Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Fonctionnaire : comment choisir la banque pour demander un prêt hypothécaire ?

Un crédit hypothécaire consiste à mettre en gage un bien immobilier afin d’améliorer votre profil. C’est donc un emprunt qui s’adresse uniquement aux emprunteurs propriétaires. Ce peut être pour la réalisation d’un nouveau projet immo ou pour un autre crédit affecté, voire un prêt personnel. C’est aussi une alternative possible pour faciliter vos démarches pour votre demande de financement.

Si vous avez un bien immobilier qui peut vous servir de gage, cela peut faciliter vos démarches de demande d’emprunt. Vous allez faire ce que les experts appellent une « hypothèque ». C’est une démarche légale qui consiste à déclarer officielle votre propriété comme un gage au nom de la banque à qui vous avez demandé l’emprunt. Néanmoins, il faudra un bien en question dont la valeur équivaut au moins à 80% de la dette que vous souhaitez contracter pour être éligible.

L’hypothèque vous ouvre les portes à de meilleurs taux. En effet, il est plus facile de convaincre les banques de vous accorder un emprunt, notamment conséquent. Sans compter, les taux seront moindres. Les banques auront en effet confiance en votre capacité de remboursement. Bien sûr, les offres varient d’une banque à une autre. Il faudra dans ce cas comparer les propositions selon le TAEG et les conditions de remboursement, en plus de la qualité des services proposées.

Il n’en demeure pas moins que contracter un prêt hypothécaire n’est pas facile. Il y a un certain nombre de démarches à respecter. Administrativement parlant, par exemple, vous allez devoir déclarer la mise en gage du bien auprès d’un notaire. C’est payant. C’est une sorte d’assurance pour les banques. À la fin de l’emprunt, vous allez devoir aussi faire ce qu’on appelle un levé d’hypothèque qui est aussi payant.

Par ailleurs, la mise en hypothèque de votre bien ne vous épargne pas la souscription d’une assurance crédit. Auprès des banques comme des entreprises spécialisées, les couvertures de ce genre doivent couvrir les pertes de revenu partiel ou total, chômage, accidents en tout genre, voire le décès. Ce sera alors à l’assurance de prendre en charge les mensualités dans le cas où vous serez insolvable. Ce qui minimise les risques de l’emprunt sur votre propriété.

À savoir qu’il est possible de faire racheter votre crédit hypothécaire. Cependant, il y a certaines conditions à respecter. Notamment, vous ne pouvez pas faire une résiliation partielle. Le rachat de crédit doit s’appliquer sur la totalité de l’emprunt. Comme pour n’importe quelle prestation, les emprunts éligibles doivent être réglés à plus de la moitié.

Il est possible aussi de faire une demande de trésorerie avec votre rachat de crédit hypothécaire. Il suffit d’accompagner le formulaire adéquat avec votre dossier. À savoir que toutes les démarches de ce genre ne sont pas automatiquement accordées. Tout dépend de votre profil et de vos possibilités financières. D’où l’importance de passer par une simulation de rachat de prêt avant de procéder. C’est facile, gratuit, sans engagement et pratique. Il s’agit de faire un calcul de vos charges et de vos possibilités de remboursement.

Bien évidemment, le rachat de crédit hypothécaire, avec ou sans demande de trésorerie, aura des effets sur la mise en gage du bien. Autrement dit, l’hypothèque sera transférée aux bénéfices de la nouvelle banque à qui vous allez adresser les prochaines mensualités. Il est bien évidemment possible de compter les frais de notaires pour ce faire dans le capital de votre rachat, en plus des pénalités de remboursement anticipé.

Retour