Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Rachat de crédit immobilier avec rallonge installation de véranda

Un bien immobilier ancien nécessite des optimisations en termes de confort et d’équipement. Or, un ménage qui a souscrit à un prêt immobilier et à d’autres emprunts bancaires ne dispose pas souvent de fonds pour entamer ces rénovations. De plus, c’est au moment où l’on commence la réhabilitation qu’on mesure l’ampleur du financement requis surtout si on prévoit une construction avec du béton. Le rachat de crédit immobilier avec rallonge installation de vérandas s’adresse à toutes ces personnes qui souhaitent financer ce type de travaux tout en réduisant le montant de leur charge mensuelle.

Il n’est pas rare d’avoir besoin de faire faire des travaux, au sein de lieu d’habitation. Si tant est qu’un crédit immobilier ait été établi pour l’acquérir, réalisation de travaux rime avec nouvel emprunt.  Pour alléger leur budget déjà mis à mal, certains foyers optent pour le rachat de  crédit immobilier avec demande de trésorerie. Le fait de racheter un credit immobilier est une alternative pour ces personnes car elle leur permet de compiler leurs crédits de différentes natures (il en faut au moins 2) afin de bénéficier d’un seul emprunt avec une mensualité en adéquation avec leurs revenus. Si elles sont ainsi victimes d’un aléa de la vie comme le licenciement, un accident handicapant… et que leurs revenus affichent une baisse, ce montage est le plus adapté à leur situation. De plus, le rachat de crédit immobilier les permet d’allonger la durée du remboursement du prêt regroupé. En guise d’exemple, s’ils devraient rembourser leur prêt immobilier sur une durée de 12 ans et les autres prêts à la consommation sur une durée de 7 ans, le crédit racheté aura une durée de remboursement sur 15 ans. Grâce à ce réaménagement de la dette, ces emprunteurs peuvent retrouver leur pouvoir d’achat et diminuer leur taux d’endettement tout en conservant leur bien immobilier. A noter au passage qu’ils peuvent aussi ajouter dans le montant à regrouper leurs découverts bancaires, taxes foncières non payées, factures de gaz, d’eau non réglées…
Par ailleurs, ce montage qui leur permet d’alléger leurs échéances tout en simplifiant la  gestion de leur budget leur offre également la possibilité de dégager un financement supplémentaire appelé « trésorerie ». Il s’agit d’une enveloppe supplétive qui sera intégrée dans le coût total de l’opération. Cette somme d’argent peut être octroyée avec ou sans pièces justificatives même si les banques sont plus enclines à l’accorder dans le cadre d’un prêt affecté à un projet. Le souscripteur au rachat peut par exemple demander ce montant pour réaliser les travaux d’installation de vérandas dans sa maison.En tant que prêt affecté, les établissements financiers demandent un devis acquitté de l’entreprise ou l’artisan qui va entreprendre les travaux. L’installation de véranda permet de valoriser son habitat tout en réalisant une plus-value en cas de revente. Ils permettent aussi d’agrandir la surface de la maison tout en améliorant son confort de vie.

Ces types de constructions sont disponibles en plusieurs matériaux, en aluminium, en bois, en fer forgé, en kit, en PVC etc. Certaines personnes souhaitent réaliser cet aménagement afin d’accueillir un nouvel enfant, ou afin d’avoir une nouvelle pièce à vivre. D’autres envisagent une plus-value et une meilleure esthétique de leur bien.Quel que soit le motif de la réalisation d’une véranda, ce type de travaux se chiffre toujours par m2. Comptez 900 à 1100 euros pour un modèle en alu, 800 à 1 700 euros pour un matériau en bois, 750 à 1 000 euros en PVC et 2 000 à 2 500 euros en fer forgé. Ces tarifs se situent dans les tranches moyennes. Ces prix sont plus élevés si le terrain requiert une préparation particulière comme le terrassement, la viabilisation et le creusement des tranchées pour l’eau, l’électricité etc. Pour une véranda de 20 m2 en alu, prévoyez ainsi au moins 20 000 euros. L’avantage de cet aménagement, c’est qu’il est moins coûteux qu’une extension de maison en béton alors qu’il permet de provoquer le coup de cœur d’un acheteur si le propriétaire accédant souhaite ensuite revendre son bien immobilier.

C’est une question judicieuse car cette solution de regroupement de dettes avec trésorerie travaux peut être onéreuse si l’emprunteur ne prend pas la peine de comparer les offres du marché. En effet, la mise en concurrence des taux d’intérêt du rachat et la négociation des différents éléments de cette opération sont indispensables si l’on souhaite réduire le coût de ce refinancement. Or, quand on ne dispose pas de connaissance suffisante ni de temps pour faire cette démarche, il convient de se confier à un professionnel. Un courtier en rachat de crédit a acquis de l’expertise dans la négociation de taux d’intérêt, de frais de dossier, de pénalités de remboursement anticipé… Un courtier spécialisé en restructuration de prêt peut aussi dénicher un contrat de rachat même pour les propriétaires fichés FICP ou lourdement surendettés. Dans tous les cas, avant de partir à la recherche de la banque qui peut regrouper ses dettes et lui octroyer un financement supplémentaire afin d’installer des vérandas, l’emprunteur peut réaliser une simulation gratuite de rachat sur ce site. Cet outil gratuit et sans engagement en haut du site leur permet d’obtenir un avis de faisabilité de cette opération et éventuellement une proposition de rachat pas chère si leur projet est réalisable. Les souscripteurs à cette opération peuvent par la suite accepter ou décliner l’offre.
Lors de la simulation gratuite sur le site, ils auront à remplir le formulaire en saisissant les données financières comme le montant de leur capital restant dû, leur encours de prêt immobilier et autres crédits à la consommation, leur revenus et charges fixes par mois. Ils auront également à remplir le champ réservé à la trésorerie s’ils souhaitent savoir la possibilité de financement de l’installation de leurs vérandas. L’acceptation de cette demande d’enveloppe supplémentaire dépend de leur taux d’endettement, de leur reste à vivre et aussi de la garantie qu’ils peuvent apporter. Dans le cadre d’un rachat de crédit hypothécaire, ils peuvent par exemple regrouper des dettes jusqu’à plus de 400 000 euros et demander une trésorerie beaucoup plus conséquente que le plafond de 15 %. En fait, il convient d’être accompagné par un professionnel en courtage lors de la demande d’un regroupement de dettes immobilières car un bon courtier peut identifier les pièges d’un rachat et orienter le candidat à ce montage à la solution la plus appropriée à sa situation financière.

Si l’emprunteur peut bénéficier d’un écart entre le taux initial de son prêt immobilier et son rachat d’au moins 1 point et une mensualité adaptée à sa capacité de remboursement ainsi qu’une durée de prêt abordable, il peut avoir la chance de conclure un contrat de rachat pas cher. C’est au niveau du coût final de l’opération qu’on peut juger l’intérêt financier de ce refinancement.

Retour