Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Comment calculer la mensualité d’un crédit immobilier ?

Devenir propriétaire est le rêve de nombreux Français. Or, c’est un rêve qui implique de prévoir les coûts, ainsi que les actions à mettre en place pour réunir la somme et le matériel nécessaire à la réalisation de ce projet. La majorité des foyers fait appel au crédit immobilier pour la partie financière. Il faut donc calculer ce que cette opération va effectivement coûter au final. Le TAEG ou le taux annuel effectif global, la durée du remboursement, la mensualité, la durée du remboursement, les pénalités de remboursement anticipé sont autant des critères à prendre en compte. Les critères les plus importants sont certes le taux d’intérêt et la durée du prêt. Mais il faut également connaître le montant mensuel à payer d’un crédit immobilier. Suivez notre guide pour apprendre comment on fait le calcul des sommes versées chaque mois lors du remboursement d’un crédit.

D’abord, nous attirons votre attention sur le fait qu’il est prudent de ne s’inscrire qu’à un prêt immobilier à taux fixe. L’avantage de ce type de prêt, c’est que vous connaissez d’avance les mensualités à payer de votre crédit. Et vous connaissez également au préalable le coût total du crédit. Pour calculer un crédit, il existe quelques termes que nous allons expliquer ci-après leur signification :

  • Montant du prêt : le montant du capital que vous avez emprunté
  • La durée : la durée en année ou en mois pendant laquelle l’emprunteur devra faire le paiement du crédit.
  • Le taux effectif global (TEG) qui prend compte l’ensemble des frais annexes du prêt. Il intègre le taux d’intérêt nominal, les frais de dossiers, les assurances de décès et d’invalidité, les frais de garantie du prêt et les commissions du courtier. Les assurances facultatives et les frais de notaire ne sont pas compris dans ce TEG.
  • Le coût du crédit : c’est le total de l’argent que vous aurez à rembourser en plus du capital.

Pour calculer la mensualité d’un prêt immobilier à taux fixe, on peut se servir de cette formule.
-le montant emprunté : c
-la mensualité : m
-le nombre de mensualité à payer ou la durée des mois à payer le crédit : n
-le taux effectif annuel : t
En application de cette formule, pour un emprunteur qui a souscrit un crédit de200 000 euros, au taux annuel global de 4,5% sur une durée de 420 mois, il aurait donc à payer 1265 euros environ par mois. Si vous n’avez pas le courage de vous appliquer à cette formule, il vaut mieux recourir aux simulateurs de crédits sur internet.

Par ailleurs, il existe des calculateurs en ligne qui permettent de calculer rapidement la mensualité dans un emprunt immobilier ou d’un prêt à la consommation. Bon nombre d’établissements de prêts proposent ces outils de simulation. Cela permet d’avoir un aperçu rapide de la mensualité et de la durée du prêt afin de s’assurer que vous n’avez pas fait une mauvaise décision. Il est même conseillé d’utiliser plusieurs comparateurs pour obtenir un résultat approximatif de ce que vous devez payer chaque mois. L’utilisation de ces outils est simple et gratuite. Il suffit de saisir les données exactes comme le montant que vous pensez emprunter, la durée pendant laquelle vous souhaitez faire le remboursement. Concrètement, la mensualité inclue un montant du capital emprunté, une partie des intérêts et une partie des primes d’assurances. A noter que la mensualité d’un prêt ne doit pas excéder 33 % de vos ressources mensuelles. Cette règle de taux d’endettement minimal est applicable dans l’ensemble des établissements de prêt, notamment les institutions bancaires. Plus la mensualité est faible, plus le coût s’étalera longuement. Et plus le coût total du crédit revient cher à l’emprunteur. Par contre, si vous préférez une mensualité élevée, dès qu’il y a des aléas de la vie tels que le décès, les affections à longue durée, le divorce ou la perte d’emploi, des problèmes de remboursement de mensualités pourraient survenir. Avec deux impayés, il y aurait risque de fichage bancaire. Le choix de la mensualité approprié est donc un point important lors de la souscription d’un prêt immobilier. Utiliser un outil numérique pour procéder à ce calcul en ligne est donc recommandé pour déterminer efficacement les coûts.

En général, les institutions bancaires proposent la simulation de crédit avec des logiciels. Ces applications intègrent des formules mathématiques plus ou moins complexes qui permettent à l’utilisateur d’avoir rapidement le résultat. En effet, en faisant quelques clics et en remplissant les champs, la plupart des calculateurs présentent la mensualité approximative relative au montant d’un capital emprunté. Il suffit de taper « outil de simulation de mensualité de crédit » sur la barre de navigation et vous accédez à des résultats proposant ces calculateurs. Vous devez seulement connaître le montant du prêt, le taux et le nombre de mois à faire le remboursement. Certains calculateurs demandent également les frais d’assurances et les frais de dossier.
Vous pouvez aussi noter que dans le tableau d’amortissement envoyé par les simulateurs, le montant des intérêts diminue au fur et à mesure que vous faites le remboursement. Mais l’affirmation selon laquelle un emprunteur ne paie que les intérêts au début du prêt n’est pas vraie. Le montant des intérêts à payer par le débiteur varie en fonction du reste du montant du crédit qu’il aurait à rembourser. Le montant d’intérêt est toujours le même dans les mensualités. Ainsi, pour un capital restant à rembourser sur un prêt immobilier de 70 000 euros à 4%, l’emprunteur aura toujours à rembourser 2800 euros tout au long du crédit. Si la calculette ne demande pas de saisir un taux d’assurance, elle pourrait intégrer un taux moyen de 0,36% dans son calcul.

Comme on l’a déjà expliqué plus haut, le calcul de la mensualité d’un prêt à taux fixe aide à déterminer le montant à prélever au débiteur pour le remboursement de son prêt. Pour un emprunteur qui dispose d’une rentrée d’argent conséquente, il pourrait se passer de cette étape. Mais si son budget est assez serré, il est conseillé de servir des outils de calculateurs en ligne. Ce qu’il faut retenir dans un prêt immobilier, c’est l’influence de la durée du remboursement sur le montant à payer chaque mois. Plus le crédit s’étale dans la durée, plus le montant à payer chaque mois par l’emprunteur baisse et par contre, plus le coût total du crédit augmente. Le taux d’intérêt a également un impact sur les mensualités à payer. L’évaluation de la mensualité et de sa capacité d’emprunt est donc nécessaire avant la conclusion d’un contrat de prêt immobilier.

En bref, la mensualité à payer, le taux d’intérêt et la durée du remboursement du prêt sont des éléments à tenir compte dans une souscription à un prêt immobilier. Plusieurs comparateurs en ligne proposent des outils permettant de mettre en concurrence le taux d’intérêt des établissements de prêts. Des calculatrices en ligne permettent également d’effectuer un calcul sur le montant de dette à rembourser chaque mois. Avant de s’endetter, cette étape de comparaison de taux et de durée de remboursement ainsi que la mensualité à payer est importante.

Face à un changement de la situation comme le licenciement ou la mort de son partenaire pacs ou son conjoint, un emprunteur pourrait avoir des difficultés à rembourser ses mensualités du crédit immobilier. Dans ce cas, afin d’éviter les mesures bancaires comme la saisie-vente de leur patrimoine, il doit réagir au plus vite en cherchant une solution comme la négociation du prêt ou le rachat de crédit. La première solution pourrait alléger le montant de la charge mensuelle et réviser le taux à la baisse mais l’établissement bancaire n’est pas contraint d’accepter la demande surtout que cela signifie une baisse de ses intérêts. De plus, si l’emprunteur a d’autres dettes bancaires, cela ne permet pas de souffler un peu car ses dettes sont toujours lourdes. Par contre, le rachat de crédit immobilier pourrait être l’alternative idéale pour redonner de l’air dans sa finance si on a des prêts bancaires en cours. Il en faut au moins deux dont l’un le crédit immobilier. Ce montage fait bénéficier au souscripteur d’une réduction significative de sa nouvelle mensualité et d’un allongement de la durée du nouveau prêt. Pour permettre ce plan de remboursement, l’organisme financier ou l’établissement bancaire rachète les emprunts en cours de l’emprunteur tout en renégociant le taux. Le taux ainsi que le montant de la mensualité vont jouer sur le coût total de l’opération.
Pour savoir son éligibilité à ce montage, il est recommandé de faire une simulation gratuite. Cette démarche sans engagement permet au candidat au rachat de savoir si le plan de refinancement soit adéquat soit compromettant pour son budget et s’il peut prétendre à ce rachat. Pour ce faire, il n’aura pas besoin de se déplacer. Il lui suffit de recourir au simulateur en haut de ce site. Après avoir rempli soigneusement le formulaire, il peut recevoir un avis positif ou négatif de son projet ainsi qu’une offre de regroupement adaptée à sa situation financière en cas de réponse favorable.

Autres posts sur le sujet du calcul des mensualités de rachat de crédit pouvant vous informer :

Rachat crédit sur 15 ans sans hypothèque comment faire ?
Rachat de crédit conso sur 15 ans est ce possible ?
Rachat de crédit sur 20 ans locataire est ce possible ?
Rachat de crédit sur 10 ans 120 mois est ce possible ?
Rachat de crédit sur 12 ans et 15 ans est-ce possible ?
Comment bénéficier d’un 2ème rachat de crédit consommation plus trésorerie sur 8, 10, 12 ans ?
Rachat de crédit consommation sur 20 ans : est-ce possible ?

Retour