Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Rachat de crédit : situation difficile et solution

Le rachat de crédit s’opère surtout en cas d’incapacité de l’emprunteur à payer ses mensualités. Pour cela, il existe deux situations : l’endettement et le surendettement. Pour être plus explicite, un personne endettée est encore en capacité de respecter certaines échéances. Pour s’en sortir, il a la possibilité de faire appel à un organisme financier ou au rachat de crédit pour rétablir son budget.

Le rachat de crédit consiste à regrouper plusieurs crédits, éventuellement de différents types, en un seul crédit pour bénéficier de mensualités baissées en termes de montant.  A cet effet, le rachat de crédit est une solution pour parvenir à alléger les charges mensuelles, à diminuer le taux d’endettement, et vraisemblablement pour obtenir une trésorerie supplémentaire avec ou sans justificatif, selon le cas et selon la situation de l’emprunteur.

Une personne surendettée présente un bilan financier déplorable. Normalement, elle vit au-dessus de ses moyens en laissant place à des impayés. Afin de retrouver une bonne condition de vie, elle est obligée de déposer un dossier de surendettement auprès de la Banque centrale de son lieu de résidence. Attention, le surendettement entraîne des conséquences négatives, comme l’interdiction au chéquier ou l’interdiction de contracter de nouveaux crédits. Le rachat de crédit s’adresse à tout le monde ayant au minimum deux crédits à renégocier en matière de crédits à la consommation ou à un crédit immobilier en cours. Seulement, il faut être réaliste. Il faut savoir que la banque accepte les dossiers de rachat de crédit à certaines conditions.

Déchéances de prêt, surendettement, fin de mois dans le rouge : les emprunteurs sont nombreux à se retrouver dans des situations financières difficiles. Cela peut impacter sur leur niveau de vie ainsi que leur réputation. Il peut y avoir plusieurs raisons à cela.

Un mauvais choix dans les termes de remboursement de leur emprunt
Vous pouvez rapidement vous retrouver dans une situation financière difficile si vous vous contentez de sauter sur le premier contrat de crédit. Pensez en amont à simuler les conditions de remboursement. Cela vous évitera de faire un mauvais choix en la matière. Certes, un crédit plus court revient moins cher. Cependant, cela implique surtout des mensualités importantes. Si vous ne pouvez pas vous le permettre, il est préférable de prolonger la durée de remboursement pour éviter les problèmes financiers.

Plusieurs emprunts en même temps
Effectivement, les banques peuvent vous proposer plusieurs emprunts en même temps. Néanmoins, cela implique aussi plusieurs mensualités et des taux différents et pour le moins importants à chaque fois. C’est l’une des causes les plus fréquentes des difficultés des emprunteurs. Sans compter que les mensualités à payer auprès de différentes banques ne facilitent pas la gestion des contrats. Afin de remédier à cette situation, vous pouvez opter pour un regroupement de crédits. Cela vous permet d’unir vos emprunts en un seul et de réduire les charges mensuelles par la même occasion. Vous pouvez prétendre à ce genre de prestation auprès des banques en ligne.

Lorsqu’une personne fait face à des difficultés pour obtenir un avis favorable pour sa demande de renégociation de créances, alors on parle de regroupement de crédit difficile ou impossible. Il convient de noter que ce cas n’est pas rare. Le rachat d’un crédit difficile, au cas où cela aboutit, permet de profiter d’une seule mensualité et de s’adresser à un créancier unique. Celui-ci va être l’organisme qui va réaliser le rachat du crédit. Pour l’établissement du contrat, les deux parties s’accordent à établir une mensualité allégée. Ces conditions impliquent que la durée de remboursement du prêt soit plus longue, en contrepartie.

Faire racheter ses crédits permet de rassembler tous les prêts d’un emprunteur. Normalement, il existe 4 types de rachat de crédit. Il y a le rachat de crédit consommation avec tous les prêts personnels. Ensuite, le rachat immobilier regroupe les crédits immobiliers. Les deux derniers concernent le rachat de crédit professionnel et le rachat de crédit par achat/vente à réméré.

Faire racheter ses crédits permet de rassembler tous les prêts d’un emprunteur en un prêt unique. En effet, plusieurs prêts, personnel, immobilier, auto, etc., au sein de plusieurs établissements de crédit, rendent la tâche du bénéficiaire des prêts difficile quant à la gestion des remboursements. Il est recommandé pour pouvoir mener à bien l’ensemble des démarches à recourir à un professionnel. Il est connu par le grand public sous le nom de courtier.

Le rachat de crédit se fait par le biais d’un MIOBSP, un Mandataire d’intermédiaire en opération de banque et service de paiement. Il est régi par des critères fixés par les établissements de crédits partenaires dont le MIOBSP est mandaté. S’ils se mettent d’accord, ils peuvent éconduire certains ménages et leur donner un avis défavorable. A cet effet, le MIOBSP va étudier la situation du ménage. C’est à lui de l’informer des solutions possibles pour obtenir un regroupement de crédits. Dans le cas d’une réponse affirmative, le conseiller va établir un dossier. Il va le défendre auprès des établissements de crédit dont le MIOBSP est mandaté en vue d’obtenir un accord. Seulement, à cette étape, il est possible que l’établissement de crédit refuse l’opération.

Le refus d’une personne demandeuse de crédit difficile émane, en principe, de l’organisme de prêt. Un courtier en rachat de crédit ne refuse pas un dossier parce qu’il est mauvais, sauf si le profil et la situation de l’emprunteur est discutable. Pour lui, c’est un challenge pour prouver sa compétence de négociation. Quant à l’organisme de prêt, il est obligé d’étudier scrupuleusement le profil du potentiel emprunteur. Il refuse par conséquent un mauvais dossier.

Le dossier de rachat de crédit difficile n’obtient pas un accord de refinancement auprès des établissements bancaires et autres organismes financiers. Un tel dossier présente immanquablement des anomalies. Celles-ci constituent un frein à l’obtention du financement. Le profil de l’emprunteur est classé hors critères aux normes d’acceptation.

En cas de refus, il ne faut pas perdre espoir. Si une banque ou un organisme financier refuse le dossier, une autre pourrait être en mesure de l’accepter. En effet, il existe des organismes spécialisés dans le rachat des crédits de personnes en grande difficulté financière. Ainsi, les personnes fichées à la Banque nationale peuvent y accéder. Seulement, elles sont obligées de fournir des garanties solides. L’examen d’un dossier de rachat de crédit difficile est soumis à l’examen d’un courtier ou d’un organisme de prêt. Plusieurs conditions sont à remplir. Tout d’abord, il faut que le demandeur puisse justifier d’un revenu régulier. De plus, il ne doit pas être en situation de surendettement déclaré à la Banque nationale. Pour les demandeurs fichés pour incident de paiement, ils doivent apporter une garantie hypothécaire pour appuyer le dossier.

Suite au refus pour un rachat de crédits difficile auprès d’une banque ou autre, il est recommandé d’effectuer une simulation de regroupement de crédits sur les sites de divers organismes de prêts. C’est possible de la faire avec ou sans l’aide du courtier. Une deuxième tentative peut être faite. Comme les critères de partenaires bancaires évoluent en permanence, rien n’empêche d’essayer. En effet, un emprunteur avec une demande refusée aujourd’hui pourra peut-être obtenir un accord dans quelques mois. Il se peut aussi que sa situation ait enregistré une certaine amélioration. Toutefois, ces changements de critères ne sont pas prévisibles. Aussi, il faut garder confiance pour réessayer dans quelques mois.

Il se peut qu’attendre quelques mois pour une seconde demande risque d’être trop loin. Deux autres solutions sont proposées. La première est de s’adresser à la Banque de France. À cet effet, il faut y déposer un dossier de surendettement. Il suffit de le trouver sur Internet et de le télécharger. Il s’agit d’une procédure réservée aux particuliers dans l’impossibilité réelle de payer leurs dettes personnelles. Ainsi, un emprunteur face à ce problème peut saisir légalement la commission de surendettement.

La seconde solution concerne le recours à la caution hypothécaire familiale. Elle est apportée par un membre de la famille du demandeur de prêt. Ainsi, la caution peut être fournie par un des parents, un des grands-parents ou des enfants du demandeur. Également, un de ses frères et sœurs est également éligible. Le membre de la famille du demandeur qui cautionne met son bien en hypothèque pour renforcer la demande et garantir le rachat de crédit. Cependant, pour que tout cela soit valable, il faut que l’inscription soit au premier rang. En clair, cela signifie qu’aucune inscription ne grève le bien mis en hypothèque. Ensuite, la banque prêteuse devient le premier créancier jouissant de ce privilège.

En général, le rachat de crédit est une opération bancaire accessible à tout profil d’emprunteur. Cependant, lorsque l’emprunteur se trouve dans une situation difficile, le dossier de rachat de crédit s’avère difficile, mais l’opération est toujours réalisable avec quelques efforts en plus.  Dans tel cas, l’intervention d’un courtier spécialiste en rachat de crédit est plus que nécessaire.

Évidemment, le dossier de rachat de crédit est difficile lorsque la situation de l’emprunteur est précaire dont il faut absolument améliorer. Pour que la demande de rachat de crédit difficile aboutisse, le dossier, préparé conjointement avec le courtier, doit remplir plusieurs conditions. Le courtier est bien placé pour guider la mise au point des documents à présenter. Le courtier étudie la présentation de la situation budgétaire pour montrer à la banque la motivation et le sérieux de l’emprunteur. Ce professionnel est un véritable allié en cas de dossier de rachat de crédit difficile car, il est capable de mener à terme une demande présentant des désavantages, car il connaît les partenaires, les acteurs du marché et les critères d’octroi qu’un simple emprunteur ne peut pas maîtriser.

En effet, en cas de difficulté du dossier de rachat de crédit, le courtier est le professionnel expert en solutions de financement qui dispose d’une expertise particulière et une connaissance approfondie de tous les paramètres pour que l’opération bancaire soit une réussite.  En tout cas, le courtier ne touche ses indemnités qu’en fin de procédure, peut-être l’emprunteur ne paie rien si le courtier est un mandataire exclusif de la banque qui se charge de la rémunération.

Retour