Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Rachat de crédit et prêt PASS foncier comment ça marche ?

Le prêt PASS Foncier appelé aussi 1 % logement est un financement conventionné qui peut financer la totalité du montant de la résidence que l’emprunteur souhaite acquérir. L’objet de l’emprunt peut être un habitat en cours de construction, un bien immobilier ancien, la réalisation de travaux de réhabilitation d’une maison ou l’achat d’une résidence principale neuve. Les conditions de revenus, le nombre de personnes composant le foyer, la localisation géographique entrent en jeu dans l’obtention de ce prêt. Son principal atout consiste dans la possibilité de réduction des échéances en cas d’aléas de la vie (arrêt de travail, décès etc.). Est-ce qu’il est possible d’inclure ce type de prêt dans l’opération du rachat de crédit ? Est-ce que le débiteur peut racheter ce prêt 1% logement par un autre ? Dans l’article suivant, nous allons répondre à ces questions que peuvent se poser les emprunteurs.

Le Prêt à l’accession sociale permet aux foyers les plus modestes d’accéder à l’achat d’un bien immobilier tout en bénéficiant des allocations logement. Ce prêt est sujet à des conditions de ressources. En effet, les revenus du candidat à ce PASS foncier ne doivent pas dépasser un certain plafond car le prêt est dédié aux ménages les moins aisés afin de les aider à accéder à la propriété. Les mensualités sont également adaptées à la capacité du remboursement ou à l’activité professionnelle de l’emprunteur. En d’autres mots, si le souscripteur au prêt est en chômage, il lui est possible de baisser le montant de ses mensualités. Le PAS Foncier n’exige pas d’apport personnel. Il fonctionne comme un prêt immobilier amortissable, c’est-à-dire à taux fixe ou taux ajustable. Mais que ce soit l’un ou l’autre, le taux est toujours différent de celui dans le crédit immobilier classique. La souscription à ce prêt s’étend sur une période allant de 5 à 35 ans. Il est aussi possible de l’associer avec un PTZ, un prêt relais, ou un prêt Epargne logement. Ce qui permet de faire de belles économies sur le montant du crédit. Ce type de crédit est aussi plus qu’un simple prêt car en cas de regroupement de la résidence suite à des difficultés de remboursement de crédit, on procurera un nouveau foyer au débiteur.

Le rachat de prêt ou le regroupement de dettes est une opération financière qui permet de regrouper plusieurs prêts en un seul et unique prêt adapté au budget du ménage. Cette solution permet ainsi de baisser la mensualité des prêts existants et tout en simplifiant la gestion de sa finance. En outre, le taux d’endettement de l’emprunteur diminue et il lui est même possible sous certaines conditions de bénéficier d’un financement supplémentaire pour son projet. Le nouveau projet peut s’agir de l’achat d’un véhicule, des travaux à réaliser dans la maison, de l’achat d’un kit solaire photovoltaïque etc. L’inconvénient de cette solution c’est que l’emprunteur aurait à rembourser un crédit plus cher à cause de la durée du remboursement plus longue due à la baisse de la mensualité. En revanche, elle est un véritable coup de pouce pour les personnes qui se trouvent dans une difficulté financière inextricable à cause des prêts qu’elles ont contractés.
Pour en revenir au regroupement de prêt et le prêt PAS foncier, deux cas sont possibles. Le candidat à la restructuration ou regroupement de dettes peut inclure dans le rachat de crédit le prêt PAS. Il peut également choisir de ne pas le regrouper parmi les autres prêts afin de conserver l’avantage des taux d’intérêt. Pour bien évaluer l’intérêt du rachat, il serait judicieux pour l’emprunteur de faire une évaluation du projet avant de l’inclure dans le rachat.
Prenons un exemple, un ménage est éligible à une offre de prêt PASS foncier il y a une dizaine d’années. En ces temps-là, il a bénéficié d’un taux de 4,8 (6,10 % TEG). Au constat du taux actuel, il a trouvé un organisme qui accepte de regrouper le crédit pour un taux de 3,80 % pour une durée de 25 ans. Dans ce cas, si l’établissement bancaire accepte d’inclure le prêt PAS dans le regroupement de dettes, le ménage bénéficie d’une belle économie. Car l’opération n’est intéressante que si l’écart de taux entre le taux initial et le taux du rachat est au moins 1 %. Au-dessous de ce point, il faut demander le conseil d’un professionnel sur l’intérêt de la mise en place de ce type de financement.
L’emprunteur doit également tenir compte de la date de souscription au prêt. La durée du remboursement doit excéder au moins 7 ans sinon l’opération n’est pas avantageuse. Il faut compter également les frais de notaire, les frais de garantie, la perte de l’APL, la mainlevée hypothécaire etc. Concernant le remboursement anticipé, le PASS n’exige pas les pénalités de remboursement. Le souscripteur au rachat peut donc regrouper ce prêt sans payer les IRA.
Dans tous les cas, si l’opération s’avère inintéressante, il est préférable de ne pas inclure ce prêt dans le rachat. Car en ajoutant ce prêt PASS ou le PTZ dans le rachat, l’emprunteur rembourse des intérêts plus conséquents. Dans ce cas, une demande de renégociation auprès de la banque pourrait être une solution plus appropriée. Afin d’estimer la faisabilité du rachat, le candidat au regroupement de créances peut remplir une demande de devis en ligne. Cette demande d’avis auprès des services d’études des sociétés de rachat est gratuite et ne l’engage pas. En remplissant ce formulaire en ligne, le candidat au regroupement de dettes peut avoir une estimation globale du coût du rachat ainsi que l’avis d’un analyste confirmé dans certains cas. Ce dernier entreprend l’étude de la situation de l’emprunteur. Il évalue si l’inclusion du PASS dans l regroupement de créances est intéressante ou non et il propose également l’offre du prêt de l’établissement. Cette offre comprend le taux proposé par l’organisme de financement, le coût total du rachat, la durée du remboursement, la mensualité à rembourser etc.)

Dans ce cas de financement à taux bonifié, il est impossible de faire le rachat d’un prêt PAS par un autre prêt PAS. Si le candidat au regroupement de dettes choisit cette option pour réduire ses mensualités ou pour avoir des conditions d’emprunt plus attractives, il ne lui sera donc possible de procéder à un regroupement d’emprunt immobilier via ce moyen. Comme on l’a déjà dit plus haut, l’emprunteur doit aussi considérer la perte de l’avantage de l’APL (l’aide personnalisé au logement). Car il pourrait perdre cet avantage dans ce financement.

Le PASS foncier est un prêt peu complexe qui permet aux personnes et aux ménages en situation financière peu aisée d’avoir une propriété. Ils peuvent accéder à ce bien immobilier tout en maintenant son allocation logement. En cas de problèmes de remboursement de crédit dus aux imprévus comme le chômage, le divorce ou toute autre raison, les bénéficiaires du prêt PASS peuvent inclure ce crédit dans les autres prêts et dettes. Mais ils auront seulement à vérifier si cette solution est financièrement intéressante du point de vue différentiels de taux et selon le calcul des frais dans cette opération.

Retour