Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Comment obtenir un rachat de crédit inscrit Banque de France FICP ?

Le FICP recense tout incident de remboursement de crédits accordés à des personnes physiques. Les incidents sont déclarés par des établissements de crédit habilités à délivrer des crédits. Ce sont, entre autres, les banques, les sociétés de crédit, les associations attribuant des microcrédits. Ensuite, le FICP fait le recensement des mesures prises dans le cadre d’une procédure de surendettement. Il englobe les plans conventionnels de redressement, les mesures imposées ou recommandées, les procédures de rétablissement personnel. Bien entendu, il est inutile de préciser que suivre les recommandations effectuées par l’organisme bancaire est nécessaire pour effacer l’inscription à ce fichier.

Une personne pouvant être inscrite au FICP est d’abord celle qui est en retard dans le remboursement d’un crédit accordé pour des besoins non professionnels. L’inscription est faite à l’initiative de l’établissement de crédit auprès de laquelle la personne en question a souscrit le crédit. Il déclarera à la Banque de France l’incident de remboursement d’un crédit ou d’un découvert. L’inscription est pour une durée de 5 ans. C’est à cet établissement de vous avertir. Dès réception de cet avertissement, vous disposez d’un délai de 30 jours pour régulariser ou pour trouver un accord. Passé ce délai, l’établissement va donc demander à la Banque de France votre inscription au FICP. Dès que le problème est régularisé auprès de l’établissement, il va demander à la même banque de procéder à la radiation du FICP. C’est la procédure de défichage .

Au cas où la personne inscrite a saisi la Commission de surendettement, la durée de l’inscription dépend d’un certain nombre de critères. Pendant toute la période de traitement du dossier de la personne, l’inscription reste maintenue. Une fois que la Commission a fini de traiter le dossier, la durée de l’inscription dépend du type de mesures bénéficiées par l’intéressé. Ainsi, la durée d’inscription pour une mesure hors période d’instruction est de 7 ans maximum. Il reste possible d’être désinscrit de ce fichier, sous couvert de répondre à certaines exigences, selon les cas.

L’inscription ne constitue pas légalement une interdiction de crédit. Seuls les établissements de crédit sont les seuls juges au vu de l’ensemble des éléments d’un dossier pour octroyer ou non un crédit. L’inscription n’est qu’un élément parmi tant d’autres. Le rachat de crédit est cependant possible dans certains cas uniques. Tout d’abord, l’emprunteur doit être propriétaire et il s’agit d’un crédit hypothécaire. Ensuite, il faut que le ratio soit beaucoup plus faible et des taux de rachat de crédit plus élevés. Évidemment, la durée du prêt sera plus courte. Ainsi, face à de telles conditions, l’accès à un rachat de crédits est plutôt restreint.

Les procédures de rachat de crédit FICP sont identiques à une opération de rachat de crédit classique. En effet, le principe est le même. Il s’agit de regrouper différents crédits en un seul afin de réduire le montant des mensualités pour alléger le budget du souscripteur. Une personne fichée a le choix de mettre en place une demande de crédit FICP afin de dégager de la trésorerie. Il se peut aussi qu’elle veuille juste sortir du fichage. Ainsi, elle est propriétaire ou accédant à la propriété. En levant l’inscription, elle retrouve son équilibre financier et automatiquement sa capacité d’emprunt.

Pour accéder à un rachat tout en étant fiché FICP, l’emprunteur aura surtout à se constituer un bon dossier. Il doit inclure un plan de remboursement, du moins pour les impayés qui ont entraîné le fichage. De plus, il doit également remplir quelques conditions. Le plus important est un taux d’endettement supérieur à 50% de ses propres revenus. Dès fois, il peut être ramené à 40%. Cependant, certains établissements prêteurs exigent impérativement le statut de propriétaire, avec l’assurance de revenus hypothécaires restant en dessous des 70% de la valeur du bien à l’issue de la restructuration des crédits.

Il est à préciser qu’une fois on est fiché FICP, cela implique automatiquement la suppression de l’option « découvert ». Face à une telle situation, il ne reste plus que la restructuration de dettes pour FICP. Si elle aboutit, il en découle un nouveau crédit à mensualités allégées et une durée de remboursement bien étalée. Il permet donc de rembourser le capital restant dû sur l’ensemble des anciens crédits cela, en vue d’une levée de fichage FICP.

Toujours dans le cas d’une réponse positive, l’emprunteur peut également dégager une trésorerie pour financer un nouveau projet particulier. À cet effet, il bénéficie d’une gestion simplifiée de son budget. Toutefois, un seul faux pas au niveau de la gestion peut rapidement aboutir au découvert. Lors de la demande de rachat de crédits, il est possible de demander une trésorerie afin de rembourser les dettes en cours et de se déficher de la Banque de France. Pour un propriétaire, le regroupement peut prendre la forme d’un rachat de crédit hypothécaire immobilier.

Dans la pratique, le regroupement de dettes FICP se déroule en plusieurs étapes. Celles-ci débutent par un premier entretien avec un conseiller. Il recense les informations nécessaires à la formalisation de la demande du requérant. Cet entretien est gratuit et sans engagement.

Ensuite, l’emprunteur sera informé des offres adaptées à sa situation. Il doit faire son choix si le conseiller arrive à lui trouver quelques offres particulières. Puis, il envoie son dossier complet. Celui-ci comprend des formulaires à télécharger sur le site Web de l’organisme prêteur. Quant à l’étude de chaque dossier, elle est assurée par des analystes dédiés. Puis, il sera transféré à divers partenaires bancaires. La liste des meilleures offres reçues sera par la suite communiquée à l’emprunteur. Il dispose d’un délai légal pour étudier les offres. Il peut être assisté à cet effet par un expert ou un connaisseur.

L’avantage capital est la levée du fichage FICP. Effectivement, elle permet de dégager des fonds afin de régler les impayés. Il en est de même pour le capital restant dû des crédits actuels. En, le rachat de crédits offre une opportunité de bénéficier d’une baisse de mensualités, d’augmenter son pouvoir d’achat au quotidien. Il est possible de continuer avec l’obtention d’une trésorerie pour améliorer sa qualité de vie par de nouveaux achats. Ensuite, pour le regroupement de crédits FICP le diagnostic est gratuit. Il est assuré par un expert financier. Son objectif est de trouver la meilleure solution financière adaptée au dossier de l’emprunteur.

Quant aux inconvénients, un emprunteur fiché au FICP doit recourir aux services d’un courtier ou d’un IOB pour l’obtention du rachat de crédits. C’est déjà un inconvénient jugé majeur, car les taux d’intérêt appliqués sont loin d’être attractifs. En parallèle, il y a l’étalement de la durée des crédits, la hausse de la durée d’endettement, des intérêts. Il y a aussi l’existence de divers frais de notaire et courtage.

Retour