Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Demande de trésorerie supplémentaire lors d’un rachat de crédit

Est-il nécessaire de rappeler que tout le monde peut jouir d’une trésorerie lors d’une opération de rachat de crédit, que ce soit un locataire, un propriétaire, un hébergé gratuit, un particulier, un chef d’entreprise, etc. L’exception confirme la règle selon le dicton. En effet, une banque accordant un rachat de crédit à une personne ne signifie pas systématiquement un accord pour une trésorerie supplémentaire. Il y a des conditions nécessaires à respecter, des procédures à suivre et des situations requises sur le plan financière.

Lorsqu’une personne a contracté beaucoup trop de prêts bancaires au fil des ans, elle commence à constater ses difficultés quant aux remboursements de ses dettes. En effet, les dates peuvent être différentes tout au long du mois, les montants diffèrent selon le type de prêts contracté, etc. C’est à ce moment que le besoin d’une opération de rachat de crédits se fait sentir. Il s’agit de regrouper tous les crédits en un seul crédit et en une seule mensualité et se faisant, il faut passer à renégociation pour réduire le taux d’intérêt. En contrepartie, l’emprunteur doit s’acquitter de son nouveau prêt sur une durée de remboursement relativement longue.

A la place des nombreux créanciers, le rachat de crédit permet à l’emprunteur de négocier avec un seul interlocuteur. Celui-ci va lui aider à adapter le montant de la mensualité à sa capacité financière, à sa capacité de rembourser compte tenu du reste à vivre. Vous devez savoir que le rachat de crédit peut se faire au niveau de tout organisme financier, au niveau de votre propre banque ou une autre banque. L’essentiel est de trouver les meilleures offres, c’est-à-dire un nouveau prêt avec un meilleur taux, des formalités simples et d’autres conditions avantageuses. L’objectif principal est ainsi de sortir de la situation d’endettement en consolidant toutes les dettes.

Tel qu’il est mentionné supra, le rachat de crédit est destiné aussi bien aux locataires qu’aux propriétaires. Parmi ces différents profils, il peut y avoir des fonctionnaires, des travailleurs indépendants, des salariés du secteur privé, des retraités et peut-être même des chômeurs.

Le rachat de crédit est plus facile à accéder par les fonctionnaires parce que leur situation professionnelle est plus stable. Les travailleurs indépendants et les personnes œuvrant dans des professions libérales doivent prouver leurs sources de revenus sur la base des pièces justificatives telles que les bilans positifs des 3 dernières années civiles, les relevés bancaires des 3 derniers mois, etc. Le salarié privé et le retraité sont des candidats acceptables au rachat de crédit dans la mesure où les conditions de remboursement sont complètes. Pour le cas du chômeur, il est également éligible si son conjoint peut se déclarer comme emprunteur principal et peut devenir solidaire aux dettes contractées. En tout cas, pour obtenir le rachat de crédit, l’emprunteur quel que soit son statut, doit suivre les procédures requises.

Une procédure stricte encadre le rachat de crédit au même titre que tous les autres prêts auprès d’une institution financière. Pour que la demande soit acceptée, il faut que l’opération soit bien réfléchie sur tous les points. L’essentiel est de retrouver la stabilité financière à travers cette opération de rachat de crédit. Il s’agit en effet de bien déterminer l’objet de rachat de crédit avant tout engagement. De même, il faut être conscient que plus la durée de remboursement n’est longue, autant le taux d’intérêt est élevé. Une des procédures à suivre est le contact avec un courtier spécialisé en rachat de crédit car il peut réaliser correctement l’analyse de votre capacité d’endettement, de remboursement et du montant autorisé. Si possible, vous pouvez faire des simulations en ligne et faire des comparaisons avant de décider.
Par la suite, des pièces justificatives doivent être fournies pour compléter la demande de rachat de crédit. Il y a d’abord les documents d’identité comme la carte d’identité, la carte de résident, puis un justificatif de domicile, par exemple une facture de téléphone ou facture d’eau ou quittance de loyer. Les justificatifs de revenus et des justificatifs bancaires sont également très importants, et non moins il doit y avoir une lettre de clôture qui servira à l’organisme de solder vos anciens crédits au moment opportun de la procédure.
A noter qu’un intermédiaire en rachat de crédit réalise les procédures de consultation à titre gratuit et ses honoraires ne prennent effet qu’à partir du moment où l’opération est acceptée et signée en bonne et due forme, en référence à la Loi Murcef. Il est cependant très important de noter que l’emprunteur peut simultanément demander de la trésorerie tout en faisant l’étude de faisabilité de son rachat de crédit.

S’il existe des emprunteurs qui n’incluent pas dans leur demande de rachat de crédit une demande de trésorerie, c’est parce qu’ils ont peur que cette demande supplémentaire va influencer l’opération. Cependant, il est à noter que plus de 60% des rachats de crédits enregistrés jusqu’à ce jour sont accompagnés d’une demande de trésorerie dont les raisons sont diverses d’un emprunteur à un autre. Selon toujours les informations, la trésorerie demandée varie entre 1000€ et 10 000€.
En effet, un rachat de crédit avec trésorerie est un regroupement des prêts et ajouté d’une demande d’argent avec ou sans justificatif. En général, la trésorerie demandée va servir pour le financement d’un nouveau projet. Il y a aussi une autre raison plus ou moins difficile à inclure directement dans le rachat de crédits. L’emprunteur a besoin de cette somme, par exemple, pour le remboursement d’une dette à un particulier. Il y a des cas où l’emprunteur veut affronter avec sérénité les éventuels risques de la vie.
La demande de trésorerie doit être réfléchie au préalable et elle doit être déposée avec la demande de rachat de crédit. Si l’étude de faisabilité pour l’acceptation de la demande de trésorerie n’est pas sérieuse ou risque d’augmenter la nouvelle mensualité due au rachat de crédit, la banque ou l’organisme de financement risque de la refuser. Si l’emprunteur insiste, le financeur se doit de négocier avec lui une durée de remboursement plus longue que prévue. En effet, un rachat de crédit avec trésorerie est un projet qui doit être raisonnable au profit de toutes les parties prenantes. Si le montant de la mensualité n’est pas adapté selon l’analyse réalisé la banque, elle se doit de proposer un montant de trésorerie plus faible.

Il n’existe pas de texte qui interdit l’utilisation de la trésorerie demandée, sauf lorsqu’elle est demandée avec justificatif. La banque doit, dans ce cas là, être informée sur la destination de l’argent avec des pièces justificatives. Si la demande de trésorerie est sans justificatif, l’emprunteur est libre d’utiliser son argent. Il peut même en constituer une épargne de sécurité ou bien prévoir les imprévus au quotidien. Il lui est également possible de renflouer ses comptes bancaires avec cette somme qu’il a sous la main. Le rachat de crédit avec demande de trésorerie est conseillé pour les emprunteurs qui doivent rattraper certains retards d’obligations telles que les impôts, les factures, etc.

A titre de rappel, la trésorerie complémentaire dans le cadre d’un rachat de crédit n’est pas vraiment un crédit. C’est une somme d’argent supplémentaire qui est comprise au montant du nouveau crédit. L’emprunteur fait la demande de la trésorerie afin de réaliser un ou des projets, tout en respectant la capacité de remboursement. Le projet peut être l’achat d’un nouveau véhicule, ou des travaux de réhabilitation du logement, peut-être même l’acquisition d’une résidence secondaire. Quel que soit le projet qui fait l’objet de la trésorerie supplémentaire, il y a des procédures à faire.

D’abord, l’emprunteur doit déterminer son besoin de trésorerie, dans le cadre du rachat de crédit, afin de pouvoir remplir correctement le formulaire de simulation en ligne. Outre la demande de trésorerie en bonne et due forme, l’emprunteur doit également fournir toutes les informations lui concernant, y compris l’état civil, les revenus, les dépenses, les crédits en cours, la situation foncière, etc.

L’étape suivante est la réception des résultats, y compris l’analyse financière et la faisabilité du projet avec trésorerie. A noter que la simulation du rachat de crédit avec trésorerie supplémentaire est gratuite et sans engagement, c’est-à-dire que l’emprunteur n’est pas contraint de signer un contrat à l’issu des résultats de simulation. Pour avoir une idée plus claire, l’emprunteur peut simuler un rachat de crédit avec trésorerie et un autre sans trésorerie, pour comparer et pour décider en l’occurrence.

Si la demande de trésorerie est acceptée avec la demande de rachat de crédit, le début du nouveau crédit se concrétise simultanément avec le versement de la trésorerie sur le compte bancaire de l’emprunteur, c’est-à-dire que l’organisme prêteur règle toutes les dettes, et commence à encaisser les mensualités le mois suivant.

Les formalités sont justifiées par la signature auprès du notaire, notamment s’il y a un bien mis en hypothèque. Tous les frais du rachat de crédit doivent être réglés, y compris les frais du notaire, les frais de dossier, les indemnités de remboursement anticipé, l’assurance emprunteur, etc.

Retour