Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Rachat de crédit très important – comment faire ?

Accumuler plusieurs crédits peut mettre l’emprunteur en difficulté. D’un, quand le total des mensualités devient trop important, les charges augmentent. Le reste à vivre diminue et le pouvoir d’achat baisse. De deux, il devient très difficile de gérer le remboursement des différents crédits à des mensualités, des dates de prélèvement et de durées différentes. La solution pour éviter le surendettement et faciliter le remboursement est le rachat ou regroupement de crédit. Mais un autre problème surgit : il est difficile de trouver une banque ou un établissement de crédit qui accepte le gros rachat de crédit. Pour vous aider à sortir de cette impasse, voici comment faire pour le rachat de crédit très important .

Quand le remboursement des crédits commence à peser au budget du ménage, il faut contacter en premier lieu votre banque, celle qui est titulaire de vos dettes (découvert bancaire, prêt immo, crédit auto, prêt personnel, etc.). Vous allez négocier avec lui la possibilité de regrouper vos crédits. L’opération demandée consiste à transformer tous les prêts en cours en un seul prêt. Ce nouveau prêt aura une mensualité avec un montant largement moins élevé par rapport au total des mensualités des anciens prêts. L’objectif est de faire baisser les charges de l’emprunteur. La durée du prêt sera rallongée en conséquence.
Dans le cas où la banque refuse de procéder au regroupement de crédit, l’emprunteur peut alors demander à un établissement concurrent de payer tous ses prêts. Il s’agit ici d’un remboursement par anticipation puisque tous les prêts seront tous soldés sans qu’ils soient en fin d’échéance. Ensuite, ces dettes payées seront transformées en un nouveau crédit que l’emprunteur doit rembourser à l’établissement qui les a payées. Comme avec le regroupement, le nouveau de prêt dans le cadre du rachat de crédit aura une mensualité allégée et adaptée à la situation de l’emprunteur.
L’emprunteur peut aussi procéder au rachat de crédit si le coût et les conditions de rachat sont plus avantageux que le coût et les conditions du regroupement. Afin de trouver un rachat de crédit attractif, il est conseillé de contacter plusieurs banques. Consulter un comparatif de rachat de crédit peut vous aider à avoir une idée des établissements à contacter. Enfin, un courtier en crédit est un expert qui peut mener avec brio l’opération de rachat.

Renégocier un crédit signifie réviser tous les conditions de remboursement pour les adapter à nouvelle situation financière de l’emprunteur ou pour les ajuster en fonction de l’état actuel du marché financier.

  • Demander une baisse de taux

    L’emprunteur peut demander à son banquier de faire baisser le taux de crédit applicable au montant restant dû quand le taux de crédit sur le marché est en baisse de manière importante (0,5 % et plus) et qu’il reste encore plus d’un tiers du capital emprunté. La renégociation se fait en interne. La banque a le droit de refuser cette proposition car cela lui cause un manque à gagner. Par contre, le débiteur peut demander à un autre établissement de racheter le reste de son emprunt, c’est-à-dire de tout rembourser. Il rembourse par la suite l’établissement qui a effectué le rachat avec un intérêt moins cher.

  • Rallonger ou raccourcir la durée de prêt
    En cas de difficulté financière (hausse des dépenses ou baisse des revenus), le débiteur peut demander une baisse de la mensualité. A cet effet, la durée de crédit est rallongée pour pouvoir rembourser la totalité des dettes (capital + coûts). Le débiteur peut aussi demander l’augmentation du montant des mensualités afin de payer au plus vite ses dettes. Ainsi, la durée du crédit va être écourtée. Cela intervient lors d’une amélioration de la situation financière de l’emprunteur.
  • Déterminer la totalité des crédits en cours
    Le rachat de crédit pour gros endettement est plafonné selon votre profil d’emprunteur. Pour un rachat de crédit sans hypothèque, le montant maximum de rachat accepté est de 100 000 € pour un locataire, et 200 000 € pour un propriétaire. Au-delà de 200 000 €, un rachat de crédit avec une garantie hypothécaire est exigé.
    Pour choisir une formule de restructuration de crédit adapté à sa situation, le débiteur doit d’abord connaitre l’état de son endettement. Pour le rappel, le regroupement de crédit (opération réalise par et dans la banque titulaire de la créance) ou le rachat (opération effectué par un établissement concurrent) consiste à solder les différents prêts (prêts à la consommation, crédit renouvelable, crédit immobilier, crédit auto, etc.). Il permet à l’emprunteur de les transformer en un prêt unique.
    Le capital du nouveau prêt est constitué par la somme des capitaux restant dus de tous les prêts regroupés, plus les éventuels frais et indemnités prélevés par les banques concernées. Pour connaître donc le montant de votre nouveau crédit, il faut contacter directement votre banque ou l’organisme à qui vous voulez faire racheter votre crédit. Vous pouvez aussi passer par le service d’un courtier en crédit. C’est un professionnel expérimenté qui trouve pour vous le rachat e crédit le plus avantageux. Il serait votre conseiller tout au long des démarches.
  • Simuler votre rachat de crédit
    La simulation est un moyen pour vous de connaître les différents scénarios qui s’offre à vous selon les modalités de prêt choisi. En effet, une durée de remboursement plus courte équivaut à une mensualité élevée mais avec un cout moins cher. A l’inverse, une durée de remboursement plus longue génère une mensualité moins élevée mais un coût plus cher.
    Il y aussi l’étude gratuite de demande de rachat de crédit important. Vous pouvez obtenir les informations du nouveau prêt (mensualité, taux, durée du nouveau) en procédant à une demande de rachat de prêt. Cette démarche est gratuite et sans engagement. Il sera remis sous forme d’offre de regroupement de prêt ou de rachat à l’emprunteur. Ce dernier a toujours la possibilité de ne pas l’accepter pendant la période de rétractation.
  • Se munir d’une garantie solide
    La plupart des banques sont réticent à accepter un rachat de crédit à gros montant. Primo, les emprunteurs qui procèdent par cette opération sont pour la plupart des personnes au bord de la difficulté financière, voire du surendettement. Donc, leur solvabilité et leur capacité de remboursement sont déjà mise en doute. Secundo, plus le montant d’un rachat de crédit est important, plus important sera l’argent que la banque risque de perdre en cas de non paiement.
    La banque a donc besoin d’une garantie qui assurera le paiement de ses créances en cas de défaillance du débiteur. Comme nous venons de le mentionner, la caution hypothécaire est souvent exigée pour des sommes importantes. C’est le fait d’apporter un bien immobilier appartenant à l’emprunteur ou à une personne de sa connaissance en guise de garantie de paiement. En cas de défaillance du débiteur, l’organisme prêteur peut saisir le bien immobilier et procéder à sa vente pour se faire payer.
    Avoir une caution peut vous aider à faire fléchir la banque. La caution peut être personne, celle qui va se substituer au débiteur défaillant pour payer les mensualités. Dans ce cas, elle doit être une personne solvable et dotée de la capacité de remboursement requise. Il y aussi le cautionnement par un organisme. Cette solution est difficile à mettre en œuvre dans le cas d’un rachat de crédit car il exige le versement d’une certaine somme à la société de cautionnement.

Retour

Simuler mon regroupement de prêt

Je simule