Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Bénéficier d’une trésorerie supplémentaire avec votre deuxième rachat de crédit pour propriétaire

L’emprunteur propriétaire dispose d’une certaine prérogative lorsqu’il fait la demande d’une trésorerie supplémentaire incluse dans sa demande de 2ème rachat de crédit. Il y a quand même les minimums à savoir pour réussir un rachat de crédit avec une demande de trésorerie, surtout pour propriétaire.

L’emprunteur doit savoir qu’un rachat de crédit représente un moyen de fusionner en un seul et unique tous les crédits en cours, par exemple le crédit auto, le crédit travaux, les divers crédits à la consommation, le crédit immobilier et éventuellement les dettes dans les magasins et chez les autres fournisseurs de biens et services.

Il doit être conscient qu’un rachat de crédit représente de multiples avantages, à savoir la diminution de la mensualité globale de ses crédits, le paiement d’une seule mensualité à un seul interlocuteur et certainement la possibilité de demander une trésorerie supplémentaire avec le rachat de crédit.

L’emprunteur doit connaître que les rachats de crédits sont normalement proposés par des banques spécialisées et non par n’importe quel établissement financier. Pour trouver la meilleure banque spécialisée en rachat de crédit, le courtier est le mieux placé pour guider l’emprunteur dans toutes les démarches. Le courtier spécialiste en rachat de crédit aide l’emprunteur à monter son dossier et à le présenter à une banque la plus adéquate. Le courtier a pour rôle de comparer les taux entre les organismes prêteurs et trouver pour l’emprunteur celui qui propose le taux le plus bas.

Le rachat de crédit permet de réduire les mensualités, mais la durée de remboursement s’allonge, et logiquement le coût global du nouveau crédit devient plus important, sauf que le budget de l’emprunteur est allégé et le surendettement est évité. L’emprunteur peut demander un deuxième, un troisième ou un énième rachat de crédit, sous certaines conditions.

Un deuxième rachat de crédit est un nouveau rachat de crédit réalisé par un emprunteur qui a déjà souscrit un rachat de crédit. Tel qu’il est mentionné supra, le rachat de crédit est destiné à regrouper l’ensemble des crédits en cours, y compris le premier rachat de crédit pour avoir de nouveau un seul et unique crédit dont le créancier est une seule banque ou un organisme de financement.

Le deuxième rachat de crédit permet alors de rendre moins contraignant le paiement des mensualités. Au passage, le rachat de crédit permet de réduire le taux d’endettement, de rehausser la capacité d’emprunt et par voie de conséquence, l’emprunteur est tenté à souscrire de nouveaux crédits à la consommation qui ne demandent pas de garantie hypothécaire. Ce comportement est à l’origine de la demande d’un deuxième rachat de crédit avec lequel l’emprunteur peut bénéficier d’un taux d’emprunt plus profitable.

Si deuxième rachat de crédit est réussi, l’emprunteur retrouve l’équilibre budgétaire, car l’unique crédit doit être en adéquation avec sa situation, notamment en qui concerne son patrimoine. Le deuxième rachat de crédit lui permet encore d’associer une demande de trésorerie complémentaire.

En tant que propriétaire, qui a la possibilité de mettre en hypothèque son bien immobilier, la demande de 2ème rachat de crédit ne pose pas trop de contraintes, même si l’emprunteur adjoint une demande de trésorerie supplémentaire. L’emprunteur doit avoir certainement un objectif fixé pour la trésorerie. Cependant, le deuxième rachat de crédit avec une trésorerie complémentaire ne doit pas excéder le pouvoir de remboursement.

En effet, la trésorerie supplémentaire est une somme intégrée dans la totalité du 2ème rachat de crédit. La trésorerie ne comporte donc pas un emprunt à part. Le montant alloué à cette trésorerie est fixé en prenant en compte les besoins de l’emprunteur propriétaire dans le but de contrôler la capacité d’emprunt, la capacité de remboursement et le reste à vivre convenable. En aucun cas, la banque n’accepte pas la demande de trésorerie supplémentaire si le montant entraîne la situation de surendettement pour l’emprunteur. A noter que pour un emprunteur propriétaire, la trésorerie supplémentaire peut être une somme colossale, compte tenu de la valeur de son bien immobilier, du fait également que la somme est comprise entre 10% et 15% de sa dette globale, lorsqu’on fait le calcul du 2ème rachat de crédit.

Retour