Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Se déplacer en agence pour présenter son dossier de rachat de crédit consommation

Le déplacement en agence permet à l’emprunteur de rencontrer son conseiller bancaire, de se présenter et surtout de s’exprimer sur ses idées de projet et de rachat de crédit à la consommation. Le conseiller peut lui expliquer les démarches, étape par étape, et répondre à ses questions. Comme toute démarche, il y a toujours des avantages et des inconvénients du déplacement en agence pour présenter le dossier de rachat de crédit conso.

L’emprunteur qui veut réaliser un rachat de crédit conso avec succès doit remettre aussi rapidement que possible à la banque un dossier de rachat de crédit complet. Pourtant, avant même de penser à envoyer la demande, il est important pour l’emprunteur de préparer un maximum de documents.

Pratiquement, dans le cadre d’un rachat de crédit à la consommation, c’est aussi valable pour le rachat de crédit immobilier, un éventail de documents sera demandé par l’organisme prêteur. Surtout il faut reconnaitre qu’il est un organisme concurrent de la banque actuelle de l’emprunteur. Le premier objectif de l’organisme prêteur est d’analyser avec minutie la situation de l’emprunteur et demandeur de rachat de crédit.

Pour respecter les procédures et s’attendre à une réponse positive, l’emprunteur doit joindre à son dossier les documents qui justifient :

  • son état civil (une photocopie de la carte d’identité nationale ou de son passeport) ;
  • sa situation familiale ( une copie d’acte de mariage ou de convention PACS si c’est le cas, ou bien un jugement de divorce si c’est la situation matrimoniale de l’emprunteur) ;
  • sa situation professionnelle (une copie de contrat de travail ou un certificat signé par son employeur qui atteste qu’il est actif et occupe un poste) ;
  • ses revenus qui peuvent être les 3 derniers fiches de paie, sinon les 3 derniers bilans si l’emprunteur est un travailleur indépendant, celui-ci doit ajouter le dernier avis d’imposition.

Si possible, l’emprunteur peut ajouter les justificatifs de revenus complémentaires pour soutenir au mieux le dossier. Les justificatifs de résidence, y compris les factures de gaz et d’électricité, taxe d’habitation ou taxe foncière selon le cas, c’est-à-dire un emprunteur propriétaire ou emprunteur locataire, une attestation d’hébergement est nécessaire si l’emprunteur ne se trouve pas dans ces deux cas. Si l’emprunteur est propriétaire de bien immobilier, il a intérêt à présenter le titre de propriété avec une estimation récente du bien immobilier, puis une attestation d’assurance habitation, des relevés d’épargne, des relevés de situation d’assurance-vie, etc.

Possiblement, l’organisme prêteur peut demander d’autres pièces justificatives supplémentaires, suite à l’analyse du dossier.

Certes, en remplissant un formulaire de demande de rachat de crédit à la consommation en ligne, l’accord de principe ou la notification de refus du dossier peut être reçu rapidement, soit par mail, soit par téléphone. Tel accord de principe ou tel refus ne donne à l’emprunteur qu’une simple tendance et la réponse obtenue n’est pas du tout une confirmation positive du rachat de crédit, ni un refus catégorique de la demande. Au fait, l’emprunteur n’a pas eu l’opportunité de soutenir ses idées de projet, ni discuter ses arguments devant un conseiller de la banque. L’important est de pouvoir négocier de vive voix avec le conseiller de la banque. Si l’emprunteur passe par un courtier, ce professionnel se charge de suivre le dossier et d’informer régulièrement son évolution, car il se déplace en agence pour présenter le dossier.

Pour l’emprunteur, qui prend la peine de se déplacer en agence, il a l’opportunité de découvrir les métiers de la banque, et éventuellement les métiers d’assurance. En effet, l’assurance emprunteur est un paramètre important pour soutenir le dossier de rachat de crédit. En agence, l’emprunteur peut faire la connaissance d’un actuaire, d’un analyste de crédit et/ou financier, d’un chargé d’études économiques et de clientèle, etc. L’emprunteur peut s’informer et se former, mais le plus important est qu’il rencontre le chargé de clientèle et conseiller de la banque. Le chargé de clientèle « Particuliers » est un interlocuteur principal du client. L’emprunteur peut en bénéficier des avantages, car le chargé de clientèle l’écoute, le conseille sur les produits et services pour répondre autant que possible à ses attentes.

Certainement, il n’est pas obligatoire pour l’emprunteur de se déplacer à l’agence pour déposer sa demande de rachat de crédit à la consommation, mais tel qu’il est annoncé ci-haut, il peut être mieux servi en agence et discuter tout de suite la suite de la réponde obtenue.

Il faut prendre un rendez-vous avec un chargé de clientèle. Ce ne serait pas un seul chargé de clientèle d’une seule banque, car l’emprunteur doit passer d’une agence à une autre pour trouver les meilleures offres. De surcroît, il doit produire autant d’exemplaires du dossier selon le nombre d’agences à visiter. Avant de trouver la meilleure offre, l’emprunteur va dépenser des jours et des mois, surtout qu’il s’avère compliqué de comparer par soi-même les offres.

L’objectif est relativement difficile à atteindre, c’est-à-dire trouver la meilleure offre et les meilleures conditions de rachat de crédit, surtout si l’emprunteur ne dispose pas de perceptions pointues du secteur bancaire et financier, ou s’il est peu disposé à faire le tour des organismes de financement qui existent et qui proposent le rachat de crédit à la consommation. Les confrontations avec les banquiers ne sont pas des exercices faciles, bien que l’emprunteur ait quelques notions financières. Une bonne capacité de négociation est indispensable pour bénéficier d’un contrat intéressant de rachat de crédit.

Par rapport à l’évolution technologique et la disponibilité des formules de rachat de crédit à la consommation en ligne, on trouve plus d’inconvénients sur le déplacement de l’emprunteur en agence pour présenter son dossier. S’il se fait représenter par un courtier spécialiste en rachat de crédit, le déplacement peut être organisé selon les expériences de ce professionnel.

A l’ère de la nouvelle technologie, plusieurs sont les organismes financiers fournissant de rachat de crédit à la consommation, au même titre que le rachat de crédit immobilier, qui proposent des outils en ligne, afin de faciliter les tâches de l’emprunteur. Ils mettent à disposition des outils de simulation sur leur site internet. Cet instrument de simulation aide l’emprunteur, en quête d’une offre de rachat de crédit à se faire une idée du coût de l’opération bancaire, y compris :

  • le taux d’intérêt ou le TAEG,
  • le nouveau montant unique dans le cadre du nouveau crédit envisagé,
  • la nouvelle durée de remboursement,
  • le montant de la trésorerie que l’organisme financier peut accorder, etc.

L’emprunteur peut comparer en quelques clics les différentes offres, et ce, il n’a pas à produire plusieurs exemplaires du dossier de rachat de crédit.

Si l’emprunteur ne se sent pas capable de manipuler ces outils et doute des résultats qui en découlent, il peut faire appel à courtier spécialiste en rachat de crédit à la consommation tel qu’un courtier rachat credit immobilier. Celui-ci peut utiliser les outils en ligne et peut directement s’organiser pour contacter directement la banque qui répond au profil de l’emprunteur. Celui-ci n’a pas à payer les rémunérations de courtage qu’en fin de procédure, c’est à dire lorsque le fonds demandé est débloqué, et les créanciers sont remboursés, et aussi le nouveau crédit est lancé pour une seule et unique mensualité moins élevée.

Retour