Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Comment déterminer le taux d’intérêt d’un rachat de crédit conso de 15 ans ?

Un rachat de crédit conso permet de faire racheter plusieurs crédits et dettes et de les rassembler en un seul et nouveau crédit. Le nouveau crédit est basé sur une nouvelle durée (dans cet exemple on parle de 15 ans) et sur un nouveau taux. Ce réajustement bancaire prend en compte la situation du ménage, ses crédits en cours et surtout sa capacité de remboursement. Pour réussir avec succès le rachat de crédits conso sur 15 ans, il faut répondre aux critères d’éligibilité énoncés par les établissements de financement.

Malgré cette liste de crédits conso acceptables, un emprunteur n’est pas sollicité de contracter autant de crédits à la consommation. Les crédits à la consommation pouvant être regroupés sont :

  • les crédits personnels, y compris les crédits affectés types travaux ;
  • les crédits auto ;
  • les crédits renouvelables ou crédit revolving ;
  • le leasing ou LOA (location avec option d’achat, sauf la première année, pour laquelle on peut proposer le rachat du véhicule au tarif prévu dans le contrat de LOA) ;
  • une trésorerie complémentaire à inclure dans le rachat de crédit afin de financer un nouveau projet tel que l’achat de véhicule ou la réalisation des travaux de rénovation du logement, etc.
  • les dettes personnelles qui peuvent inclure les retards d’impôts, les retards de loyers, les charges copropriétés, les dettes familiales, les pensions alimentaires, le prêt employeur, les dettes d’huissier, des factures impayées, etc.

Les paramètres les plus importants pour déterminer le taux d’intérêt d’un rachat de crédit conso sont : le taux d’endettement de l’emprunteur, son niveau de revenu, ses antécédents bancaires et aussi la durée d’étalement des remboursements du nouveau crédit.

Dès la réception de la demande de rachat de crédit conso, l’établissement bancaire procède à l’analyse en profondeur du taux d’endettement de l’emprunteur. Ce taux d’endettement concerne, en effet, le rapport entre le montant total des emprunts et les revenus mensuels. La solvabilité de l’emprunteur doit être assurée par la proportion des mensualités inférieure à 30% des revenus, 35% max.

A noter que les sources de revenus doivent être stables, et simultanément, il faut avoir un passé bancaire infaillible durant les derniers mois avant la demande de rachat de crédit conso. C’est d’ailleurs un critère qui permet à la banque de déterminer le taux d’intérêt à appliquer.

En outre, le taux du rachat de crédit est également un critère important pour calculer le taux d’intérêt. Les deux taux qui sont utilisés sont généralement le taux nominal et le taux annuel effectif global ou TAEG. Ce TAEG correspond au montant global du rachat de crédit comprenant les frais de dossier, le montant de l’assurance et également le taux nominal qui concerne plutôt le taux d’intérêt de l’emprunt. Pour trouver le meilleur taux, le simulateur est le meilleur instrument mis à disposition de l’emprunteur.

En général, sur le marché, si le regroupement concerne uniquement des prêts à la consommation, la durée de 12 ans peut convenir, sous réserve que cela permet à l’emprunteur de gagner en pouvoir d’achat sans être soumis à un taux d’intérêt élevé. Cependant, le rachat de crédit conso sur 15 ans s’adresse essentiellement aux propriétaires qui souhaitent regrouper leurs crédits à la consommation avec leur prêt immobilier dans le but de retrouver leur pouvoir d’achat ou d’obtenir une trésorerie complémentaire.

D’autres cas peuvent amener un emprunteur à réaliser uniquement un rachat de crédit à la consommation sur 15 ans sans prêt immobilier, à savoir entre autres :

  • pour solder des dettes,
  • pour recouvrir un compte courant débiteur,
  • pour faire face à un dépassement d’autorisation de découvert,
  • pour obtenir une trésorerie complémentaire pour réaliser un projet sans avoir à contracter un autre crédit…

A noter que le taux d’intérêt moyen pour un crédit sur 15 ans varie selon les banques de 0.97 % à 1.45%. Ce sont des chiffres au mois de février 2018 et comparés au mois de mai 2021, dont les taux tournent généralement entre 4,80 et 5,5 % selon les cas. Contrairement aux taux de rachat de crédit immobilier qui sont en baisse depuis les 5 dernières années, les taux de rachat de crédit conso fluctuent selon les circonstances. A cet effet, pour faire une demande de rachat de crédit conso bénéfique, l’emprunteur doit s’adresser à un courtier spécialisé. Sinon, il peut remplir un formulaire en ligne, rapide et gratuit, pour comprendre la situation qui prévaut, car 15 ans d’engagement est relativement long.

Retour