Rachat de crédit

Comparatif des taux de crédit & Simulateur de regroupement de prêt

CFACL : spécialiste rachat de crédit et consolidation de dettes hypothécaire

L’histoire du CFCAL (crédit foncier d’Alsace et de Lorraine) remonte en 1872, quand la banque à Strasbourg a été fondée. Celle-ci était alors une institution bancaire allemande selon le décret du Chancelier Bismarck. Plus tard vers, 1899, la loi sur les organismes bancaires hypothécaires allemands établit un statut qui lui permet d’émettre des lettres de gages. Depuis, le CFCAL se focalise sur le prêt hypothécaire. Elle a pu traverser les périodes difficiles du 20ème siècle pour devenir ce qu’elle est maintenant.

Suite à la restructuration du secteur bancaire du 1984, le CFCAL devrait se concentrer sur le patrimoine immobilier par le moyen de l’hypothèque. Cela afin de répondre aux exigences du financement face à un surendettement des personnes qui contractent des dettes. La CFCAL –Banque s’est alors divisée pour donner naissance à une filiale ayant un statut de crédit foncier (SCF). Celle-ci peut lever des fonds si le client émet des titres fonciers. Elle s’est lancée sur le marché de courtage de restructuration de dettes en 1985 après ladite modification sur les lois du crédit hypothécaire. Maintenant, la CFCAL est devenu un acteur majeur dans la restructuration de dettes et dans le rachat de crédit assuré par une hypothèque. Elle se trouve au sein du Crédit mutuelle Arkéa depuis 2010. Sa croissance commerciale s’appuie essentiellement sur un réseau de partenaires composé d’intermédiaires (des agents de courtage) indépendants, qui sont répartis dans tout l’héxagone. La banque a un effectif de 112 salariés, 327 millions d’euros de production, 1,59 milliard d’euros de crédit encours, et 56,8 millions d’euros de PNB. Cette filiale du crédit Mutuel Arkéa spécialiste en rachat de crédit a enregistré un développement important de sa production en 2013 (+ 20% comparé aux années précédentes et sur le marché stagnant). En parallèle, il a noué de partenariat avec les courtiers bancaires et service de paiement. Avec ses 140 années d’existence, la banque est cotée sur Euroxnet Paris. En ce qui concerne son acquisition par le Crédit mutuel Arkéa, cela entre dans le plan de stratégie de ce dernier qu’est l’expansion de ses gammes de produits. Dans cette optique, le crédit mutuel a fait le rachat de CFCAL en 2015. Il a acheté en même temps Leasecom, qui est spécialiste de l’offre de location de matériels pour les entreprises et les professionnels. Arkéa a acheté 95% de Leasecom en laissant l’ACP se retirer. Tandis qu’il a acquis la CFCAL pour 154 millions d’euros. Il s’agit de la part 70% détenu par le Crédit foncier de la France. Le solde restant 13% est détenue par l’assurance Esca et un flottant 17%. A noter que le groupe bancaire et mutualiste Arkéa dispose 600 points d’accueil pour ses 3,3 millions de clients. Lors de l’acquisition de la banque, Arkéa compte déjà dans sa composition de sa structure la Fédération du crédit mutuel de Bretagne, du massif central et du sud-ouest. Des filiales spécialisées comme Fortuneo, Monex s’ajoutent également dans la liste de ses actionnaires. En fait, la mise en place de la loi Lagarde en 2013 a structuré le secteur de courtage de rachat de crédit. Les changements apportés à la loi mettent en faveur les franchises au préjudice des intermédiaires en courtage indépendants. Concernant la production de crédit de la banque depuis une décennie, on peut dire qu’elle a connu une croissance jusqu’en 2007. Puis comme l’ensemble des banques françaises, les affaires stagnent suite à la crise financière mondiale. Cette situation n’a pas amélioré jusqu’en 2010 où le CFCAL a pu afficher une augmentation de la production de crédits hypothécaires.

Ce spécialiste du prêt hypothécaire est un acteur important dans le domaine de consolidation de dettes. Il offre des solutions sur-mesure concernant le rachat hypothécaire des créances ainsi que le crédit hypothécaire. Il reste ainsi fidèle à sa ligne directrice tout en renforçant les marchés des entreprises et des particuliers. Grâce à son réseau de partenaires professionnels de courtage bancaire, il peut assurer à ses clients une relation de proximité dans leurs services de rachat. Il s’engage également à suivre au quotidien l’évolution de la consolidation de dettes de ses clients.

  • Le rachat hypothécaire de créances  CFCAL: celle-ci constitue une solution de finance pour ceux qui vont accéder à une résidence mais qui sont dans la difficulté de faire face au remboursement de dettes. Cette situation peut arriver à la suite d’une perte d’emploi, une rupture de couple, une maladie, des décès. Les problèmes de famille ou de patrimoine peuvent également être à sa source de cette incapacité de régler ses dettes. On parle alors de surendettement passif qui s’articule autour de la baisse imprévisible des revenus d’une personne ou d’une famille. La situation de surendettement peut également survenir par la suite d’une mauvaise gestion de crédits. La banque CFCAL propose alors la consolidation de dettes pour ceux qui possèdent un immobilier, pour les personnes en situation d’endettement même les fichées bancaires s’ils répondent à certaines conditions. L’offre de cette institution bancaire s’adresse également aux dirigeants de société, aux professions libérales, aux salariés, aux retraités etc. La solution proposée par cette banque permet le remboursement des engagements financiers tels que les différents crédits (immobilier, personnels, prêt renouvelable…), les dettes de fiscalité, de famille, de la contention ou les découverts bancaires. Elle permet également au bénéficiaire du crédit d’avoir un fonds ou une trésorerie en cas de besoin. Les avantages de CFCAL par rapport aux autres solutions, c’est qu’elle offre un crédit unique et une seule mensualité. Elle permet également de réduire ses mensualités de remboursement d’un taux intéressant de 30% à 60%. A noter que cet acte est notarié. Enfin, cette solution n’exige pas au candidat au rachat de changer de banque. Pour obtenir un devis, il est conseillé de contacter le site de CFCAL
  • Le crédit hypothécaire : l’hypothèque permet à une personne ou à un ménage de rebondir financièrement en cas de mauvaise passe financière. La banque CFCAL apporte ainsi une solution de financement pour tous ceux qui ne trouvent pas d’issue ailleurs. Ces derniers peuvent mobiliser leur patrimoine immobilier en vue d’obtenir un crédit. Il faut souligner que très peu de banques proposent cette alternative. En France, seules les banques privées octroient de prêts à leurs clients. La nature des biens peut concerner les maisons individuelles, les appartements, les locaux commerciaux ou les boutiques si la garantie n’est pas encore complétée. Chez cette banque, elle privilégie toujours l’hypothèque. Concernant le taux pratiqué par le CFCAL, le crédit immobilier est le taux le plus bas, vient ensuite le crédit de consommation puis le prêt renouvelable. En guise d’exemple, pour un ménage qui souhaite emprunter un crédit total de 100 000 euros (restructuration de dettes, frais de notaire, frais de dossier et trésorerie) à rembourser pendant 12 ans, elle propose un taux annuel global fixe de 4,24%. La nouvelle mensualité de l’emprunteur sera alors de 590 euros environ et le coût total de son prêt à 41 690 euros environ. Soit le montant total dû par l’emprunteur est 141 670 euros environ. Ce tarif est hors assurances. L’intéressé peut contacter le site pour obtenir un devis de son projet.

Forte de ses 145 années d’existence, la CFCAL s’impose comme un acteur remarquable dans le rachat de crédit garantit par créance ainsi que consolidation de dettes hypothécaire.

Retour