Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Regrouper deux prêts immobiliers c’est possible ?

 

La banque ou l’établissement prêteur peut avancer l’argent aux personnes qui souhaitent acquérir une maison. Il s’agit d’un prêt immobilier. Les emprunteurs devront par la suite à rembourser par tranches leur dette ainsi que les intérêts et les frais du crédit. Il se peut ainsi qu’un ménage ait deux prêts immobiliers, l’un pour sa résidence principale, l’autre pour son investissement locatif qui lui rapportera une certaine somme une fois louée. Les banques peuvent octroyer ces prêts si le foyer a des revenus confortables. Mais au fil des ans, s’il leur arrive une difficulté de remboursement de crédit ou s’ils souhaitent regonfler leur capacité d’emprunt, ont-ils la possibilité de faire racheter leurs prêts immobiliers ? Réponses de la rédaction.

Le regroupement de dettes ou rachat de crédit est une opération bancaire permettant de fusionner des prêts distincts en un seul et unique crédit. A titre d’exemple, des prêts à la consommation, un prêt voiture, crédit étude, prêt immobilier etc. Le candidat au rachat peut aussi ajouter ses dettes sociales (taxe d’habitation non payés, factures d’électricité ou d’eau non réglées etc.) au montant racheté. Les crédits rassemblés auront une seule et unique mensualité dont le montant est ajusté à la capacité de remboursement de l’emprunteur. Cette baisse de mensualité peut aller jusqu’à 60 % avec crédit-immobilier-prêt.com. Pour pouvoir amortir cette mensualité, la banque propose généralement un rééchelonnement du paiement de la nouvelle dette. Ainsi, un prêt immobilier à rembourser pendant 12 ans aura une durée de remboursement de 15 ans avec cette solution financière. Ces conditions du rachat permettent à l’emprunteur d’aérer son budget tout en retrouvant sa capacité d’épargne.

Ce qu’il faut savoir, c’est que lors de la mise en place de ce rachat, les banques acceptent de regrouper des prêts de natures différentes comme les prêts conso, le prêt immobilier et le prêt travaux pour financer son extension. Cependant, les crédits immobiliers doivent se porter sur le même bien. Dans ce cas, si la banque exige une hypothèque, elle concernera le même et l’unique bien immobilier.
Si un candidat au rachat a deux prêts immobiliers distincts, par exemple, un prêt pour acquérir sa résidence principale et un autre crédit pour faire un investissement locatif, dans ce cas, il s’agit de deux prêts distincts donc de deux rachats de crédits distincts puisque les objets à refinancer sont différents. Le souscripteur au rachat devrait donc chercher deux banques pour racheter ses prêts immobiliers. Il lui est également possible de penser à la renégociation du taux de l’un de ces prêts immobiliers s’il souhaite amortir leur coût.
Crédit-immobilier-prêt se spécialise dans l’une ou l’autre de ces opérations. Qu’il s’agit de renégocier le taux d’intérêt ou de monter un rachat de crédit aux conditions attractives, les emprunteurs peuvent recourir à notre expertise et à nos expériences. La renégociation est utile lorsqu’on n’a qu’un seul crédit qu’on souhaite revoir son taux d’intérêt. Tandis que le rachat de créance est généralement utilisé par les ménages et particuliers qui cherchent à réduire le montant de leur mensualité suite aux effets d’un imprévu de vie comme le divorce, le licenciement etc.

Pour négocier un rachat de crédit intéressant, il est préférable de connaître les conditions d’octroi de ce dernier. Or, un emprunteur dans la situation d’urgence n’a pas nécessairement avoir le temps d’apprendre les termes bancaires, de faire la mise en concurrence des taux d’intérêt de banques, de chercher une assurance-emprunteur la moins chère etc. C’est la raison pour laquelle la plupart des demandeurs de rachat passent par un courtier après avoir essuyé plusieurs refus auprès des banques. Mais pour éviter la perte du temps, il est conseillé de recourir en premier à un courtier.
Dans tous les cas, il devrait toujours passer par la simulation de son projet de regroupement de dettes. C’est pour l’aider dans son projet que nous avons développé l’outil simulateur présent en haut sur le site. La simulation est tout à fait gratuite et elle ne demande que quelques minutes. Le demandeur de cette opération bancaire aurait seulement à saisir les données relatives à ses crédits, à ses charges récurrentes, ses revenus et ses autres revenus complémentaires. Après avoir rempli dûment tous les champs, nous étudierons sa situation financière. Dans le cas où son dossier n’est pas recevable, nous pourrons lui proposer des moyens permettant d’améliorer son dossier.
Après cette étape, il aurait à constituer son dossier et à nous retourner les pièces utiles pour le montage. Après cette étape nous instruisons son dossier, puis nous l’enverrons auprès de nos banques partenaires. Ensuite, il recevra rapidement une proposition directe de la banque. Il lui appartient d’accepter ou de refuser cette offre dont la validité est de 1 à 2 mois. Après l’avoir signé et retourné à la banque, ses crédits seront remboursés après le délai de rétractation de 14 jours. S’il n’accepte pas l’offre, il n’est redevable d’aucuns frais.
Remarque : le rachat de crédit n’exige pas le changement de banque ou l’ouverture d’un compte auprès de la banque qui réalise  le financement. Le prélèvement des mensualités se fera sur son compte habituel. Le maximum de montant prêté sans hypothèque pour un propriétaire s’élève à 200 000 euros contre 400 000 euros dans le cas d’un regroupement de dettes hypothécaires.

Oui, il est possible de solliciter une somme d’argent supplémentaire appelé « trésorerie » dans le cadre de cette opération. L’emprunteur peut remplir le champ dédié à cela lors de la simulation. S’il est éligible à cette enveloppe supplémentaire, ce montant sera débloqué en même temps que le déblocage du rachat de crédit. Ce montant ne doit pas généralement dépasser 15 % ou 20 % au maximum du montant de la restructuration. Mais si le candidat au rachat opte pour un regroupement de dettes hypothécaires, il pourrait bénéficier d’une trésorerie plus conséquente.
L’emprunteur peut utiliser cette enveloppe supplétive dans la réalisation des travaux immobiliers de sa maison. Par exemple, il souhaite construire une véranda, un garage, aménager les combles, améliorer l’isolation de son habitat en changeant les fenêtres etc. La somme peut également servir à l’achat d’une deuxième voiture, à la concrétisation d’un projet de mariage etc. L’octroi de cet apport financier dépend notamment de la capacité de remboursement ou de la situation d’endettement de l’emprunteur. Si ce montant alloué ne risque pas de faire exploser son taux d’endettement, il lui est possible de le bénéficier. A noter que la trésorerie a le même taux annuel effectif global (TAEG) que le rachat de crédit. Ce taux inclut tous les frais liés au crédit (frais de dossier, assurance-emprunteur, commission du courtier, indemnités de remboursement anticipé etc.). Le remboursement de cette somme additionnelle se fera ainsi en même temps que le regroupement de dettes, c’est-à-dire, il sera intégré dans l’unique mensualité. Contactez-nous rapidement pour avoir une première idée de la faisabilité de votre projet.

Retour