Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Comment faire pour bénéficier du meilleur taux pour un prêt hypothécaire ?

À chacun ses manières d’augmenter ses chances pour obtenir un crédit à la consommation. Pour certains, mettre en gage leur bien est la meilleure solution pour séduire les banques et les inciter, par la même occasion, à proposer un meilleur taux. De plus en plus d’investisseurs se lancent désormais dans ce que les experts appellent un « prêt hypothécaire ». Avant de suivre cet exemple, voici quelques bons à savoir en la matière.

Pour commencer, vous devez savoir que le prêt hypothécaire ne s’adresse pas à tout le monde. En effet, il faut être propriétaire pour pouvoir proposer un bien immobilier en gage. On parle de crédit hypothécaire quand, en guise de garantie réelle, vous pouvez proposer un ou plusieurs patrimoines immobiliers. C’est le genre de crédit qui peut être affecté à un projet précis ou non. Dans un cas, vous faites une demande de prêt affecté et dans le second un crédit personnel. L’hypothèque ne change pas les normes de souscription aux différentes prestations bancaires.

Attention toutefois, c’est un crédit à risque. En effet, le non-respect des mensualités peut entrainer la perte de votre propriété. Et quand bien même vous respectez vos engagements jusqu’à la fin, le prêt hypothécaire peut être assez couteux. Vous devez encore payer les frais de lever d’hypothèque, etc.

Convaincu tout de même de vous lancer dans un prêt hypothécaire, voici comment procéder. Pour commencer, vous devez faire une simulation et une comparaison des offres des banques. Certes, la garantie réelle vous fera profiter d’un taux favorable. Pourtant, certaines banques sont toujours plus conciliantes que d’autres.

Parmi les documents dont vous pourriez avoir besoin pour l’établissement de la demande, vous aurez besoin d’une copie de votre acte de propriété et d’un certificat de non-gage sur les biens touchés par l’hypothèque. À cela s’ajoutent aussi les documents classiques pour justifier une demande de crédit : les justificatifs d’utilisation de l’emprunt s’il s’agit d’un crédit affecté, les pièces d’identité, un RIB, les derniers avis d’imposition, les dernières fiches de paie, etc.

Il convient également de noter que la présence d’une hypothèque ne vous dispensera pas d’une assurance emprunteur. Celle-ci reste obligatoire. Désormais, vous pouvez la souscrire auprès de la banque comme des entreprises d’assurance classique, de quoi réduire le TAEG de votre crédit de manière considérable.

Pour profiter d’un meilleur taux et minimiser les risques de votre crédit à la consommation sur votre bien en hypothèque, il est effectivement possible de demander un rachat de prêt hypothécaire. Vous n’avez pas à domicilier vos comptes dans la nouvelle banque pour ce faire. Il s’agit simplement de transférer votre garantie réelle au profit d’une nouvelle banque où vous allez verser désormais vos mensualités.

Attention toutefois, l’établissement d’un rachat de crédit hypothécaire peut être un peu plus compliqué. Dans le capital à demander à votre nouvelle banque notamment, vous allez devoir compter le reste de la dette due, les pénalités de remboursement anticipé et les frais liés au transfert de l’hypothèque d’une banque à une autre. On ne saurait que trop vous recommander de passer en amont par une simulation de rachat de crédit avant de vous lancer. Cela vous permettra de connaitre les conditions idéales de remboursement. L’objectif dans un rachat de crédit hypothécaire reste le même : vous aider à avoir une situation financière stable en réduisant vos charges.

Retour