Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Quelle est durée plus la longue d’un rachat de crédit ?

 

Vous avez besoin de restructurer vos crédits ou peut-être les regrouper pour vous bénéficier d’une meilleure gestion de vos budgets. Vous êtes à la recherche d’une solution financière pour vivre mieux vos quotidiens ? Une opération bancaire appelée « rachat de crédits » vous est proposé. Cependant pour réaliser cette opération en bonne et due forme, vous avez besoin d’un spécialiste qui vous aidera à déterminer les durées optimales de votre nouveau prêt pour parvenir à la situation financière souhaitée.

Dans la pratique, il est possible de distinguer 4 types de rachat de crédit, à savoir le rachat de crédit :
(i) locataire qui touche exclusivement les crédits à la consommation ;
(ii) immobilier, qui touche aussi bien les crédits immobilier que les crédits à la consommation ;
(iii) professionnel ;
(iv) par vente réméré ou par achat réméré.

Un rachat de crédit est dit rachat de crédit immobilier si la proportion des encours immobiliers par rapport à la totalité des crédits à racheter est ≥ à 60%. A contrario, il s’agit d’un rachat de crédit à la consommation. Le rachat de crédit est donc un financement permettant un emprunteur de solder tous ses crédits en cours afin de parvenir à un unique crédit, c’est-à-dire un nouveau contrat de prêt, avec une durée calculée sur quelques bases convenables à la situation qui prévaut. Cette pratique, à cet effet, amène l’emprunteur à accepter, sinon chercher, un taux unique, une mensualité plus allégée par rapport à la situation précédente. Un exemple concret pour expliciter le rachat de crédit : si vous avez contracté 3 ou 4 contrats de prêt dont le montant total est de 100 000€, le nouveau contrat dans le cadre du rachat de crédit peut devenir 120 000€. C’est normal, mais avec le taux unique, la mensualité allégée et peut-être une liquidité supplémentaire requièrent des astuces pour être concrétisés, y compris la durée de remboursement du nouveau prêt.

Tel qu’il est annoncé supra, le rachat de crédit est un moyen pour diminuer les mensualités que l’emprunteur n’arrive presque plus à supporter, mais également pour améliorer la situation et la gestion financière. Pour baisser les mensualités, il est incontournable de repousser la charge des remboursements dans le temps. A titre d’exemple, si les crédits en cours sont remboursables dans 2 et 5 et 10 ans, il est fort possible que la nouvelle et unique durée va jusqu’à 12 ou 15 ans selon le cas. Bref, les dettes à court ou à moyen terme peuvent devenir une seule dette à long terme. Pourtant, la détermination de la durée dépend de plusieurs paramètres et c’est un choix exclusif de l’emprunteur. La banque ne fait qu’exécuter ses engagements. En effet, il est question spécifiquement de durée de remboursement dans le cadre du rachat de crédit car la durée choisie par l’emprunteur impacte le coût total dû, le taux du crédit. La durée est admise si les capacités financières de l’emprunteur permettent le remboursement sans faille des mensualités.

Ainsi, l’emprunteur, aidé éventuellement par un spécialiste, doit faire plusieurs simulations de rachat de crédit en prenant comme paramètre d’analyse la durée de remboursement. C’est-à-dire, l’analyste financier et l’emprunteur introduisent dans le simulateur la durée souhaitée, et les résultats affichent le montant de la mensualité et le taux y afférent. Jusqu’à ce que les conditions de remboursement confortables soient atteintes, il est possible de changer les paramètres, notamment les durées. A noter que la durée d’un rachat de crédit est toujours plus longue par rapport aux crédits initiaux à regrouper. Quoi qu’il en soit, il existe un règlement qui indique les durées minimales et les durées maximales.

A titre de rappel, pour un rachat de crédit à la consommation, la durée minimale acceptée est de 12 mois. Tandis que la durée minimale pour le rachat de crédit immobilier est de 60 mois ou 5 ans. La loi, les financiers et les banques ont leurs raisons pourquoi ils fixent des durées minimales.

En effet, connaissant le principe que le rachat de crédit s’agit de regrouper plusieurs crédits en un seul crédit et en une mensualité unique, la plus courte durée envisageable et raisonnable est de 12 mois. A posteriori, une telle courte durée permet de réajuster le montant des mensualités, car l’emprunteur a bénéficié d’un changement de situation, quoi que cette durée ne concerne que les emprunts à la consommation. En général, cette courte durée de 12 mois pour un rachat de crédit est une solution dite sur mesure basée sur les besoins financiers de l’emprunteur.

A noter que plus vous demandez une durée de remboursement plus longue, plus le coût total du crédit monte. Sur un simulateur, autant vous adoptez une durée plus longue, le montant de mensualité diminue, en gardant le même taux. Si vous vous adressez à un conseiller financier ou un courtier en rachat de crédit, il trouvera certainement une solution pour parvenir à vos attentes. Quoi qu’il en soit, vous devez respecter les durées maximales autorisées. A titre de rappel, la durée maximale acceptable pour un rachat de crédit à la consommation est de 144 mois, tandis que pour rachat de crédit immobilier, la durée maximale est de 420 mois.

La durée maximale de 12 ans ou 144 mois pour le rachat de crédit à la consommation est la plus pratique actuellement au niveau des organismes de crédits, qui ont déjà fait les analyses de faisabilité, et ce, pour le bien des emprunteurs en général. A noter que les paramètres « âge », « revenus », « situation familiale », « état de santé », etc. entrent dans l’analyse déterminante de la durée de remboursement du rachat de crédit.

La durée maximale de 420 mois ou 35 ans, qui concerne le rachat de crédit immobilier, est une durée exceptionnellement longue. Ce sont les établissements spécialisés traitant les financements hypothécaires qui la pratiquent. Sinon, les banques se limitent à une durée maximale de 25 ou 30 ans. Afin de fixer la durée maximale, plusieurs sont les paramètres pris en considération. Il faut, à cet effet, étudier en profondeur les attentes de l’emprunteur ainsi que ses possibilités actuelles et sa situation future.

Admettons qu’un emprunteur a déjà contracté des crédits dans plusieurs établissements financiers. Son dernier contrat de prêt date moins d’un an, mais il veut regrouper tous ses crédits pour bénéficier d’une seule et unique mensualité, y compris le crédit à moins d’un an.

S’il est vérifié que le rachat de crédit, y compris le dernier contrat de prêt, permet au ménage, à l’emprunteur, au client de bénéficier une meilleure gestion de son budget, il lui est possible de réaliser cette opération bancaire. A cet effet, la date de souscription n’importe pas la décision de l’institution financière qui s’intéresse plutôt à la capacité de remboursement. Cependant, on tient compte de la conjoncture économique et surtout de l’évolution du marché financier, notamment les taux de prêt.

Le rachat de crédit après un an a donc une particularité, surtout durant l’analyse financière du dossier de rachat de crédit. Il s’agit notamment de se référer à la loi française qui stipule la limite du montant total des frais devant être ≤ à six mois d’intérêt, et particulièrement ≤ à 3% du capital restant dû. Ainsi, pour pouvoir réaliser le rachat de crédit après un an, il faut pouvoir négocier les frais de pénalité de remboursement anticipé, les frais de dossier, les meilleurs taux, etc.

Retour