Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Est-ce possible de faire un rachat de crédit immobilier alors qu’on est Banque de France ?

Le fichage à la banque de France est un obstacle pour accéder au rachat de crédit, à l’exception que l’emprunteur est propriétaire d’un bien immobilier à mettre en hypothèque ? Avant de répondre aux questions brulantes sur le rachat de crédit et le fichage à la Banque de France, il est nécessaire de faire un survol sur le rachat de crédit et le comportement à adopter. Il convient également d’analyser pourquoi un emprunteur se trouve-t-il en Banque de France.

L’emprunteur doit savoir qu’un rachat de crédit est un moyen pour regrouper en un seul et unique nouveau crédit tous les crédits actuels. Cela peut prendre en compte une partie des crédits en cours, à savoir : le crédit Travaux, le crédit auto/moto, tous les crédits à la consommation, les crédits immobiliers, les diverses dettes auprès des fournisseurs de biens et services ou auprès des connaissances et familles, etc.

L’emprunteur doit être informé sur les multiples avantages d’un rachat de crédit, à savoir la réduction concrète du montant des mensualités, le remboursement d’une seule mensualité auprès d’un seul interlocuteur et aussi l’opportunité de faire une demande de trésorerie supplémentaire.

Les rachats de crédit peuvent être réalisés, de préférence, auprès des banques spécialisées. L’emprunteur doit être astucieux pour trouver la meilleure banque spécialisée. S’adresser à un courtier permet de maîtriser toutes les démarches pour réaliser le rachat de crédit.

A noter que le rachat de crédit peut entraîner une durée de remboursement plus longue et peut entraîner un coût global du nouveau crédit plus important. Néanmoins, le rachat de crédit représente un moyen pour éviter le surendettement et pour alléger le budget.

L’emprunteur peut obtenir plus de précision sur les motifs de l’interdiction bancaire en se rendant dans un bureau de la Banque de France, muni d’une pièce d’identité et des informations sur ses comptes. En général, un emprunteur peut subir l’application d’un des 3 fichiers d’incidents de paiement à savoir le fichage FCC, le FNCI et le FICP.

L’emprunteur est inscrit au FCC. Ce dernier est un fichage de recensement des incidents liés aux moyens de paiement, lorsqu’un emprunteur a délivré un ou plusieurs chèques sans provision ou utiliser abusivement sa carte de crédit.

L’emprunteur se trouve également en Banque de France avec le fichage FNCI ou Fichier National des Chèques Irréguliers qui entraîne l’interdiction d’émettre des chèques, de la clôture des comptes de l’emprunteur et aussi des oppositions de vol ou de perte de chèques.

Enfin, une autre raison est le Fichier National d’Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers ou FICP. Ce fichier concerne les crédits et les demandes de dossier de surendettement, notamment les incidents de remboursement d’un crédit.

Le FICP permet d’éviter l’emprunteur de ne plus souscrire un autre crédit pour rembourser les dettes en cours, mais permet d’entamer les procédures de rachat de crédit immobilier.

Afin d’avoir la chance d’obtenir un crédit en cas de difficulté financière, l’emprunteur est conseillé de ne pas déposer prématurément un dossier de surendettement dans une commission de surendettement de la Banque de France. En revanche, si l’emprunteur dépose un tel dossier, la commission de surendettement élabore un plan conventionnel de redressement, en fonction de la situation. Le plan a pour objectif d’aider l’emprunteur à sortir du surendettement, dont parmi les mesures imposées est le rachat de crédit.

Le rachat de crédit à la consommation n’est pas du tout possible dans telle situation, tandis d’un rachat de crédit immobilier peut se faire lorsque l’emprunteur peut mettre en hypothèque un bien immobilier. Il s’agirait alors d’un rachat de crédit hypothécaire, avec un ratio plus faible, un taux du rachat de crédit plus élevé, mais la durée du nouveau prêt doit être plus courte que d’habitude. A noter que l’accès de l’emprunteur fiché FICP est très restreint.

Un courtier spécialisé peut aider l’emprunteur fiché FICP à monter le dossier de rachat de crédit hypothécaire et suivre à la lettre les procédures.

Retour