Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Comment restructurer un prêt immo et un crédit à la consommation ?

Nombreuses situations peuvent inciter à faire la restructuration de crédits conso et immobilier. La restructuration, d’un ou plusieurs crédits à la consommation et d’un ou plusieurs prêts immobiliers, est une solution intéressante pour alléger ses mensualités de remboursement. Transformations de vie personnelle ou de situation professionnelle, complications accrues de se libérer de ses dettes et de ses mensualités, nouveaux projets immobiliers ou personnels à venir, la restructuration contribue à la diminution de l’échéance de remboursement, à la réduction du coût total du crédit, au rééchelonnement des dettes. Faire restructurer ses crédits immobiliers et ses prêts personnels est un moyen pour bénéficier de nombreux avantages pour tout emprunteur.

Le principe la restructuration de crédits conso et immobiliers est de regrouper les crédits en cours en un seul. L’emprunteur peut simplifier la gestion de son budget et peut en profiter pour modifier le montant de ses mensualités et la durée de remboursement. Un autre principe de la restructuration de crédits conso et immobiliers est sa flexibilité dans de nombreuses situations et à de nombreux profils d’emprunteur.

Il y a aussi le principe de refinancer, par un nouveau prêt, les nombreux crédits en cours contractés auprès des différents organismes prêteurs, permettant ainsi à l’emprunteur de ne payer qu’une seule mensualité. Souvent, la restructuration de crédits conso et immobilier implique un changement de banque, notamment pour obtenir de meilleures conditions de crédit. Le nouvel organisme prêteur rachète le ou les crédits à regrouper, c’est-à-dire qu’il les rembourse à la place de l’emprunteur à qui il propose des conditions avantageuses.

Selon les règles en vigueur, il est possible pour l’emprunteur de regrouper les crédits à la consommation et les crédits immobiliers dans un seul crédit, dont le nom sera « la restructuration de crédit immobilier » ou « rachat de crédit immobilier », si la proportion des crédits immobiliers dans le regroupement est supérieure à 60% du montant total regroupé. Dans le cas contraire, ce serait une restructuration de crédits à la consommation.

Les conditions d’emprunt sont différentes selon le type de restructuration de crédit, à savoir :

  • le taux,
  • les garanties,
  • le montant minimal et maximal,
  • la durée de remboursement.

Le principe fondamental est donc l’échange des dettes à court terme contre une plus grosse dette à plus longue durée de remboursement.

Pour réussir une restructuration de crédits, quel que soit son type, il faut comprendre que c’est un moyen efficace pour fusionner en un seul crédit tous les crédits à la consommation, comme le crédit auto, le crédit travaux, le crédit personnel, etc. et aussi les crédits immobiliers et éventuellement les dettes personnelles, voire les retards d’impôts.

Les paramètres les plus importants pour la détermination du taux d’intérêt de la restructuration de crédits conso et immobiliers sont : le taux d’endettement de l’emprunteur, son niveau de revenu, ses antécédents bancaires et aussi la durée d’étalement des remboursements du nouveau crédit.

Ainsi, à la demande de la restructuration de crédits conso et immobiliers, la banque essaie d’analyser en profondeur le taux d’endettement de l’emprunteur, la stabilité des revenus, un passé bancaire avéré afin qu’elle puisse déterminer le taux d’intérêt à appliquer.

Faire restructurer le ou les crédits en cours nécessite nécessairement les choix d’un nouvel organisme. Un nouveau contrat va être établi assorti de frais à payer. Pour ne pas tomber dans les différents pièges, il est important de comparer les organismes prêteurs et leurs propositions d’offres.

Plusieurs éléments entrent en jeu pour déterminer le véritable coût de la restructuration de crédits, c’est pour cette raison qu’il faut comparer. Avant de comparer, l’emprunteur doit être apte à simuler la restructuration, c’est-à-dire le rachat de crédit en se fixant certains objectifs. Avant de passer à l’instrument de simulation de rachat de crédit, l’emprunteur doit préparer toutes les informations nécessaires :

  • l’identité,
  • la situation personnelle,
  • la situation professionnelle,
  • les sources de revenu,
  • la situation des charges,
  • les mensualités en cours et les charges incompressibles.

En quelques secondes, l’emprunteur va recevoir plusieurs résultats venant de ces organismes. Si aucune offre n’est satisfaisante, il est nécessaire de trouver un courtier spécialiste en rachat de crédit.

Retour