Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Rachat crédit immobilier comment allonger sa durée

Le financement de crédit dans le cadre de la restructuration de dettes permet de regrouper ses créances dans le but d’avoir un unique interlocuteur et un unique crédit. Ce qui a l’avantage d’offrir une réduction de mensualités et une durée de remboursement plus important. Cela aide aussi l’emprunteur à alléger sa finance. Mais la question que se posent les personnes qui souhaitent contracter un crédit c’est : jusqu’à combien de mois ou d’années peut-on allonger la durée d’un crédit immobilier et quels sont les critères des établissements de rachat pour octroyer cet allongement de la durée ? Les réponses dans l’article suivant.

C’est un terme qu’on entend souvent dans le milieu de finance et de crédits. On peut illustrer cette opération financière dans l’exemple suivant. Une personne a accumulé plusieurs crédits (renouvelable, prêt à la consommation, prêt travaux, crédit immobilier). Or, au bout de deux ans de remboursement de ses dettes, il entre dans une situation critique à cause des accidents de santé par exemple. Il peine à rembourser ses dettes. En plus, son reste à vivre est insuffisant et son endettement frôle le plafond de 33% de ses revenus. Dans ce cas, l’alternative la plus recommandée pour lui est le rachat de crédit ou le regroupement de dettes. Cette opération permet de réduire ses mensualités en réajustant ses mensualités en adéquation à sa situation financière. Le montant des remboursements à effectuer chaque mois diminue tandis que la durée de remboursement augmente en général. Cela se fait par la substitution des quelques crédits en un seul et unique crédit avec un taux de crédit généralement plus bas que ses anciens contrats de financement.

Il y a trois types de regroupement de dettes : la restructuration de dettes à la consommation, le rachat de crédit immobilier et le regroupement de crédits à la consommation avec le crédit immobilier. Le premier ne nécessite pas l’apport personnel et sa durée de remboursement s’étale sur 12 ans. Le deuxième type de rachat requiert souvent une hypothèque ou une caution et la durée maximale de remboursement est limitée à 35 ans. La durée de remboursement est la même pour la troisième catégorie mais la différence entre ces deux types de rachat, c’est le montant que le souscripteur à l’emprunt pourrait demander. A rappeler que cette opération financière ne doit pas forcément aussi impliquer tous les crédits en cours. L’emprunteur a le droit de laisser de côté certaines dettes.

Comme on l’a expliqué plus haut, l’intérêt de cette opération de rachat consiste à pouvoir regrouper ses dettes afin de descendre son taux d’endettement et de bénéficier d’un allongement de la durée de remboursement. Les emprunteurs ont souvent recours à cette opération pour les prêts revolving et les prêts à la consommation qui ont des intérêts importants. Mais il n’est pas rare aussi que des emprunteurs cherchent à faire racheter leur prêt immobilier contracté à un taux assez élevé il y a quelques années. Dès lors qu’ils dénichent un taux plus avantageux, ils font appel à cette opération afin d’avoir une économie importante.
Mais au cours de la souscription à son crédit immobilier aussi, un emprunteur pourrait également modifier la durée restante de son remboursement. Prenons un exemple, un couple a décidé d’acheter à crédit une maison d’une valeur de 220 000 euros. Le remboursement prévu au début du contrat s’étale sur 20 ans. Ils sont maintenant au mi-chemin de leur remboursement. Dans ce cas, ils peuvent soit réduire à 15 ans ou rallonger de 5 ou de 10 ans la durée de leur remboursement. L’intérêt de chaque formule (allongement ou réduction) dépend de la situation financière de l’emprunteur.

Au cours du remboursement du rachat de crédit, il se peut que la situation financière de l’emprunteur se complique. Cela pourrait être dû à un divorce, le décès du conjoint, un arrêt de travail, l’arrivée d’un nouveau-né, le changement de revenus etc. Mais ses difficultés financières pourraient aussi provenir d’une réhabilitation du logement ou des travaux qu’il a faits dans son bien immobilier. Dans tous ces cas, le rallongement de la durée de son regroupement de dettes pourrait aider à assainir son budget sans modifier le montant total. Cela est surtout possible si les intérêts actuels sont moins élevés que l’intérêt de l’ancien crédit. Mais s’ils sont sensiblement élevés que celui de son crédit, l’opération sera moins avantageuse. Le coût total du financement affichera une hausse. Voici un autre exemple pour illustrer cela : une personne a fait un emprunt immobilier

s’étalant sur 18 ans avec une banque. Il reste 12 ans au moment de la renégociation. Il a des difficultés de remboursement de crédit et il cherche à le faire racheter. Après des recherches, un courtier l’a orienté vers une autre banque qui a accepté de racheter le crédit avec une extension de la durée de 2 ans. L’allongement de la durée d’un crédit est donc possible mais les conditions diffèrent selon l’établissement bancaire. Ces conditions sont les suivantes :

  • l’emprunteur ne peut pas aller au-delà de la durée du prêt initial. Il devrait avoir un bon profil et un bon scoring bancaire.
  • l’allongement est possible une fois par an mais il est limité à 3 ans au maximum.
  • l’emprunteur peut faire la première demande de réaménagement du crédit immobilier après la deuxième année de la date d’anniversaire du contrat.
  • la motivation de l’allongement doit être justifiée : exemple : allonger le prêt en vue de contracter un autre prêt pour les travaux de construction d’un garage ou d’une véranda.
  • il faut respecter la durée imposée par les banques entre deux réaménagements
  • le taux du nouveau crédit n’est pas forcément moins élevé que l’ancien. Il se peut même que l’établissement de rachat propose un taux prohibitif.

Ce choix s’applique à tous ceux qui ont une souplesse inattendue au niveau de leur budget. Ils ont par exemple une ressource d’argent inopinée comme un héritage, un gain au pmu etc. Ce qui leur permet de faire une renégociation de la durée de leur dette en réduisant la durée. Cette alternative
leur permet de solder rapidement leur dette et de faire d’autres projets. Elle impacte positivement sur le montant total à payer et le montant des intérêts à régler. En revanche, les mensualités à honorer sont évidemment plus élevées.
Bon à savoir :
Certains contrats n’acceptent pas la modularité de l’échéance à la baisse ou à la hausse. Avant de solliciter l’établissement de rachat pour une renégociation sur la durée du crédit, il faut donc vérifier cet aspect. L’étude de son budget et de sa capacité de remboursement est également utile. Il est à noter également que la plupart des banques refusent d’allonger la durée un prêt sauf si le budget de l’emprunteur est dans le rouge avec un taux élevé. D’autres peuvent accepter aussi mais seulement sur une courte durée (allongement ne dépassant pas 3 ans). Il importe de demander la proposition de plusieurs banques pour faire jouer la concurrence sur le taux

Allonger la durée de son crédit immobilier permet de réduire les mensualités à rembourser. Mais si les taux d’intérêt sont en hausse, cela pourrait engendrer des coûts élevés pour l’emprunteur. C’est pourquoi, les établissements de rachat imposent certains critères dans cette modulation de prêt.

Retour