Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Rachat de crédit sur 10 ans ou 120 mois : est-ce possible ?

L’emprunteur a besoin de s’adresser à une institution financière, plus particulièrement à son banquier, pour demander un rachat de crédit. Ce dernier va lui proposer des formules de rachat de crédits. Si l’emprunteur insiste sur une durée de remboursement de 120 mois, le banquier va porter à sa connaissance les conditions nécessaires. Le choix de la durée est important, pour une raison ou pour une autre, mais il faut tenir compte de tous les éléments qui entrent dans les calculs.

La durée des remboursements souhaitée est la base du rachat de crédit. La durée va déterminer les autres paramètres comme le taux d’intérêt, le montant des mensualités uniques, le montant total du prêt, etc. Si vous insistez pour étaler vos remboursements sur 10 ans, vous pouvez solliciter l’appui de votre conseiller en rachat de crédits pour qu’il oriente son analyse sur cette durée. Votre conseiller, qui est évidemment un expert financier, fera en sorte de respecter votre souhait et il va chercher tous les moyens et toutes les offres auprès des institutions financières. Il va utiliser tous les paramètres et non moins toutes ses relations pour obtenir pour vous les meilleures conditions possibles en respectant la durée de 10 années.

A noter que plusieurs facteurs vont être observés en se basant sur la durée, y compris votre capacité d’endettement sans minimiser le taux approprié à votre demande de rachat de crédits, et aussi la trésorerie demandée en l’occurrence d’un nouveau projet. Le conseiller joue le rôle de coordinateur des moyens pour que la demande rachat de crédit pour une durée de 120 mois soit accomplie. A titre indicatif, si la durée de 10 ans confère à une durée plus courte, la mensualité unique sera plus élevée si on veut s’octroyer un taux d’intérêt plus bas. Sachez toutefois que la capacité d’endettement demeure le facteur primordial qui détermine le rachat de crédit. A titre de rappel, vous demandez un rachat de crédit afin de rééquilibrer votre budget en souhaitant une nouvelle durée de 10 ans. Vous devez vous attendre à un avantage sur le taux, sur le montant de la mensualité, sur la réalisation d’un nouveau projet si vous souhaitez avoir une trésorerie – en plus. Vous devez pourtant vous limiter à vos capacités de remboursement.

Théoriquement, l’emprunteur veut une durée de remboursement de 120 mois, mais il lui faut plusieurs paramètres pour pouvoir se fixer cette durée. Au fait, la durée de remboursement n’est pas facile à déterminer, au risque d’un refus de la demande de rachat de crédits. La meilleure méthode pour parvenir à déterminer et à se fixer la durée est tout d’abord de fournir les données essentielles et réelles comme votre capacité de remboursement, le montant total des prêts à regrouper, etc. Par la suite, il convient de faire ou de faire faire une simulation dans le but d’obtenir les différentes durées plausibles selon les données fournies, et également les taux d’intérêt envisageables.

A noter qu’il est gratuit et sans engagement de réaliser une simulation en ligne. Vous pouvez obtenir une ou des estimations de financement avec la durée qui convient à votre situation. Cette durée peut être 10 ans comme vous vous attendez, 12 ans ou 15 ans selon le cas. C’est à vous de décider à propos des paramètres issus de la simulation, c’est-à-dire le taux ou le montant total accordé ou le montant de la mensualité. L’idéal pour vous est certainement la durée de remboursement de 10 années avec un taux relativement faible et acceptable avec une mensualité adéquate à votre capacité financière. Seule, la simulation peut vous aider à maîtriser ces paramètres. Et vous pouvez changer autant de fois que nécessaire les données pour parvenir à votre durée de 120 mois, par exemple. En effet, la bonne durée ne peut être que « la durée » vous permettant de rembourser dans les meilleures conditions possibles.

Le rachat de crédit en simulation est le moyen clair et net pour connaître votre future et unique mensualité auprès d’un unique interlocuteur financier. Une autre raison pour faire racheter ses crédits conso est l’anticipation d’un changement de revenus. Peut-être que vous allez déménager pour des raisons professionnelles, ou peut-être vous allez passer à la retraite, et vos ressources vos certainement diminuer.

Au cours d’une année civile, les établissements financiers accordent à l’endroit de leurs clients en une certaine période une baisse des taux d’intérêt. C’est le moment idéal pour faire une demande de rachat de crédit à consommation. Pourtant, les clients se doivent de prendre en compte d’autres éléments qui constituent les prêts. En effet, faire racheter vos crédits conso et éventuellement des prêts personnels ou des crédits en ligne, va vous permettre de profiter de quelques avantages :

  • Vos charges sont allégées
  • Votre taux d’endettement diminue
  • Vos obtenez une trésorerie supplémentaire (avec demande)
  • Vos dettes et vos mensualités sont regroupés en une seule mensualité

Le rachat de crédits conso est une solution pour anticiper la baisse de revenu et la hausse des charges s’il s’agit d’un déménagement dans une autre région ou un autre pays. Vous pouvez aussi faire racheter vos crédits conso si vous voulez contracter un crédit travaux sans passer par le rachat de crédit immobilier. Il s’agit, pour ce faire, de faire un rachat de crédit en ligne dans le but de réduire vos mensualités en quêtant une trésorerie pour vos travaux. L’étude de faisabilité est réalisée en ligne et vous pouvez décider en conséquence. Faire racheter vos crédits conso permet également de réduire les taux d’intérêt et les échéances et en même temps alléger votre budget. Il s’agit ici d’un fond revolving ou plus implicitement de réserves d’argent avec des taux qui avoisinent les 20% pour les prêts inférieurs à 3000 Euros. Quoi qu’il en soit, l’objectif est de sortir d’une situation de surendettement et de rééquilibrer le budget ou tout au moins de repartir sereinement le budget. Cependant, il faut tenir compte des coûts engendrés par le rachat de crédit conso, par exemple, les frais de dossier, les frais de remboursement (pénalité) par anticipation, etc.

Les résultats de la simulation confirment que l’emprunteur réalise une économie mensuelle conséquente et peut vivre plus sereinement au quotidien. La situation personnelle et professionnelle ainsi que la capacité de remboursement coïncident à la durée de 10 ans, à savoir la classe d’âge qui ne doit pas dépasser 75 ans à la fin du prêt, le statut en tant que locataire ou propriétaire, la totalité des crédits à regrouper, etc. Ainsi, pour répondre à notre questionnement initial, il est tout à fait possible de faire un rachat de crédit sur 10 ans mais sous certaines conditions. Seul l’emprunteur est le maître pour décider ou non de signer le contrat de rachat de crédit.

Tous les prêts personnels amortissables sont théoriquement acceptés en rachat de crédit sur 10 ans, au même titre que les crédits renouvelables, les créances personnelles, les découverts bancaires et possiblement une partie de crédit immobilier. Des conditions sont cependant à observer, par exemple le prêt immobilier est inférieur ou égal à 60% de l’ensemble des prêts à racheter. En outre, il faut tenir compte que le rachat de crédit sur 10 ans est inférieur à un rachat de 12ans ou 15 ans sur le plan de restructuration. Le rachat de crédit est accepté si vous remplissez aussi les conditions d’âge entre 18 ans au début et 75 ans à la fin du contrat. D’autres conditions sont exigées pour être éligible à un rachat de crédits conso de 10 ans.

Si la durée de 10 ans est le choix de l’emprunteur pour un rachat de crédit, il faut qu’il soit conscient que plusieurs facteurs vont être coordonnés pour que son rachat de crédit soit éligible sur 10 ans. En effet, l’emprunteur va devoir fournir des documents relatifs à l’état civil, à ses revenus, à son budget et à son lieu de vie.

Les documents sur l’état civil à fournir sont :

  • Une photocopie recto-verso de votre carte d’identité ou de votre passeport
  • Une photocopie de votre livret de famille
  • Une photocopie de votre contrat de mariage (si c’est le cas)
  • Une photocopie du jugement du divorce (si c’est le cas)
  • Un justificatif de domicile de moins de 3 mois (facture EDF ou France Telecom)
  • Une photocopie de la taxe d’habitation (les 4 pages)
  • Une photocopie des 4 pages de la taxe foncière (pour les propriétaires)
  • Un RIB ou chèque annulé

Les documents sur les revenus et toutes autres rentrées d’argent :

  • Les trois derniers bulletins de salaire, si l’emprunteur est salarié
  • Le salaire de décembre dernier
  • Une photocopie du dernier avis d’imposition
  • L’attestation d’employeur avec date d’entrée ou photocopie du contrat de travail en cas d’ancienneté inférieure à un an ou de CDD
  • Attestation d’allocations familiales ou d’APL (si c’est le cas)
  • Justificatifs de tout autre revenu (revenu vis loyer, rente, pension alimentaire, etc…)
  • Les 3 derniers bilans et liasse fiscale (si l’emprunteur est un TNS)

Les documents sur la gestion budgétaire de l’emprunteur

  • Les relevés bancaires des trois derniers mois (pour tous les comptes bancaires de l’emprunteur et du Co-emprunteur, si c’est le cas.
  • Une copie des relevés des livrets d’épargne si l’emprunteur y fait des virements depuis son compte principal
  • L’offre de prêt et le tableau d’amortissement du crédit immobilier (si c’est le cas)
  • Tout document permettant de connaître la somme restant due de tous les crédits à la consommation

Les documents sur le lieu de vie de l’emprunteur :

  • Une photocopie du titre de propriété complet (si l’emprunteur est propriétaire)
  • Idéalement une estimation du bien par une agence immobilière ou un notaire (si propriétaire)
  • Dernière quittance de loyer (si l’emprunteur est locataire)
  • Attestation d’hébergement et photocopie de la carte d’identité de la personne qui héberge l’emprunteur (si c’est le cas)
  • Attestation d’assurance.

Retour