Rachat de crédit

Comparatif des taux de crédit & Simulateur de regroupement de prêt

Comment obtenir un prêt pour personne en surendettement ?

La mauvaise période plombée par des crédits lourds à payer peut survenir à la suite des événements imprévus comme le divorce, la cessation de travail, le décès d’un conjoint, une maladie invalidante… Cette situation budgétaire étriquée pourrait entraîner l’interdit bancaire, le découvert bancaire, les poursuites judiciaires des créditeurs etc. Bon nombre de personnes en surendettement se demandent ainsi comment doivent-ils faire pour obtenir un prêt ? Est-ce possible et est-ce que la demande d’un autre prêt pourrait atténuer une situation financière précaire. Décryptage.

Le surendettement est le fait d’avoir contracté trop de dettes qu’on n’arrive plus à les rembourser. Le passif financier est lourd du fait que les rentrées d’argent n’arrivent pas à couvrir en même temps les dépenses et le remboursement des dettes. Le montant du reste à vivre est très précaire. Dans ce cas, le propriétaire d’une maison peut poursuivre en justice le locataire surendetté si ce dernier ne paie pas le loyer. Les créanciers peuvent aussi faire de même. La situation de surendettement n’est pas facile à gérer du point de vue social comme financier car le surendetté pourrait se sentir isolé. Il recherche alors des moyens pour s’en sortir. L’obtention d’un autre prêt afin d’éponger ses dettes figure parmi les solutions qu’une personne en situation excessive de dettes peut trouver. Mais la question se pose : comment obtenir un prêt ?

Notons d’abord que les créanciers restent très prudents sur l’octroi de prêts à des personnes surendettées. Même s’il s’agit d’une consolidation de dettes. Et pour une demande de crédit classique, les conditions peuvent être plus serrées. Toutefois, il ne faut pas jeter les gants. En fait, les établissements bancaires pratiquent le scoring bancaire pour évaluer la solvabilité d’un emprunteur. Or, les personnes qui n’ont pas soldé leurs dettes, qui accumulent des factures impayées, de découvert bancaire etc. ont une mauvaise note dans ce scoring. Il va sans dire alors que leur demande de crédit ne sera pas acceptée par les banques. Pour les autres établissements de prêts, ils étudient la hauteur des dettes contractées, celles qui restent à payer, le volume de crédit que le surendetté souhaite contracter. Ils étudient ensuite les revenus mensuels et le reste à vivre. Si la personne ne dispose pas d’un bien qu’elle peut hypothéquer, elle a moins de chances d’obtenir un prêt auprès d’un établissement non bancaire. Car ces organismes appliquent également les mêmes critères que les banques. Le surendetté aurait alors à épurer encore ses dettes sauf s’il souhaite les racheter. Cette solution est possible s’il a des revenus stables. Certains organismes de rachat acceptent de restructurer les dettes d’une personne ayant une situation stable et un cautionnement ou une hypothèque. Mais le moyen le moins compliqué d’obtenir un prêt quand on est en situation de surendettement serait le recours à un ami, ou à une connaissance. On peut également recourir à des prêteurs privés mais le taux d’intérêt qu’ils pratiquent peuvent être conséquents comparés aux établissements légaux. Il y a également les micro-crédits qui permettent d’aider les surendettés à honorer une partie de dettes. Le micro-crédit social est en effet un moyen d’obtenir un prêt pour les surendettés qui ne peuvent pas en obtenir auprès des banques. Bon nombre de gens ayant une situation financière et professionnelle bancale, avec interdit bancaire etc. recourent aux associations telles que le Croix-Rouge, le resto de cœur, le Secours catholique pour emprunter quelques sommes afin d’alléger les dettes. Cette somme tourne autour de 2000 euros jusqu’à 5000 euros. Enfin, si le surendetté est handicapé en invalidité, il peut aussi recourir à la convention AREAS pour obtenir un prêt. Cette convention permet de pallier la frilosité des institutions bancaires à octroyer un prêt à une personne handicapée. Il est possible d’obtenir un prêt jusqu’à 300 000 euros pour un crédit immobilier.

Comme on l’a vu plus haut, emprunter quand on est surendetté auprès des établissements de prêt bancaires ou privés est un parcours de combattant. Surtout si on souhaite emprunter une somme conséquente. Les établissements de prêts ne pensent qu’à leurs intérêts et ne veulent pas risquer leur capital à une personne non solvable. C’est pourquoi, le recours aux prêts particuliers et les micro-crédits est conseillé si on doit absolument emprunter pour sortir de l’endettement. Mais le petit bémol avec cette dernière solution, c’est qu’elle ne propose en général qu’une somme peu conséquente. Tandis que les particuliers peuvent prêter une somme importante mais cette solution a aussi son inconvénient (taux d’intérêt élevé ou mensonger). Par ailleurs, il est courant de voir qu’en faisant un nouvel emprunt, le surendetté ne fait que rentrer dans la spirale de surendettement. S’il a déjà plusieurs crédits non remboursés, des factures non payées, un fichier BDF, il serait judicieux pour lui de passer par la commission de surendettement. Le passage à cette solution est douloureux (fichage au FICP, liquidation de bien personnel) mais elle permet d’assainir la situation budgétaire très mal-en-point. Car même en contractant un autre prêt, il finira toujours par saisir la commission tôt ou tard. Par ailleurs, pour une personne en surendettement qui est propriétaire accédant d’une maison, au lieu de faire racheter ses crédits, elle peut par exemple faire une vente à réméré. Cette alternative est envisageable si la personne a une rentrée d’argent régulière. Mais la solution la plus simple serait aussi de vendre la maison pour éponger les dettes.

L’octroi d’une consolidation de dettes dépend de la stabilité de sa situation et de sa solvabilité. En principe, les banques et les établissements privés sont moins réticents à refuser le rachat de crédit aux fonctionnaires surendettés. Mais les fonctionnaires peuvent également recourir à leurs mutuelles fonctionnaires. En revanche, pour les personnes en surendettement ayant une situation professionnelle instable ou précaire, elles ont moins de chances que les fonctionnaires. Mais si elles ont une caution d’un organisme financier et agrée, ou un hypothèque (bien immobilier), les établissements de prêts peuvent consentir à leur demande de restructuration de dettes. A noter que le rachat de crédit permet de regrouper en un seul crédit tous ses crédits et de bénéficier en même temps d’une trésorerie. L’unique crédit est amortissable sur mesure. Avant de choisir un établissement de rachat, le surendetté aurait à comparer les différentes offres de rachat (taux d’intérêt, durée de l’étalement du crédit, montant des échéances …) des établissements prêteurs en ligne. Puis il aurait à remplir le formulaire de devis gratuit pour savoir si l’offre est en adéquation avec sa capacité de remboursement ou non. Quoi qu’il en soit, si la situation du surendetté est vraiment compromise, la saisie de la commission de surendettement est plus pertinente pour lui que la solution de regroupement de dettes.

Les personnes en surendettement peuvent obtenir un prêt grâce au micro-crédit social ou aux prêts particuliers. Les établissements de prêts non bancaires peuvent également leur octroyer un crédit sous certaines conditions. Toutefois, si le surendetté est dans une situation budgétaire très compliquée, l’appel à la commission de surendettement lui sera plus pertinente.

Retour