Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Vers quelle banque se tourner pour un rachat crédit conso ?

Le crédit auto se trouve au premier rang parmi les crédits contractés par les français pour réaliser des projets, suivi des divers crédits à la consommation. On parle souvent « trop de crédits nuit au crédit » si le particulier gère mal son budget et ses crédits. Or, ce n’est pas toujours facile de trouver la meilleure banque qui convient au profil.

Le rachat de crédit conso peut se manifester suite à une mauvaise passe financière par accident à tel point que les fins de mois deviennent un enfer, le taux excessif d’endettement se présente. De plus, les attraits à contracter un autre nouveau crédit s’intensifient face à la multiplication des offres de crédits à la consommation sur le marché. A cet effet, la famille veut payer à crédit ses vacances, ses effets vestimentaires, son électroménager, etc. en sus des emprunts bancaires qui sont déjà en cours. Ce sont les exemples des causes qui incitent les particuliers à faire un rachat de crédit à la consommation.

Au lieu de miser sur les différentes mensualités et les taux d’intérêts ainsi que les différentes durées de remboursements, en sus des charges courantes incontournables, telles que les factures, les nourritures, les loyers, etc. le particulier ferait mieux de réaliser un rachat de crédit conso.

Comme résultats attendus du rachat de crédit, il y a, par exemple, l’occasion d’éviter le surendettement. Par conséquent, le taux d’endettement diminue. Tous les crédits sont regroupés en un seul crédit auprès d’un seul établissement bancaire avec un taux unique. De plus, le stress à chaque fin de mois est résorbé. La gestion financière est allégée avec une opportunité d’obtenir une trésorerie supplémentaire.

Contrairement à une renégociation d’un prêt immobilier auprès de sa propre banque, le rachat de crédit est une opération qui consiste à regrouper plusieurs crédits en un seul auprès d’un établissement bancaire concurrent. Nombreux avantages peuvent être soutirés du rachat de crédit conso, y compris l’opportunité de négocier le taux d’intérêt du nouveau et unique crédit, avec la possibilité d’échelonner le remboursement sur une période plus longue afin de réduire le montant des mensualités. Une bonne négociation permet une réduction allant jusqu’à moins de 50% de toutes les échéances réunies.

Il y a également la possibilité de réduire le coût des assurances emprunteur. Il n’y aura plus qu’une seule assurance-crédit, et ce, à moindre coût.

Le principal indicateur d’évaluation du coût d’un rachat de crédit conso est le Taux Annuel Effectif Global ou TAEG. Toute offre de crédit ou de rachat de crédit, proposée par un établissement de financement, doit afficher cet indicateur au même titre que les coordonnées de l’établissement de financement. Le TAEG contient diverses rubriques facturées à l’emprunteur, par exemple : le taux d’intérêt nominal, le coût de l’assurance, les frais de dossier, les frais annexes, etc.

L’emprunteur est informé que le taux du rachat de crédit conso peut être fixe, tandis que l’assurance est facultative, mais parfois nécessaire pour soutenir le dossier. Lorsque l’établissement qui s’intéresse à la demande de rachat de crédit envoie à son futur client le dossier pour signature, il ajoute nécessairement ces informations en sus des propositions des frais complémentaires comprenant :

  • frais de dossier,
  • frais d’intermédiation,
  • indemnités de remboursement anticipés, etc.

A savoir qu’aucun frais ne soit pas facturé à l’emprunteur avant la signature finale et le déblocage du fonds demandé.

Pour obtenir un rachat de crédit en toute confiance, on peut s’orienter vers les banques européennes qui sont spécialisées dans les prêts et les rachats de prêts de toutes natures. Parmi ces banques, on peut énumérer :

  • Les grandes banques nationales : comme La Banque Postale, BNP Paribas, le Crédit Agricole, CIC, LCL, la Société Générale, la Caisse d’Épargne, la Banque populaire, le Crédit Mutuel, HSBC, etc.
  • Les organismes spécialisés : comme le Crédit Foncier ou encore l’ancien Crédit Immobilier de France.
  • Les banques régionales : comme la Banque de Savoie, Banque de Bretagne, Laydernier, Crédit du Nord, Société Marseillaise de Crédit, etc.
  • Les banques en ligne : comme Boursorama, Fortuné, ING Direct, etc.
  • Les grands groupes d’assurances : comme Axa Banque, Groupama Banque, etc.
  • Les spécialistes des crédits et rachat de crédit : comme Cetelem Immobilier.

L’emprunteur ferait mieux de partir d’une telle liste pour trouver la banque la plus fiable pour son rachat de crédit conso.

Retour