Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Pourquoi et comment comparer les offres de rachat de crédit conso des banques ?

Les taux de crédit évoluent sur le marché selon les politiques commerciales que se fixent les organismes de financement. Pour trouver la banque qui propose le meilleur rachat de crédit conso, l’emprunteur a intérêt à comparer. En tout cas, l’emprunteur se doit de maîtriser la législation qui encadre le rachat de crédit conso, puis les points essentiels à surveiller pour comparer les offres de rachat de crédit et les intérêts d’engager un courtier pour comparer et trouver la meilleure offre. Nous allons également répondre à l’ultime question : pourquoi dit-on que la simulation est le meilleur chemin pour comparer ?

La Loi Lagarde de Juillet 2010 est promulguée pour poser de nouvelles règles afin d’encadrer notamment les crédits à la consommation. A la lumière de cette loi, les informations, la protection, ainsi que la responsabilisation des consommateurs sont bien encadrées. Bref, la législation a double objectif, à savoir : protéger les emprunteurs et usagers du crédit à la consommation et lutter contre le surendettement en promouvant le rachat de crédit conso à l’endroit des ménages, quel que soit le type de crédit concerné : crédit auto, crédit personnel, crédit renouvelable, etc.

La Loi Lagarde couvre également d’autres mesures et reformes qui concernent l’assurance emprunteur, la procédure de surendettement, le rachat de crédit, etc. Il s’agit, en effet, de contraindre les établissements de financement à être transparents dans leurs offres de crédit et rachat de crédit et de se tenir responsables lorsqu’ils accordent un prêt. Ces établissements doivent systématiquement consulter le Fichier des Incidents de Remboursement de Crédit aux Particuliers ou FICP avant d’accorder un crédit ou un rachat de crédit.

La loi oblige également l’établissement bancaire d’afficher clairement sur son dossier d’offre de crédit le TAEG et également sur toutes les communications commerciales.

A noter qu’il est très important, et voire incontournable, de confronter plusieurs établissements bancaires et organismes de financement ainsi que les différentes offres de rachat de crédit afin de trouver l’offre qui correspond aux besoins, et simultanément trouver le taux le plus bas possible.

L’emprunteur doit également être conscient des conditions d’acceptation et de la fixation des frais annexes et que le taux d’intérêt dépend de son profil et évidemment, de la nature du crédit. Cependant, pour comparer, l’emprunteur doit être attentif aux points tels que le TAEG ou Taux annuel effectif global, au coût de l’assurance emprunteur, aux frais de dossier.

Tel qu’il est mentionné plus haut, le TAEG doit figurer sur l’offre de crédit proposée par les établissements de financement. A noter que le taux d’intérêt est la rémunération encaissée par l’établissement bancaire contre la somme d’argent qu’il prête à son client. Quoi qu’il en soit, il ne doit pas dépasser le taux d’usure ou le taux plafond fixé par la loi.

En général, l’assurance emprunteur est facultative pour un rachat de crédit conso, mais elle peut renforcer le dossier de rachat de crédit si l’emprunteur ne veut pas prendre le risque d’être refusé. Si l’assurance proposée par l’établissement bancaire est trop élevé, l’emprunteur peut s’engager dans une délégation d’assurance.

L’autre point essentiel à observer est l’ensemble des frais de dossier. Un montant trop élevé entraîne un surcoût du rachat de crédit. Il entraîne une durée plus longue des remboursements.

Pour avoir plus d’idées sur le rachat de crédit envisagé et pour bien comparer les offres sur le marché, l’emprunteur doit commencer l’opération par une simulation d’offres de rachat de crédit conso. Cette démarche est entièrement gratuite et sans engagement. La simulation peut aider l’emprunteur à trouver les solutions, à résoudre astucieusement la menace de surendettement, et ce, sur les plateformes dédiées en l’occurrence. Le simulateur n’est pas ni un intermédiaire bancaire ni un organisme de financement, c’est juste un outil efficace pour aider l’emprunteur à choisir la meilleure offre de rachat de crédit conso.

Retour