Rachat de crédit

Comparatif des taux de crédit & Simulateur de regroupement de prêt

Tableau d’amortissement de prêt : c’est quoi sa définition ?

Dans le cadre d’une proposition de crédit, toute institution de financement doit remettre au moins deux documents à l’emprunteur pendant la phase précontractuelle : le fiche de dialogue et le tableau d’amortissement. Ces documents permettent au candidat à l’emprunt de bien saisir l’offre de prêt. Le tableau d’amortissement, comme son nom l’indique est un tableau qui retrace les données comptables relatives au prêt proposé par le prêteur. Cette obligation de donner cette information est stipulée par l’article L.312-8 du Code de la consommation. Explications.

Avant de passer en revue le contenu de ce tableau d’amortissement de crédit, commençons d’abord par définir ce qu’on appelle par amortissement d’un emprunt. Ce terme se réfère au capital remboursé à chaque paiement du prêt (par exemple à chaque mois). Donc la durée de cet amortissement varie en fonction du montant demandé par l’emprunteur. Pour un équipement électroménager, elle peut se faire sur 5 ans, alors que pour un emprunt immobilier, la résidence s’amortira le plus souvent dans plus de 15 ans. Le paiement de cet amortissement se fait en même temps que celui des intérêts à payer selon la périodicité convenue entre l’emprunteur et l’établissement de prêt. Le versement du capital + l’intérêt est désigné sous le nom d’annuité. Celle-ci peut être versée à chaque mois, à chaque trois mois, six mois ou par an. L’amortissement peut se faire d’une façon constante ou in fine. Dans le premier cas, le montant des annuités versé est décroissant au fur et à mesure que les intérêts à payer baissent. Il existe également l’amortissement par annuité constante où le capital à rembourser augmente dans les mêmes proportions que l’emprunteur a payées auparavant. Et pour ce qui en est de l’amortissement in fine, le débiteur règle les intérêts pendant le prêt et à son échéance, il fait le remboursement du capital.

Ce support de remboursement de crédit est un document comptable que tout organisme de crédit doit fournir au candidat à l’emprunt. L’établissement en question doit présenter ce tableau pendant la phase d’entretien entre son représentant et l’emprunteur, donc avant la signature du contrat de prêt. Ce document fait voir toutes les informations nécessaires concernant le prêt immobilier au client. Notons que la connaissance de ces données comptables est notamment importante pour le crédit immobilier vu qu’un montant conséquent est en jeu. Chaque emprunteur a un tableau d’amortissement relatif à son prêt. Cette disposition est obligatoire pour le prêt à taux fixe, mais elle n’est pas exigée pour le crédit à taux variable. Le contenu de ce document dépend du montant du crédit immobilier sollicité, de la durée du remboursement du prêt, du montant de mensualité que l’emprunteur peut payer etc. A noter qu’il existe en ligne des outils qui permettent de simuler ce tableau d’amortissement.
Ce tableau inclut les éléments suivants : le montant total du crédit ou du prêt, la durée du remboursement, le montant des mensualités, le taux nominal accordé par l’organisme de prêt, les intérêts (par mois en général), le montant total du crédit, le coût de l’assurance, le montant du capital à payer après chaque échéance, le capital déjà remboursé etc.

L’échéancier ou le tableau d’amortissement permet à l’emprunteur de savoir la part du montant emprunté remboursé à une échéance et de connaître le coût global du prêt. En pratique, la proposition de prêt comprendra le plus souvent un plan de remboursement provisoire car les dates précises où le fond sera débloqué ne seront pas encore connues. L’emprunteur recevra un tableau d’amortissement définitif quand les dates seront définies. Dans les outils de simulation de banques en ligne, on peut retrouver plusieurs présentations de l’échéancier. On peut trouver par exemple une présentation avec 6 colonnes comportant le numéro de période, le capital restant dû, les intérêts, le principal (ou le capital remboursé), l’assurance et la mensualité. Sous cette forme, le plan de remboursement fait savoir le capital restant dû avant le paiement de mensualité. Il y a également une présentation avec 6 colonnes aussi comprenant le numéro d’échéance, l’intérêt, le principal (ou le capital remboursé), l’assurance, la mensualité et le capital restant dû. Dans ce type de tableau d’amortissement, le capital restant dû est celui qui est après le remboursement de l’échéance. Les autres présentations de l’échéancier reprennent ces deux présentations mais avec plus ou moins de nombre de colonnes et un ordre différent de colonnes. Pour le crédit immobilier par exemple, il y a la fiche d’information standardisée européenne des crédits immobiliers (Fise). Sur cette fiche, des informations telles que le montant du versement, le montant des intérêts, le montant du capital, le coût des autres frais, le capital à payer après le versement, doivent y figurer. Ce plan de remboursement de la Fise doit aussi avoir une ligne de sous-total par année, et une ligne en fin du tableau qui montre le coût total du crédit. Dans le cas d’un prêt immobilier, à titre d’exemple, l’emprunteur peut avoir un tableur à 6 colonnes avec la première colonne qui indique le nombre de mois de remboursement (ou le numéro), la deuxième colonne qui indique toujours les intérêts perçus par l’établissement prêteur, la troisième colonne qui est réservée à la part du capital remboursé par mois, la quatrième colonne pour l’assurance-crédit, la cinquième colonne qui comprend l’addition du capital amorti avec l’assurance et les intérêts. Et enfin la dernière colonne qui est réservée au montant du capital restant dû après chaque paiement de mensualité. Ce type d’échéancier immobilier au correspond à la deuxième présentation qui fait savoir le capital restant dû après le paiement de l’échéance.

Bien avant de faire une demande de crédit immobilier par exemple, un candidat à l’emprunt peut faire une simulation de tableau d’amortissement de son projet. Pour ce, il doit connaître évidemment le montant du capital à emprunter, la durée du prêt, le taux annuel du crédit, le début du crédit ainsi que l’assurance mensuelle. Pour avoir un taux et une assurance crédit avantageux, il est conseillé de faire une simulation de diverses offres des organismes de crédit en ligne. Cette simulation aide l’emprunteur à visualiser le remboursement du capital et d’évaluer en même temps sa capacité de remboursement et le coût global du crédit. Cela lui permet aussi de faire la mise en concurrence des offres du crédit du banquier avec celle d’un autre. Cette comparaison s’avère nécessaire car cela permet de bénéficier d’une importante marge bénéficiaire si on déniche le taux d’intérêt et l’assurance le plus bas. Ainsi, le banquier présente le tableau d’amortissement à l’emprunteur afin que ce dernier puisse avoir une meilleure visibilité financière de son projet.

Le tableau d’amortissement fait état du remboursement progressif du capital emprunté à chaque échéance. Il montre également le montant des intérêts calculé, le capital restant dû, le montant des assurances, la mensualité à payer et le numéro de période. L’organisme de crédit est dans l’obligation de fournir cet échéancier à un candidat à l’emprunt avant la phase de signature du contrat. Cela afin que le porteur du projet puisse évaluer sa solvabilité en fonction de sa capacité financière.

Retour