Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Rachat de crédit quels sont les montants minimum

Le rachat de crédits ou consolidation de créances est une solution financière qui permet de substituer un ou quelques crédits encours en un seul et unique crédit. Ce nouveau prêt sera proposé en général à un taux plus avantageux que les autres prêts en cours, mais il s’étalera dans une durée plus importante. Une baisse de mensualité caractérise cette opération car les nouvelles mensualités seront adaptées à la capacité de remboursement de l’emprunteur. Jusqu’à combien peut-on emprunter ? Et quels sont les montants minimum ? Nos réponses.

Avant de parler des montants minimums et des montants maximums qu’un emprunteur peut obtenir auprès d’un organisme de rachat, faisons d’abord le tour des types de regroupement de dettes. Cette solution, pour ceux qui ne la connaissent pas, permet de rassembler au moins 2 crédits en cours selon l’article R 313-12 du Code de la consommation. Ce regroupement de créances permet d’optimiser sa finance tout en évitant la spirale de surendettement. Et ce à condition que l’emprunteur arrive à bien équilibrer son budget. En effet, elle se caractérise par le remboursement d’un seul crédit avec une baisse de mensualité en adéquation avec les revenus du débiteur et une durée de remboursement plus longue. Ce qui signifie cependant que le coût total de l’opération est plus coûteux au final car l’emprunteur aurait à payer les intérêts qui courent en fonction de la durée du remboursement plus longue.
On distingue 4 types de rachat de crédit :

  • le rachat de crédit à la consommation qui réunit plusieurs prêts à la consommation (prêt pour les travaux, crédit auto, crédit renouvelable, prêt personnel etc). Dans ce type de rachat, le demandeur peut obtenir un financement pour couvrir les impayés sans qu’il ait besoin d’apporter une garantie.
  • le rachat de crédit immobilier qui englobe différents prêts (prêt immobilier et à la consommation). Cette reprise de crédit immobilier permet de bénéficier d’un montant total plus faible à condition de dénicher le taux d’intérêt le plus avantageux. Les prêts à taux zéro, et les prêts à 1 % ne sont pas inclus dans cette opération. Les établissements de rachat facilitent souvent la démarche lorsque l’emprunt sera accompagné d’une hypothèque ou d’une caution. L’obtention d’une trésorerie pour financer un autre projet est également possible.
  • le regroupement de crédit professionnel.
  • le regroupement de crédit par achat ou vente à rémérée

La consolidation de dettes est une opération financière encadrée par les lois et la Code de la consommation. Le montant minimum et maximum diffère de chaque type de rachat mais aussi de la banque ou de l’établissement de crédit.

  • Pour le rachat de crédit à la consommation, l’emprunteur peut rembourser les dettes jusqu’à une durée de 12 ans au maximum. Le montant minimum qu’il peut emprunter varie en fonction de l’organisme de crédit mais le montant maximum fixé par la loi est 75 000 euros. Mais certains établissements acceptent de racheter un montant faible de 1000 euros, ou un montant dépassant le seuil maximum si le candidat à la restructuration de dettes a un ratio d’endettement peu élevé. S’il a aussi un bien immobilier à hypothéquer, il peut regrouper ses dettes à la consommation allant jusqu’à 122 000 euros
  • dans le cas d’un regroupement de dettes immobilières, le montant minimal dépend toujours de chaque établissement financier. Chez Creatis par exemple, il est de 40 000 euros. Mais l’emprunteur peut regrouper des dettes allant jusqu’à 2 millions d’euros

Dans tous les cas, le montant minimum et maximum varie en fonction de la capacité de remboursement du candidat au rachat. Son ratio d’endettement, son projet et la politique de l’établissement de crédit entrent également dans la fixation de ce montant minimum. Mais la durée maximale de remboursement acceptée par les organismes de rachat est de 35 ans. Afin de bénéficier d’un regroupement de crédits à faible montant, il est conseillé de recourir à un simulateur en ligne. Cet outil permet d’avoir un avis de la faisabilité de son projet de rachat. Le recours à ces calculettes est gratuit et sans engagement. Il faut taper outil de simulation de rachat sur sa barre de navigation et de saisir les infos sur ses revenus, ses charges, le montant demandé de son projet sur le formulaire. L’outil renvoie par la suite les informations concernant la faisabilité de son projet de rachat. Le recours à ces comparateurs et simulateurs en ligne aide aussi à comparer les différentes offres proposées par les établissements financiers et à vérifier laquelle d’entre eux est la plus rentable.
Bon à savoir : la loi n’encadre pas la durée ou le montant maximum pour le rachat de crédit immobilier et à la consommation. L’organisme de crédit étudie seulement le taux d’endettement, le reste à vivre, le comportement bancaire de son client pour accepter sa demande de rachat de crédit.

Avec la baisse de taux d’intérêt immobilier qu’on a déjà remarqué ces dernières années, cette opération de restructuration financière attire de plus en plus d’emprunteurs. Ainsi, nombreux sont les propriétaires accédants qui ont trouvé une marge de taux intéressante et qui souhaitent se faire racheter leur prêt immobilier. Par ailleurs, la plupart des organismes insistent sur le montant minimum des crédits à regrouper surtout si l’emprunteur a un prêt immobilier dans ses dettes. Malgré cette insistance des établissements de rachat, l’emprunteur a évidemment le choix de laisser de côté son crédit immobilier afin de se prémunir contre le paiement de frais de remboursement anticipé. Dans tous les cas, puisque cette démarche financière engage les finances du débiteur sur du long terme, il lui est préférable d’effectuer des calculs serrés pour bien définir ses intérêts. S’il vise à en tirer le maximum de profits, il aurait à chercher le taux d’intérêt le plus avantageux du marché et à réduire l’étalement de sa durée de remboursement. S’il cherche en premier lieu, à assainir son budget qui commence à l’asphyxier, il aurait à penser à une durée de remboursement plus longue assorti d’un taux d’intérêt compétitif. D’une manière générale, il n’y a aussi aucun intérêt à intégrer les prêts ouvrant droit aux APL ou le le 1% logement dans le rachat de crédit. Mais les crédits à se faire racheter en premier sont les prêts revolving ou réserves d’argent offert à un taux excessif, les prêts à la consommation à un taux élevé. Si le candidat à l’emprunt trouve un établissement de rachat qui accepte de racheter son crédit immobilier à un taux moins cher de 1% que son prêt initial, le regroupement de son prêt immobilier est également avantageux.
Le bon dosage du montant de sa mensualité et de la durée de remboursement ainsi que l’étude à la loupe de l’offre de rachat permettent ainsi d’avoir une opération financière intéressante.

Le montant minimum d’un rachat de crédit dépend de chaque organisme de financement et du type de rachat de crédit. Le candidat au rachat peut demander un devis gratuit ou simuler son projet de rachat en ligne afin de mieux estimer la faisabilité de son projet. L’appel à un courtier lui permet également de maximiser sa chance de trouver un établissement qui regroupe ses crédits quel que soit son montant.

Retour