Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Comment se faire racheter rapidement ses crédits récents ?

Le rachat de crédit ou regroupement de crédit est une opération qui consiste à regrouper plusieurs crédits en un seul et nouveau crédit. Cette opération présente des opportunités si le montant des remboursements mensuels devient difficile à soutenir financièrement. Elle permet donc une situation simplifiée avec une seule mensualité par mois, au lieu de vérifier plusieurs comptes en différentes banques.

Le rachat de crédit permet l’abaissement du taux d’endettement, la souplesse dans la gestion du budget, un allègement des frais mensuels avec un taux unique, une diminution du coût des assurances. Dans certains cas, le rachat de crédit permet de diminuer le taux de crédits contractés qui ont été négociés antérieurement avec un taux d’emprunt élevé, à l’exemple d’un crédit renouvelable. Réaliser un rachat de crédit requiert plusieurs étapes dont l’emprunteur doit respecter pour parvenir à ses objectifs. L’établissement bancaire tient compte de ces objectifs pour évaluer la détermination de son client potentiel. Le rachat de crédit représente un nouveau crédit pour l’emprunteur devant être orienté pour connaître le TAEG, le coût total du nouveau crédit, la nouvelle durée des mensualités avant de s’engager. L’établissement prêteur propose à l’emprunteur certains avantages dont il a déjà comparé avec les autres propositions. Il s’agit, en effet, d’une gestion sereine où un taux unique et fixe est proposé. Le montant des mensualités réduit et la date unique de remboursement est connue tout au long du prêt. Il n’y aura plus de surprise pour l’emprunteur. L’emprunteur peut maîtriser le coût global du nouveau crédit. Au cas où il a la possibilité de racheter une deuxième fois le premier rachat en début de remboursement, il paie généralement moins d’intérêts. En outre, il n’est pas rentable d’intégrer dans l’opération de rachat de crédit les crédits dont la durée restante se trouve aux derniers mois de la période de remboursement. C’est pourquoi, on parle ci-après rachat de crédit récent. Le rachat de crédit permet de répondre à d’autres besoins, entre autres l’emprunteur peut ajouter une demande de trésorerie supplémentaire afin de réaliser d’autres nouveaux projets. C’est plus facile de franchir les procédures si l’emprunteur maîtrise le fonctionnement et les points forts du rachat de crédit. Toujours est-il, il a intérêt à faire une simulation en ligne.

Il est tout à fait possible de faire racheter un crédit récent. Cette opération n’impose aucun critère d’ancienneté pour les dettes éligibles. L’objectif est de réduire le coût de son crédit ou de rééquilibrer ses finances. Par ailleurs, les spécialistes en finance recommandent aux emprunteurs de regrouper des crédits qu’ils ont contractés récemment, au lieu de crédits plus anciens. Pratiquement, au début de la période de remboursement, la part des intérêts dans chaque mensualité est plus importante que celle du capital. Cette répartition s’intervertisse au fil des années. Les crédits les plus intéressants à faire racheter sont ceux qui se situent dans le premier tiers de leur existence, sous réserve que l’écart de taux soit supérieur à 0,70 point. Les pénalités de remboursement anticipé : A noter qu’un rachat de crédit s’accompagne de différents frais, dont les plus importants sont les frais de remboursement anticipé, parfois plafonnés à 3 % du capital restant dû, dans la limite de l’équivalent des 6 prochains mois d’intérêts. L’IRA peut représenter un montant non négligeable en début de remboursement d’un crédit récent. A cet effet, le rachat de crédit par un établissement financier concurrent n’est pas intéressant, surtout qu’il faut aussi se décharger de la cotisation pour l’assurance emprunteur ainsi que d’éventuels frais de dossier. Le mieux, si possible, est de faire racheter les crédits récents par la banque qui a accordé le prêt initial, elle peut réduire ou supprimer les pénalités. Malgré cela, il est rarissime de trouver une banque qui accepte de revoir à la baisse les conditions qu’elle a initialement consenties.

Retour