Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Budget surendettement : comment le gérer ?

De nombreux particuliers se trouvent dans un contexte de surendettement parce qu’ils ont manqué de rigueur dans la gestion de leur budget et ont accumulé les crédits. Comment faire pour éviter d’être dans une telle situation et comment s’en sortir ?

Des crédits qui s’accumulent sournoisement

La majorité des personnes surendettées ne connaissent pas exactement leur taux d’endettement, car elles ont tellement accumulé les crédits. Elles ne se retrouvent plus entre les différents remboursements de prêts contractés pour la voiture, l’achat d’une maison ou d’un appartement, les biens d’équipement et la réalisation de travaux d’aménagement. Il convient de savoir qu’un ménage dont le pourcentage de revenus affecté à rembourser les emprunts dépasse 33% se trouve dans un contexte de surendettement. Ce taux peut être au-delà de ce chiffre pour certaines personnes ayant des revenus élevés.

Gestion du budget : une méthode très simple

La gestion du budget commence de manière très simple : en notant chaque sortie d’argent. Cette méthode permet d’être conscient du montant total des dépenses. Nul besoin d’un logiciel complexe, ni même d’un ordinateur pour gérer votre budget. Voici ce qu’il faut faire :

Utiliser un cahier qui sert uniquement à tenir le budget familial. Prenez deux pages en vis-à-vis : à gauche, vous notez les recettes, c’est-à-dire toutes les entrées d’argent qu’il s’agisse de salaires, d’indemnités, d’allocations, de pension, différents gains ou aides perçues. À droite, vous reportez les dépenses. Mentionnez toutes les sorties d’argent, que ce soient des dépenses fixes ou variables.

  • Les dépenses variables, celles liées à la nourriture quotidienne, aux loisirs, aux vêtements, aux équipements ménagers ou de décorations, etc., sont assez difficiles à gérer, mais certains postes peuvent être compressés si vous vous trouvez dans le rouge. De temps en temps, vous pouvez vous priver d’un dîner en tête-à-tête au restaurant, d’un week-end d’évasion, d’une séance de cinéma.
  • Les dépenses fixes, comme le loyer, les impôts, les assurances, les mensualités de remboursement de crédits, sont prévisibles et leur montant est souvent invariable.
  • Quant à l’épargne, vous avez le choix entre 2 solutions : vous l’affectez dans le poste de “dépenses fixes” si vous le virez automatiquement tous les mois sur un compte dédié. Elle inclut les “dépenses variables” lorsqu’elle provient d’une rentrée ponctuelle d’argent, une prime par exemple, que vous ne souhaitez pas dépenser et mettre sur un compte à part.

Vous avez un ordinateur et vous préférez utiliser une formule informatisée ? Vous avez le choix entre :

  • Un tableau Excel qui offre l’avantage d’une simplification des calculs ;
  • Un logiciel spécifique de gestion de budget. Il en existe une multitude, vous optez pour celui qui vous convient le mieux.
Pour éviter les risques de surendettement

La gestion du budget n’a pas uniquement pour objectif de faire le point sur toutes vos dépenses. Grâce à cette méthode, vous pouvez déterminer la somme globale des sorties d’argent à prévoir à court ou à moyen terme. Vous anticiperez ainsi les dépenses et diminuerez les risques de surendettement.

N’oubliez pas que si vous êtes déjà surendetté, vous pouvez vous offrir un ballon d’oxygène en optant pour un rachat de crédit. Pour trouver la meilleure solution, faites une simulation.

Retour