Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Rachat de crédit meilleurs taux : banque BCP Paris

Cette banque ayant le statut juridique de société par actions simplifiées appartient à la Caisse d’épargne et à Millenium bcp. La structure créée en 2001 a un effectif de 511 collaborateurs. Son secteur d’activités s’articule autour de financement de prêts à la consommation, crédits perso, prêt immobilier, trésorerie. Elle propose également des solutions d’assurance et d’épargne. En revanche, elle ne commercialise pas de rachat de crédit. Cette banque affiche un résultat net de 18 millions d’euros en 2018

Cette banque a vu le jour en 2001. Elle est issue de la fusion des filiales françaises des anciennes sociétés financières portugaises. La Caisse d’épargne d’Ile-de-France entre dans son capital en 2006. Jusqu’à ce jour, elle y reste et détient 80,1 % de son capital contre 19,9 % pour le Millenium bcp. En 2010, la BCP a fait l’acquisition de 5 agences du réseau commercial de la « BPN ». Actuellement, cette banque possède une cinquantaine d’agences dont 39 à Paris, 15 en provinces et une agence sur internet lancée depuis 2013. A noter que la BCP ne commercialise pas de solution de rachat de crédit. Les intéressés peuvent se tourner vers la solution de regroupement de dettes de la société-mère Caisse d’épargne.

Ce montage financier permet de consolider ses dettes et ses prêts en un seul dossier unique de prêt. La Caisse d’épargne fait partie des banques proposant cette solution de refinancement. L’offre de rachat de la CE permet d’avoir un seul prêt avec un taux fixe d’un montant jusqu’à 50 000 euros. Il s’agit donc d’un rachat de crédit à la consommation. Ce montant sera à rembourser sur une durée de 4 à 120 mois. Le site de la Caisse d’épargne ne propose pas de simulation du coût du rachat. Pour avoir des informations sur ce crédit, il faut contacter donc un conseiller auprès d’une agence.

Si le candidat au rachat a un montant de dettes avec un prêt immobilier jusqu’à 200 000 euros, il peut soit contacter les organismes bancaires de rachat soit recourir à un courtier. La solution à préconiser dépend de sa situation financière et ses attentes. Si son taux d’endettement ne dépasse pas encore 33 % mais un aléa de la vie passager a déstabiliser son budget, il peut ne pas faire appel à un intermédiaire en opération bancaires de rachat de crédit. En revanche, s’il a un dossier difficile (taux d’endettement dépassant le seuil, reste à vivre insuffisant, incidents bancaires, fichage bancaire…), le recours à un courtier est fortement à préconiser. Ce professionnel peut décrocher un contrat de rachat à taux avantageux et à coût maîtrisé en fonction de son profil emprunteur.

Dans tous les cas, il lui est recommandé de passer par un simulateur. Cet outil présent sur ce site lui permet d’obtenir les informations nécessaires concernant la mise en place de ce montage financier. En simulant son rachat, il obtiendra par exemple des détails comme le montant de la mensualité future qu’il aurait à payer, le coût total du rachat, le taux d’intérêt, la durée de l’amortissement de la nouvelle dette etc. La simulation gratuite ne l’engage pas. De même, s’il fait appel à un courtier, ce dernier peut monter son dossier, chercher le contrat le plus avantageux en fonction de sa situation financière, négocier son taux d’intérêt etc, mais il n’est pas obligé de signer l’offre de prêt s’il ne la trouve pas satisfaisante. Il est donc dans l’intérêt d’un emprunteur de passer par un simulateur de rachat avant la demande de ce refinancement.

L’opération de regroupement de dettes est un montage assez complexe car il tient compte de différents paramètres comme le taux d’intérêt, les frais de dossier, l’assurance-emprunteur, les indemnités de remboursement anticipé, les frais du courtage si l’emprunteur recourt à ce professionnel. Tous ces éléments doivent être renégociés afin de faire baisser le montant de cette opération. Un emprunteur peut déposer des dossiers auprès des établissements financiers proposant cette opération, négocier ces éléments et défendre lui-même son projet. Mais avant cela, il doit toujours avoir une première idée du coût de ce refinancement, du taux d’intérêt auquel il peut prétendre, du montant de la mensualité diminuée, du coût total et de la durée de cette opération. Ces informations l’aident dans la négociation des éléments de ce montage plus tard.
En fait, la simulation est comme la demande de devis lors d’une recherche pour une prestation de services. Cette démarche est toujours gratuite et libre de tout engagement. Le simulateur en haut de ce site est dédié à cette tâche. Pour l’utiliser, le candidat au rachat aurait à saisir les données demandées sur sa situation de logement (propriétaire, en location ou hébergé par un membre de famille ou son patron), ses dettes (nombre et montant), le capital restant à rembourser, ses ressources financières et charges par mois ainsi que la trésorerie qu’il souhaite demander. Le remplissage de ce formulaire se fait en 2 mn chrono. A l’issue de cette démarche gratuite, il saura son taux d’endettement et son éligibilité ou non à ce refinancement ainsi que les conditions d’octroi des banques. Il peut aussi obtenir une ou plusieurs offres de rachat de prêt renégociées si son projet est faisable. En bref, le simulateur aide à la fois le souscripteur et le futur créancier à avoir une idée plus précise des conditions de ce refinancement.

Retour