Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Que faut-il savoir concernant la caution hypothécaire SCI familiale pour dette perso ?

Pour rappel à ceux qui ne le savent pas, une SCI familiale est une société propriétaire d’un bien immobilier, dans laquelle les membres d’une même famille ont des parts sociales. De ce fait, c’est la société qui devient le propriétaire du bien immobilier et non pas des personnes physiques.

Chaque actionnaire d’une SCI récupère en contrepartie des parts sociales équivalentes à son apport. Les SCI sont réglementées par des lois très strictes, régies par les articles 1 832 et 1 845 du code civil. Il est très fréquent que plusieurs personnes qui ne l’ont pas voulu au départ deviennent le propriétaire d’un même bien immobilier. Cela peut survenir en cas de divorce, de décès ou encore en cas d’acquisition sous le régime de la séparation des biens. Dans ces cas précis, on applique alors les règles de l’indivision. Ainsi, les propriétaires doivent alors assurer ensemble la gestion du bien immobilier et s’entendre pour prendre des décisions communes. Cependant, chaque copropriétaire a le droit de demander de sortir de cette indivision à tout moment. Dans ce cas, la meilleure solution est alors de vendre le bien immobilier et s’assurer que chacun récupère sa part. En outre, sachez que 2 personnes peuvent déjà suffire pour constituer une SCI.

Le mode de fonctionnement d’une SCI possède ses propres particularités. Parmi ces particularités figure notamment le fait que les associés sont responsables de leurs dettes d’une manière personnelle. Par conséquent, si ce type de société souhaite souscrire un prêt immobilier, alors tous les actionnaires doivent présenter une garantie suffisante pour démontrer sa solvabilité. Dans la plupart des cas, les banques préfèrent avoir recours à une hypothèque ou à une caution hypothécaire afin de s’assurer de récupérer leurs argents en cas de défaut de paiement des emprunteurs. Dans le cas d’une hypothèque, s’il y a défaut de paiement, la banque sera alors autorisée à conduire les procédures de recouvrement qui s’imposent. D’un autre côté, dans le cas d’une caution, c’est une société tierce qui aura pour obligation de régler les impayés à l’institution financière prêteuse. Ensuite, cette même société se retournera vers les actionnaires cautionnés qui n’ont pas pu payer leur prêt à temps.

Vous avez financé votre investissement personnel en SCI et vous souhaitez racheter le crédit avec une caution hypothécaire ? Heureusement pour vous, cette opération est tout à fait réalisable. En effet, comme pour les particuliers, le rachat d’un crédit permet à une SCI de renégocier ses emprunts aux meilleurs taux et de rallonger la durée de paiement. Encore faut-il que vous puissiez bénéficier de la meilleure offre. Pour ce faire, il n’y a rien de mieux que d’effectuer une simulation des différentes offres pour déterminer laquelle vous convient le mieux. Vous avez le choix entre deux options. La première consiste à solliciter les services d’un expert dans le domaine, un courtier. C’est lui qui se chargera de négocier le rachat auprès de votre banque. La deuxième option, la plus simple et la plus économique, consiste à effectuer des simulations en ligne des différentes offres. En plus d’être facile, cela ne prend que quelques minutes. De plus, vous obtenez instantanément un résultat clair et précis. Donc, il ne vous reste plus qu’à réaliser plusieurs simulations avant de faire la comparaison. Au final, vous choisirez l’offre que vous jugez offrir les meilleures conditions de rachat pour le remboursement de vos dettes personnelles.

Retour