Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Regroupement de prêts ou rachat de crédit : quelle solution choisir ?

Vous êtes a la recherche d’un optimisation de votre budget et pour sortir de ce contexte difficile vous ne savez pas quelle solution choisir : un regroupement de prêts ou un rachat de crédit ? Quelle est la différence entre ces deux formules, leurs avantages et leurs éventuels inconvénients ?

Le rachat de crédit est une opération qui vise à chercher les meilleures conditions pour les crédits en cours et à entamer des négociations dans ce sens auprès de l’organisme de financement. Cela peut concerner une révision à la baisse des taux d’intérêt ou encore un prolongement du délai de remboursement, l’objectif étant de réduire la mensualité pour apporter une bouffée d’oxygène dans le budget.

Le regroupement de prêts a pour but de consolider différents emprunts pour ne plus avoir qu’un seul crédit rééchelonné sur une plus longue durée. Il en résulte que l’emprunteur n’aura plus à faire face qu’à une unique mensualité dont le montant est sensiblement moindre par rapport au total de celles qu’il devait payer auparavant.

Regroupement de crédit et rachat de crédit sont deux expressions différentes parlant la même chose et se rapportant à un même objectif, dont l’obtention d’un nouveau et unique crédit à la place de plusieurs crédits en cours. Il y a quand même une petite nuance conceptuelle, car sur le plan juridique, on ne parle plus de rachat de crédit, mais on véhicule plutôt le regroupement de crédit.

Ensuite, quand on parle de regroupement, on a tendance à focaliser tous les crédits et parfois il y a une allusion que l’emprunteur se charge lui-même de toutes les procédures auprès d’une banque concurrente pour parvenir à sa fin. Ce n’est qu’une impression mais l’essentiel est de bénéficier un taux attrayant.

Quand on parle de rachat de crédit, l’idée recommande l’intermédiation d’une autre entité pour arriver à l’objectif désiré, un courtier par exemple. Puis, il y a une supposition que certain crédit n’entre pas dans le rachat. C’est également une impression, mais l’essentiel est de voir naître un nouveau crédit qui permet de sortir d’une situation financière compliquée.

Il est illogique de penser qu’une personne veut tout bêtement augmenter le coût total de ses crédits ou veut allonger par plaisir la durée de remboursement de ses dettes. Si un particulier ou un travailleur non salarié, peut-être même un salarié, ne trouve plus une solution plus simple pour sortir d’une impasse financière, par exemple trouver une source de revenu supplémentaire ou comprimer certaines charges au quotidien, le regroupement ou le rachat de crédit devient un chemin obligatoire. Le terme obligatoire doit avoir un sens pour que l’emprunteur puisse garder sa personnalité, son train de vie, la dignité familiale et surtout la capacité d’améliorer ses restes à vivre.

Si le regroupement ou le rachat de crédit représente une obligation, cette opération bancaire lui donne alors le droit de choisir les meilleures conditions de prêt, le taux le plus bas, l’organisme de financement qui lui convient. Cette opération bancaire représente une longue aventure financière en perspective, une durée de remboursement allongée de quelques années, bien que le résultat dans l’immédiat permette de prendre le souffle et un allègement de charges. Ce sont théoriquement les effets attendus du regroupement ou du rachat de crédit, mais il y a des constats qui sont mis en exergue dans la pratique.

Dans la pratique, le rachat de crédit se conçoit pour la mise à jour de la trésorerie de l’emprunteur, non seulement pour réduire les mensualités mais également pour lancer un éventuel nouveau projet lucratif, un projet qui rapporte un revenu supplémentaire. Citons entre autres l’investissement locatif parmi tant d’autres. Le rachat de crédit est alors une opération bancaire réalisée pour gérer au mieux le quotidien et affronter de manière plus sereine les dépenses journalières et les imprévus bancaires.

Le rachat de crédit est une opération qui fait appel à l’intervention d’une autre banque ou d’un autre établissement financier qui va regrouper les crédits en cours et va les solder en une seule fois. Ces mouvements vont aboutir à la naissance d’un nouveau crédit avec un nouveau taux d’intérêt et une nouvelle durée de remboursement d’un nouveau montant significativement réduit par rapport à l’ensemble de montants des crédits antérieurs. Il ne faut pas oublier les divers frais occasionnés par la pratique du rachat de crédits.

Le rachat de crédit doit être privilégié si l’endettement est dû à un seul crédit important :

  • Si le montant de celui-ci est relativement important, comparé aux montants actuels établis en raison de la baisse des taux d’intérêt ;
  • Au cas où les échéances sont trop élevées par rapport aux revenus du ménage.
  • L’objectif est le même que pour le regroupement de prêts : ne plus avoir qu’une seule mensualité réduite à rembourser auprès d’un unique organisme bancaire.

Le regroupement de crédit, appelé autrement restructuration de crédits, se fait de plus en plus depuis la propagation des crédits à la consommation. C’est une solution financière dont la modalité pratique est similaire à celle du rachat de crédit. L’essentiel est que tout particulier en possession de plusieurs crédits en est particulièrement concerné pour réduire le montant des mensualités. Le regroupement de crédit est un nouveau contrat entre un emprunteur et un organisme de financement, tout en épurant le budget familial du particulier qui désire écarter les soucis d’argent du quotidien. Le taux d’endettement doit revenir à la normale à la suite du regroupement de crédit, sinon le risque de fichage au FICP s’agrandit.

Le regroupement de crédits ou le rachat de crédits est un recours lorsque la renégociation de crédits auprès de la propre banque de l’emprunteur n’est plus possible. A noter que la renégociation consiste en une opération bancaire qui se réalise au niveau de la banque prêteur et dont l’objectif principal est de réviser les termes du contrat initial et notamment le taux d’intérêt dans le but d’écourter la durée de remboursement ou de réduire les mensualités.

Les avantages en résumé :

  • Facilitation des remboursements grâce au rassemblement de toutes les échéances en une seule mensualité
  • Diminution du taux d’endettement qui doit être légalement inférieur à 33% des revenus de l’intéressé
  • Ne plus avoir affaire qu’à un seul interlocuteur
  • Regain de la solvabilité auprès des banques
  • Possibilité de financer un nouveau projet
  • Simplification du budget entraînant une amélioration de la capacité d’épargne

Les inconvénients en résumé :

  • L’allongement de la durée du prêt peut avoir un impact sur le montant total des prêts. Celui-ci pourrait être plus élevé.
  • Le regroupement de prêts est donc déconseillé pour les crédits dont il ne reste plus qu’un faible montant à rembourser. Il n’est intéressant que pour les crédits d’un montant important et qui sont liés à un taux élevé, un crédit revolving par exemple. Il est préférable de faire une simulation de regroupement de prêts en ne tenant pas compte du prêt “vacances” ou du crédit auto si leur montant est assez bas.

Les différents types de regroupement de prêts

  • Le regroupement de prêts immobiliers : si la proportion des encours immobiliers est supérieure à 60% du montant total des capitaux à reprendre.
  • Le regroupement de prêts à la consommation : au cas où les encours immobiliers ne dépassent pas 60% de cette somme totale.

Sont éligibles au regroupement les prêts immobiliers ou personnels, les crédits revolving, les découverts bancaires, les dettes familiales, les retards de loyer ou d’impôt.

Retour