Rachat de crédit

Comparatif des taux de crédit & Simulateur de regroupement de prêt

Comment calculer la mensualité d’un crédit à la consommation ?

Beaucoup de personnes passent par le crédit à la consommation pour assumer leurs dépenses au quotidien. Ce jargon du milieu de financement bancaire se réfère à tous les crédits non immobiliers dont le montant s’échelonne entre 200 euros et 75 000 euros et qui durent de plus de 3 mois. Les prêts renouvelables et les opérations financières apportées par une personne ou une enseigne contre rémunération entrent dans cette catégorie. Par exemple, les services proposés par les magasins, les grandes surfaces etc. Les prêts pour les travaux de réhabilitation de sa maison y figurent également. Lors de la demande d’un crédit à la consommation, il est important de calculer le montant de mensualités à payer. Cela parce qu’une grande liberté de remboursement signifie coût total cher du crédit. Or, un crédit avec des mensualités trop conséquentes risque de nuire à l’équilibre de son budget. Dans ce guide, nous allons découvrir les moyens de calculer la mensualité adaptée à sa finance.

Une personne peut recourir au prêt à la consommation pour avoir une voiture, pour faire des travaux d’entretien, pour s’acheter de l’équipement électroménager ou informatique ou pour faire un voyage. Mais il aurait besoin de déterminer le coût approximatif de l’endettement par mois afin de mieux équilibrer son budget. Du fait qu’un remboursement trop conséquent pourrait impacter sur la santé de son finance. Pour ce, il existe des outils de simulation en ligne qui aident à estimer les mensualités à payer. Afin de connaître la somme d’argent à payer chaque mois lors d’un prêt personnel, il suffit de faire une recherche sur les moteurs de recherche de simulateurs de mensualités. La requête envoie les sites qui proposent cet outil. Citons entre autres empruntis. Dans la simulation d’un crédit personnel, il faut en règle générale remplir les champs suivants : type de projet, montant du prêt, durée du crédit, TAEG fixe (hors assurance). On clique ensuite sur le bouton calculer et le logiciel de simulation renvoie les données de mensualités recherchées. Dans d’autres outils de simulation, on indique le type de projet (achat d’une voiture, réalisation de travaux, voyage etc.) puis on saisit le montant du crédit et la durée souhaitée et la calculatrice renvoie une estimation du montant à payer par mois. L’utilisation de ces outils est simple et gratuite. A noter que pour une analyse approfondie de son projet, il existe également des calculettes qui aident à évaluer sa possibilité d’emprunt et son taux d’endettement.
Voici par exemple un exemple de mensualité d’un crédit à la consommation de 45 000 euros à rembourser pendant 40 mois avec un taux effectif global fixe de 3,55 %. Le taux est très bas. Il est également conseillé de chercher un taux d’intérêt peu élevé avant de contracter un prêt à la consommation. Dans ce projet, l’emprunteur aurait à payer 1193,43 euros par mois environ et le coût total du crédit avoisine 47 734 euros. L’intérêt à payer pendant les 40 mois est donc 2 734 euros. L’outil de simulation indique que le frais de dossier n’est pas inclus dans le calcul et que le coût mensuel de l’assurance facultative est à partir de 10 euros.
Dans d’autres simulateurs de mensualités en ligne, l’emprunteur peut renseigner le frais de dossier, de taux d’assurance en dehors du montant du capital emprunté, de la durée de l’endettement et du taux d’intérêt débiteur. Cette première estimation du montant à payer à l’organisme prêteur chaque mois permet de mieux évaluer sa capacité d’emprunt. Après avoir calculé sa mensualité adaptée à son budget, il reste à faire la mise en concurrence des offres des centaines de banques et d’établissements prêteurs en ligne.

Il existe une formule mathématique qui permet de calculer les intérêts et les montants du remboursement chaque mois. Pour ce, il faut calculer d’abord le taux périodique. Le principe est le suivant : le taux périodique est obtenu en divisant le taux annuel par le nombre d’échéances par an. Ce qui permet d’avoir des échéances mensuelles avec la formule taux annuel divisé par 12.
Le taux périodique sert pour le calcul des intérêts de dettes. Il est à multiplier par le capital restant dû pour obtenir les intérêts à payer.
Exemple d’un taux périodique de 20 % pour un capital de 200 euros avec un montant d’échéance de 80 euros.
Lors de la première échéance, l’intérêt à payer est obtenu par le calcul de la multiplication du capital par le taux périodique. Soit 200 euros x 20% = 40 euros. Le capital remboursé est le montant d’échéance moins les intérêts, soit 80 – 40 = 40 euros. Le capital restant à rembourser est 200 – 40 euros = 160 euros
Lors du deuxième mois, dans le calcul des intérêts on multiplie 160 x 20% et on obtient 32 euros. Le capital remboursé est 80 – 32 euros = 48euros. Le capital restant à rembourser est 160 – 48 euros = 112 euros.
Pour le troisième mois, l’intérêt est de 112 x 20 % = 22, 4 euros. Le capital remboursé est 80 – 22, 4 euros = 57,6 euros. Le capital restant à rembourser est 112 euros – 57,6 euros soit 54,4euros et ainsi de suite.
Après le calcul des intérêts, on peut calculer le montant d’échéance constant. La formule mathématique est obtenue par le capital multiplié par le taux périodique qu’on divise ensuite par 1-(1+ le taux périodique) – nombre d’échéances totales.
Ces formules de calcul de crédit non variable permettent de calculer son crédit, le montant d’échéance et le reste du capital à rembourser. Les établissements bancaires appliquent ces formules.

La souscription à ce type de prêt ou à un prêt à la consommation ne doit pas être prise à la légère même si le demandeur du prêt n’aurait pas à justifier son projet lorsqu’il demande du financement pour son prêt perso Les sorties d’argent dans un foyer ne sont pas fixes et les aléas de la vie pourraient arriver. Les maladies, un voyage non prévu, le décès etc. peuvent contrecarrer le paiement d’un remboursement de mensualité de crédit à la consommation. Ces dépenses d’argent imprévisibles finissent par mettre le budget dans le rouge. Or, si on effectue un remboursement assez important, il est possible qu’on arrive juste à boucler son budget par mois. Et en cas d’imprévu, les découverts bancaires pourraient survenir. Pourtant, il est bon de savoir que les emprunteurs qui affichent des crédits impayés ou fichés FCC ou FICP n’ont plus la possibilité de recourir à la demande d’un autre crédit, par exemple un crédit immobilier. Ils auront d’abord à régulariser leur situation et à payer les mensualités dues à établissement prêteur. La restructuration de dettes n’échappe pas aussi à cette règle. Dans tous les cas, la vérification de son taux d’endettement et la bonne estimation de ses mensualités sont indispensables lorsqu’on effectue une demande de prêt à la consommation. Pour conclure, le calcul des mensualités d’un prêt à la consommation via les calculatrices en ligne est simple. En quelques clics, l’emprunteur peut obtenir un aperçu du montant à payer par mois. Cette démarche est à recommander avant la souscription au crédit à la consommation.

Retour