Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Rachat de crédit fiable : comment le vérifier

Le rachat de crédit apparaît généralement comme une solution salutaire aux foyers endettés, qui cumulent un ou plusieurs emprunts. De plus, le fait de n’avoir qu’une seule banque, un seul interlocuteur et une seule mensualité est déjà un avantage non négligeable. Surtout pour la personne qui a plusieurs crédits à son compte. Toutefois, il ne faut pas se laisser amadouer par des taux d’intérêt alléchants. Au contraire, il faut rester vigilant en entrant en contact avec un interlocuteur spécialisé dans le regroupement de crédits.

Le rachat de crédits a commencé à être connu en France au milieu des années 90. Quelques établissements de crédit ont débuté par le proposer aux ménages en difficultés financières. L’objectif est de leur offrir une nouvelle opportunité de refaire la vie sur le plan financier. Elle est certes très coûteuse tout en représentant la dernière solution viable pour éviter la faillite.

L’opération s’est ensuite démocratisée. La crise de 2007 a été une chance inespérée pour son lancement. Un grand nombre de ménages s’est tourné vers le rachat pour pouvoir réduire les charges de crédits. Comme les problèmes financiers ne se dévoilent pas à tout le monde, les organismes et institutions proposant le regroupement des dettes de particuliers s’adaptent très vite à leur nouvelle clientèle. Ainsi, ils utilisent des techniques intrusives pour faire connaître leurs offres et inciter les lecteurs à adhérer au financement.
.

Aujourd’hui, le rachat de prêts est vu d’une manière plus positive. Nombreux sont donc les Français se lancent dans les démarches. En effet, il y a la baisse des taux jumelée avec le regroupement des prêts en un seul crédit pour une seule mensualité. Cela a vraiment fonctionné et l’opération rachat de crédits est devenue presque une solution miracle pour éviter d’être fiché à la Banque Centrale. En effet, elle est considérée comme un moyen de réaliser des gains et bénéfices sur ses dettes. Il est même possible en plus du financement d’entreprendre un nouveau projet.

Enfin, beaucoup de ménages choisissent sans hésitation l’opération rachats de crédits, car aujourd’hui ils ont leurs mots à dire. Ils ne sont plus obligés d’accepter ce que la banque leur offre. Ainsi, ils n’hésitent pas à mettre en concurrence les banques et les établissements financiers.

Toutefois, dans l’esprit d’une certaine frange de la population, le rachat de crédits reste toujours une arnaque pour gagner de l’argent sur le dos des ménages en difficultés. Certes, des pièges existent. Ceux- ci se rapportent surtout au coût et la durée de l’opération. Ainsi, il se peut que le coût global du crédit soit plus élevé. Il sera masqué pour la plupart du temps derrière un taux d’intérêt très alléchant. De son côté, le calcul de l’amortissement est toujours réalisé sur le capital restant dû. Dans la pratique, plus les échéances sont plus étalées sur une durée plus longue, plus le remboursement du capital restant dû est lent pour que les intérêts s’accumulent. Il ne faut pas oublier pour le cas spécial d’un crédit immobilier racheté que des pénalités pour remboursement anticipées sont exigées de la part du client. Et en sus, une prise d’hypothèque et des frais de dossier vont encore alourdir les coûts. Cela rend le coût global du crédit largement au-dessus de celui de l’origine. Le problème devient plus aigu quand il s’agit d’un rachat de crédits à très court terme. En effet, ils seront transformés automatiquement en des dettes à long terme. La différence d’intérêts à payer va ainsi être très flagrante.

Il faut également faire attention à la lisibilité des offres. Cela pourrait être une autre source de piège. Pour un profane, la comparaison  des offres de rachat de crédit est le plus souvent difficile à réaliser calmement. Il suffit d’une modulation de quelques mois sur un remboursement pour pouvoir constater que les taux d’intérêt se sont envolés. Pour les spécialistes, la comparaison est à effectuer selon le Taux Effectif Global (TEG) et non sur le taux de base. En effet, le TEG englobe tous les frais. Il existe aussi des sociétés de rachat de crédits qui proposent des taux variables très compétitifs. Attention ! C’est uniquement sur le papier. Il est donc indiqué de faire attention, quitte à les écarter ces propositions trop alléchantes.

Le monde du rachat de crédits est inondé de nombreuses sociétés qui n’ont de courtier que de nom. Ainsi, nombreux sont les sites internet qui se sont spécialisés dans le but d’attirer des clients avec des offres très alléchantes auxquelles il est difficile de résister pour un emprunteur en difficultés. S’il arrive que ce dernier laisse ses coordonnées, il risque fort d’être contacté par plus d’un établissement de rachat de crédits non sollicité à qui le site intermédiaire aura vendu des fichiers de prospects. Ainsi, il est recommandé de vérifier le sérieux de l’établissement. Il faut éviter à tout prix d’envoyer des documents originaux à une entreprise qui n’arrive pas à justifier sa qualité d’établissement de crédit ou de société OIB ou intermédiaire en opérations bancaires.

Après le succès d’un rachat de crédits, il se peut que le courtier qui vous a pris en charge aille continuer à vous pousser à contacter de nouveaux crédits à la clé. Cela risque de créer un déséquilibre au niveau du budget, et le problème risque de se répéter.

Le rachat de crédits étant jugé en plein essor, l’arnaque au démarchage téléphonique fait aussi son apparition. Les noms des organismes bien connus dans le rachat de crédits sont utilisés à cet effet. Ainsi, des personnes de mauvaises intentions se font passer pour l’un d’eux. Il s’agit pour eux de récupérer les pièces justificatives d’un dossier de regroupement de prêts. Face à une telle situation, des organismes spécialisés et de confiance tentent de contrer la manœuvre en bien informant les visiteurs sur leurs sites.

Pour tous les candidats au rachat de crédits, il est important de savoir qu’une societe de rachat de credit serieux spécialisée dans l’instruction de dossiers de rachat pour les particuliers ne pratique pas un genre de démarchage téléphonique. Les démarcheurs-arnaqueurs se font passer pour de vrai professionnels. À ce sujet, ils osent proposer un rachat à un très meilleur taux. Il faut éviter de telles propositions.

Le rachat de crédits est vital pour beaucoup de ménages qui ont eu recours à ce financement. Ils ont pu repartir sur une base nouvelle en évitant le surendettement. Il en est de même pour l’économie française dans la mesure où le rachat permet de mettre sur le marché du crédit plusieurs milliards d’euros. Enfin, l’environnement de l’opération permet de faire vivre des emplois.

Le rachat de crédit, pour une très grande partie, est occasionné par une augmentation des charges occasionnées par les différents aléas de la vie. Il s’agit de la naissance, mariage, accident, décès, séparation ou divorce, travaux, achat prioritaire, etc. Ce dispositif comble une demande de services nécessaires pour de nombreux particuliers et a, de ce fait, de nombreux jours devant lui.

Retour