Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Qui peut me faire un rachat de crédit ?

 

Il arrive qu’un ménage cumule un nombre important de crédits. Cela peut entraîner une déstabilisation des finances personnelles. En effet, il n’est pas facile de rembourser plus d’une mensualité à échéance régulière. Pour y faire face, il y a l’hésitation sur la voie à suivre pour régler le problème. Il s’agit surtout des interlocuteurs valables à contacter. Évidemment, l’objectif est de sortir de l’impasse à moindres frais et le plus tôt serait le mieux. Dans un tel contexte, il est tout indiqué de se mettre au courant des modalités offertes par les organismes qui acceptent d’effectuer le rachat de crédits.

Le rachat de crédits ou regroupement de prêts ou restructuration de dettes est une opération permettant de souscrire à un nouveau prêt. Celui-ci va réunir tous les crédits pour être payé en une seule mensualité auprès d’un seul organisme. Ainsi, les conditions de remboursement sont négociées. Il en est de même pour le taux à appliquer et la durée du prêt.

Toutes les catégories socioprofessionnelles peuvent accéder aux avantages offerts par le rachat de crédits. Dans la majorité des cas, l’offre concerne les ménages ou personnes surendettés. Il s’agit d’un taux dépassant les 35% de leurs revenus. Avec le regroupement, il est possible de maintenir leur solvabilité. Il s’agit aussi des personnes endettées de manière raisonnable qui veulent simplifier la gestion de leurs emprunts. Ils veulent retrouver leur pouvoir d’achat en bénéficiant d’une baisse de leur mensualité pouvant aller jusqu’à 60%. Enfin, il existe des emprunteurs qui souhaitent renégocier le taux de leurs prêts immobiliers suite à une baisse du taux d’emprunt du marché. Cela se produit si les taux étaient supérieurs à ceux d’aujourd’hui.

Toutefois, le rachat de crédits est impossible pour tout emprunteur inscrit dans le fichier des incidents de paiement par carte bancaire ou chèque et le fichier de la Banque de France, le FCIP ou Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers.

Pour le rachat de crédits, il est possible de contacter la plupart des banques traditionnelles. Elles peuvent effectuer un regroupement de prêts, mais dans la plupart des cas, il faut passer par un montage de dossier très simples. En effet, elles ne sont pas du tout prêtes à collaborer pour renégocier les taux des prêts de leurs anciens clients. Elles sont plutôt serviables aux demandes des clients des autres banques. Pour surmonter un tel handicap, les candidats au rachat doivent montrer un profil sérieux et très rassurant. Il faut également faire jouer la concurrence, car les banques ont tendance à baisser leurs taux et frais pour attirer de nouveaux clients. En outre, elles ont l’habitude de ne renégocier qu’un emprunt unique. Ainsi, le regroupement de plusieurs emprunts contractés dans plusieurs établissements financiers a peu de chances de réussir. De plus, auprès des banques, il est très rare de pouvoir obtenir une trésorerie supplémentaire intégrée à l’opération de rachat.

Des organismes spécialisés dans le rachat de crédits sont à la disposition des emprunteurs. Pour la plupart, ce sont des filiales des grandes banques traditionnelles qui se sont spécialisées dans les opérations de rachat de crédits. Chaque organisme fixe ses propres critères d’octroi. Ainsi, certains acceptent même les clients aux dossiers difficiles, comme pour les clients fichés FCIP, et d’autres refusent catégoriquement. Dans la pratique, les critères d’attribution sont plus souples que ceux appliqués par les banques traditionnelles.

Le type de produits financiers proposés aux clients différent selon les organismes. La plupart offrent le rachat de tous les types de prêts à la consommation, immobilier ou personnel. D’autres sont experts en matière de financements hypothécaires. Il s’agit du rachat de prêt immobilier ou du rachat de prêts à la consommation avec une garantie hypothèque. Certains sont aussi des spécialistes des produits financiers pour les propriétaires et d’autres pour les locataires. Il en est de même pour les prêts revolving. Il existe encore une catégorie plus encline et plus favorable à la vente aux particuliers de financements sans garantie pour les rachats de crédits à la consommation.

Ces établissements accordent plus facilement une trésorerie complémentaire intégrée directement au regroupement des prêts. Elle peut servir à financer un nouveau projet sans souscrire à un nouvel emprunt. Ces organismes sont donc très compétents. Toutefois, les conditions d’emprunt et les taux qu’ils proposent sont souvent moins intéressants qu’auprès des banques classiques. Toutefois, pour les dossiers dits de qualité, ces dernières offrent des taux plus attirants. À noter toutefois qu’il faut faire attention, car certains organismes sont plus ou moins sérieux. Ainsi, pour éviter les arnaques, il vaut mieux s’adresser à un établissement qui demande plus de garanties.

Pour tout éventuel emprunteur en vue d’un regroupement de prêts, il est possible de se tourner vers un intermédiaire en opérations bancaires et services de paiement ou IOBSP. Il s’agit de professionnels du secteur qui collaborent avec un certain nombre d’organismes et banques spécialisés dans le rachat de crédits. Ils sont mandatés par des banques. Il leur appartient de trouver pour leur client la solution la plus adaptée à leurs besoins et budgets. Ils fournissent un accompagnement complet pour toute la démarche d’une demande de restructuration de crédits. Ainsi, dès le départ, ils offrent au client un avis et une expertise sur sa situation financière. Et c’est à partir de l’étude du dossier que sera établi un bilan financier très précis. C’est avec ce document que le client sera orienté vers des offres durables et adaptées au cas par cas.

Il faut cependant vérifier le sérieux d’un IOBSP. Tout emprunteur peut consulter le registre unique des intermédiaires en assurances, banque et finance (ORLAS). Cela permet de voir si l’IOBSP choisi y est inscrit.

Le courtier en regroupement de crédits est mandaté par le client. Il fait partie des Intermédiaires en opérations de Banque (IOB). Pour le futur emprunteur, il n’est pas toujours facile d’y voir clair parmi la multitude d’offres et d’établissements financiers. C’est pour cette raison que nombreux sont les emprunteurs qui s’offrent les services d’un courtier. Il est classé comme étant un intermédiaire idéal pour faire la demande. Il l’est également pour chercher et trouver l’offre la plus avantageuse aux besoins de l’emprunteur. Il s’agit du taux et de la durée de remboursement. En effet, son rôle est d’étudier la recevabilité de la demande du client, à monter le dossier, puis à le soumettre auprès des banques et autres organismes de crédit. Son intervention permet de faire jouer la concurrence entre les organismes de prêts. C’est pour cela qu’il arrive à obtenir dans les meilleurs délais une offre la plus intéressante et plus avantageuse.

Dans ses démarches, aucun problème ne devra se poser pour lui. En effet, il travaille avec des organismes partenaires dont il connaît les offres, les taux et les conditions d’octroi. Son expertise se matérialise surtout dans le gain de temps considérable obtenu par le client. Il en est de même des économies obtenues lors des négociations des meilleures conditions pour le regroupement de prêts. Le courtier est rémunéré pour ses frais de mandat. Ceux-ci sont dus à la signature du rachat de crédits. Ils sont négociables par le client. Pour plus de sûreté dans le choix du courtier, il faut de préférence contacter des IOB membres de syndicats professionnels dont l’Association française des Intermédiaires bancaires (AFIB) et le Syndicat des Intermédiaires en opération de banque (SIOB).

Retour