le risque de non-paiement de l’emprunteur est probable selon la banque.

Retour