Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Quelle liste de pièces est à fournir pour un dossier de rachat de crédit ?

Le rachat de crédit est une opération financière permettant la restructuration de dettes d’un surendetté. Grâce à cette solution, les mensualités qu’il aurait à payer connaissent une baisse. Il en est du même pour son taux d’endettement. Et ce via le regroupement d’une partie ou de la totalité des crédits en une seule mensualité à taux unique avec un seul établissement. Le surendetté n’aurait donc plus besoin de rembourser chaque mois différentes mensualités. Ce regroupement de dettes lui permet d’avoir plus de facilité dans la gestion de son budget. En outre, la société de rachat peut également lui accorder une trésorerie supplémentaire selon son profil emprunteur. Si après vérification de sa solvabilité et de son fichier FICP, l’organisme de rachat pourrait lui accorder du crédit, il lui est possible d’emprunter du fonds pour un investissement dans un nouveau projet. Pour vous faire gagner du temps, lisez la liste des pièces à fournir avant de faire le montage du dossier.

Avant de passer en revue la liste des pièces nécessaires au montage de cette opération de financement, il importe de connaître les types de rachat de crédit ou de restructuration de dettes. Il y a d’abord le rachat de crédit à la consommation. Et il y a aussi le rachat de crédit hypothécaire. Le premier n’est pas accessible aux fichés bancaires tandis que ceux qui ont un nom inscrit dans le dossier de FICP peuvent bénéficier du rachat de crédit hypothécaire. L’hypothèque constitue la garantie du nouveau crédit. Les établissements bancaires font preuve de souplesse lorsqu’il y a une telle garantie, et le candidat au rachat pourrait avoir un taux d’intérêt avantageux, une durée de remboursement plus longue. Il pourrait aussi bénéficier d’un montant de trésorerie plus conséquent que le rachat de crédit à la consommation –un montant allant jusqu’à 60 000 euros. Concernant cette dernière, cette opération se traduit par la rapidité de délai de réalisation du projet. Par ailleurs, les personnes fichées à la Banque de France ne peuvent pas prétendre à ce financement. La durée de remboursement est limitée au maximum à 12 ans et ce avec un taux plus élevé que le rachat de crédit assorti d’une hypothèque. Si le débiteur se voit octroyer une trésorerie, celle-ci ne pourrait pas dépasser le montant de 5000 euros.

Qu’il s’agit d’un rachat de crédit ou d’une renégociation de crédits, il y a certains documents à fournir pour permettre à la société de rachat de traiter la demande. Ces pièces sont à mettre à la disposition des conseillers de la banque qu’on a choisie. Ils sont indispensables pour la constitution et l’étude de sa demande. Premièrement, il y a les pièces justificatives liées à son état-civil à savoir la photocopie de sa pièce d’identité, la photocopie de livret de famille, et un justificatif de domicile qui date de moins de 3 mois. Si le candidat à l’emprunt est marié, il aurait à fournir une photocopie de contrat de mariage. Et s’il est divorcé, il aurait à envoyer une photocopie de son jugement de divorce. Ensuite, il y a les justificatifs concernant ses revenus et ses charges. Cela inclut les trois derniers bulletins de paie ainsi que celui du décembre de l’année précédente afin que l’organisme de rachat puisse voir les primes de fin d’année. Une photocopie de son contrat de travail, les derniers avis d’imposition sont aussi demandés. Il lui faut également l’attestation de l’allocation familiale ou l’APL s’il en est bénéficiaire.
Les documents à fournir concernant les revenus dépendent du statut de l’emprunteur. S’il est un candidat à l’emprunt au chômage, il aurait à apporter une copie de la convention d’indemnisation. S’il perçoit une pension ou des revenus fonciers, il devrait aussi ramener les justificatifs. A noter que les sociétés de crédit ne considèrent pas les indemnités de chômage comme une rentrée d’argent. Pour se voir octroyer un crédit, il faudrait justifier d’autres revenus.

S’il est travailleur libéral ou travailleur indépendant (artisans, gérant d’entreprise etc.), il lui faudrait se munir des trois dernières déclarations n°2035 s’il est soumis au régime BNC et les trois dernières liasses fiscales pour le régime BIC. Les trois derniers avis d’imposition ainsi que les pièces justificatives des autres rentrées d’argent sont aussi demandés. Enfin si l’emprunteur est gérant d’une société, il doit envoyer les trois derniers bilans complets de l’entreprise. Enfin, pour les retraités et les personnes invalides, ils auront à présenter les trois derniers bulletins d’allocation ASSEDIC, et les trois derniers bulletins de retraite. Il leur faudrait également apporter le dernier dossier récapitulant ses revenus annuels ainsi que les justificatifs de ses autres rentrées d’argent s’il en a.
Outre ces documents se rapportant sur l’état-civil et les revenus selon son statut professionnel, les trois derniers relevés de compte bancaire, ainsi que le RIB doivent aussi figurer dans le dossier.
A part ces dossiers, l’emprunteur devrait également envoyer les offres de crédit initiales et un tableau d’amortissement de ses prêts en cours (prêt à la consommation, immobilier etc.). S’il souhaite obtenir un rachat hypothécaire, la copie de titre de sa propriété, son dernier taxe d’habitation, ainsi qu’une estimation de valeur de son patrimoine immobilier seront également à envoyer avec le dossier. Il aurait également à prendre des photos de son bien immobilier. Si l’emprunteur est locataire, sa quittance de loyer sera aussi requise. S’il est propriétaire, il aurait à envoyer une copie de sa taxe foncière.
Remarques :
Un nombre important de documents est indispensables lors de la constitution d’une demande de rachat de crédit. Il ne faut pas oublier aucune pièce justificative, car cela risquerait de causer le refus de sa demande. Les pièces justificatives doivent être envoyées après la demande de rachat de crédit. Il faut faire attention de ne jamais retourner avec le contrat signé un dossier original. Le recours à un courtier est conseillé si on n’a pas le temps de préparer tous les documents.

En principe, le problème en difficulté de paiement des divers crédits cherche d’abord à renégocier le taux d’intérêt de ses prêts avant d’opter pour le rachat de crédit si sa demande est refusée. Voici les composants nécessaires pour cette alternative : il faut préparer la photocopie de sa pièce d’identité en cours de validité, son livret de famille et un contrat de mariage ou son jugement de divorce, ses trois derniers avis d’imposition ou de non-imposition, son contrat de travail, ses relevés de comptes bancaires courants sur les 3 derniers mois, le tableau d’amortissement de ses crédits, son apport personnel s’il en a, le bail ou le dernier quittance de loyer, le dernier avis de taxe foncière, la facture d’électricité la plus récente, un courrier qui précise le capital restant dû à trois mois avec les pénalités de remboursement anticipé. Enfin, le titre de sa propriété ainsi que sa valeur approximative seront aussi demandés.
En bref, le net regorge de sociétés de rachat. Chacun a leur offre de prêt ainsi que leur taux d’intérêt. Mais dans l’ensemble, ils demandent tous la constitution de ces quelques pièces obligatoires. La liste pourrait être non exhaustive. Il est conseillé de consulter un conseiller pour plus de détails après avoir fait la mise en concurrence des diverses propositions de rachat de crédits en ligne.

L’opération de regroupement de dettes requiert une prospection minutieuse de la part du souscripteur. En effet, ce montage pourrait devenir fort coûteux si ce dernier ne prend pas la peine de faire la mise en concurrence des offres de rachat de prêt sur le marché. Le taux d’intérêt, les frais de dossier, le coût de l’assurance-emprunteur, les pénalités du remboursement anticipé sont autant des éléments à comparer. Heureusement qu’avec l’essor de l’internet, les demandeurs de cette opération n’ont plus besoin de se déplacer en agence ou de téléphoner pour s’informer sur les différentes propositions de rachat des banques. En effet, ils ont à leur disposition l’outil de simulateur de rachat de crédit qui les permet comme son nom l’indique de simuler le coût de ce montage. Ce qui les permet non seulement de gagner un temps précieux mais aussi d’économiser des milliers d’euros s’ils arrivent à trouver une offre de rachat de crédit pas cher.
Les simulateurs de rachat sont d’ailleurs disponibles sur les sites web des banques et sur les sites des courtiers. Les souscripteurs à cette opération peuvent recourir gratuitement à cet outil qu’on retrouve aussi en haut de ce site. Il leur suffit de remplir le formulaire avec les données financières demandées comme le nombre de leurs encours de prêt et le montant de ces dettes, le montant de leur capital restant dû, leurs ressources et charges mensuelles, le montant de trésorerie qu’ils souhaitent obtenir, le nombre de leurs enfants à charge etc. Ces données nous aident à vérifier si l’opération est faisable ou non. A l’issue de cette simulation, les souscripteurs peuvent avoir un aperçu du coût de cette opération et du gain d’intérêt qu’ils pourraient avoir en regroupant leurs dettes. Si la proposition de rachat qu’ils pourraient obtenir convient à leur attente, ils peuvent suivre la consigne indiquée pour obtenir le rachat de crédit pas cher dans l’offre.

Retour